samedi 2 mai 2015

[3DS] Le test de Azure Striker Gunvolt

Le papa de Mega Man, Keiji Inafune, et le studio Inti Creates s’allient pour faire de Azure Striker Gunvolt un titre survolté qui ne manquera pas de nous rappeler les heures passées sur Mega Man ou encore sur la série des ZX. Fraîchement débarqué sur 3DS, voyons un peu si l’on retrouve toute l’action et l’excitation d’antan dans cette nouvelle licence…


Je fais partie de ces joueurs qui ont passé un temps fou sur les nombreux volets de Mega Man, que ce soit sur NES, SNES ou encore GBA. Alors voir arriver Azure Striker Gunvolt sur 3DS me réchauffe le cœur, surtout qu’à l’heure actuelle le jeu Mighty Gunvolt en version 8-bits (test ici) est offert sur l’eShop. Lors du test de ce dernier, je vous disais quel plaisir nous prenions à retrouver un gameplay intense comme nous le proposait la série Mega Man. Eh bien Azure Striker Gunvolt ne déroge pas à cette règle. C’est intense et bourrin à la fois. L’électricité parcourt votre corps tout entier et vous allez devoir en faire bon usage.

Bienvenue dans un univers où les humains sont dotés de certains pouvoirs. Ces derniers se retrouvent à affronter une organisation appelée Sumeragi qui, au lieu d’établir et maintenir la paix, souhaite mener des expériences scientifiques sur ces humains que l’on nomme Adeptes. Cela va de soi que notre bon vieux Gunvolt fait partie de ces Adeptes. D’ailleurs, dès le début il se retrouve piégé mais il ne le restera pas longtemps, usant de sa rage électrique pour se délier de ses liens. Et là, il est prêt à tout électrocuter pour mettre fin aux agissements de Sumeragi. Ni d’une ni de deux vous foncez tête baissée.


Gunvolt est muni de son pistolet qui certes sert à tirer mais pas que. Il va pouvoir aussi verrouiller ses cibles et de ce fait faire pleuvoir une quantité folle d’électricité grâce à son autre pouvoir. Ce même pouvoir peut aussi vous protéger d’attaques ennemies, vous permettre de flotter quelques instants dans les airs et même de déclencher certains mécanismes. Sachez qu’au fil de votre avancée, vous récolterez d’autres pouvoirs qui déchaîneront, pour sûr, les enfers sur vos adversaires. Attention toutefois à l’utiliser à bon escient car votre jauge s’épuise et il faudra un certain temps avant qu’elle ne se recharge automatiquement. Vous pouvez aussi bien double-cliquer vers le bas avec votre stick afin de la recharger manuellement. Aussi, Gunvolt a la possibilité de piquer un sprint, c’est ce que je vous disais plus tôt, vous pouvez foncer tête baissée. La prise en main est ici très bonne et nerveuse à la fois. On ne s’ennuie pas au travers de la dizaine de niveaux proposés qui regorgent d’objets cachés.

Azure Striker Gunvolt est un très bon jeu d’action qui allie l’arcade au RPG, je m’explique. Il est vrai que Mighty Grunvolt se joue en scrolling 2D, on shoot et basta. Azure Striker Gunvolt, qui se joue de la même manière et qui dispose d’une profondeur en 3D, nécessite que l’on s’attarde sur les équipements et la personnalisation de son personnage : création de nouvelles pièces pour votre équipements, et j'en passe… Cette touche RPG s’avère assez compliqué je trouve à assimiler à première vue, mais force de persuasion elle devient plutôt intéressante. Il en va de même pour la difficulté du soft. Par moment un niveau est assez simple, mais à d’autres vous risquez de vous arracher les cheveux. Malheureusement, le dosage de la difficulté n’est pas constant et beaucoup trop inégal. Cependant, les niveaux sont plutôt bien variés et proposent toutes sortes de mécaniques de jeux intéressantes. Le level design est bien travaillé, l’animation menée tambour battant avec une bande son électro ! Vous aurez de quoi faire durant cette « électro-aventure » qui vous tiendra en haleine une bonne dizaine d’heures à quelques volts près.



Pour conclure, Azure Striker Gunvolt a de quoi satisfaire vos batteries et saura vous recharger à n’en point douter. Même s’il est victime de quelques lacunes, ce nouveau titre de Keiji Inafune allie fort bien un gameplay d’antan à celui de notre époque et profite de beaux effets 3D. Qui plus avec l’achat de Azure Striker Gunvolt et ce avant le 3 juin, vous pourrez recevoir gratuitement Mighty Gunvolt. Alors pourquoi s’en priver ? Surtout quand l’on sait que la suite est déjà en préparation.

Test de Samy Joe

Un titre à faire sauter les plombs !

Ce qu’on a aimé :
  • Un gameplay dynamique
  • Le côté RPG, une fois ce dernier bien assimilé
  • L’action sans relâche en cours de niveau
  • Du 16-bits revus à la sauce 3D

Ce qu’on a moins aimé :
  • La difficulté mal dosée
  • Les premiers pas dans la customisation

Prix : 12.99€
Genre : Action, Plateforme
Éditeur : Inti Creates

Aucun commentaire:

Publier un commentaire