mercredi 24 juin 2015

[3DS] Le test de Inazuma Eleven GO Chrono Stones: Brasier/Tonnerre

Vous souvenez-vous d'Arion Sherwind ? Oui, on reparle bien d'Inazuma Eleven. Level-5 revient avec deux nouveaux opus : Inazuma Eleven GO Chrono Stones: Brasier et Tonnerre. Divisé en 2 épisodes comme son prédécesseur, Level-5 garde des bases solides qui on fait d'Inazuma Eleven le jeu de foot/rpg le plus abouti du moment. Vous prendrez part à une aventure hors du commun mais serez-vous capable de créer la meilleure équipe possible pour affrontez votre nouvel ennemi ?


Que feriez-vous si du jour au lendemain ce que vous chérissez le plus venait à disparaître complètement ? C'est de là que va commencer votre aventure. En effet, Arion Sherwind, qui revient après quelques temps passés à transmettre sa passion aux plus jeunes, débarque à nouveau dans sa région et découvre avec stupeur que le football n'existe plus. Plus de club, plus de joueur, même le mot football n'existe plus. Il est remplacé par un tout autre sport. Arion retrouve ses camarades qui ne se souviennent plus non plus du football. Le football a vraiment cessé d'exister et cela est dû à une organisation : El Dorado. Cette dernière a pour but d'effacer toute présence du football en voyageant dans des mondes parallèles. Au cours de son voyage, Arion fera la connaissance de Fei et d'un ours en peluche nommé Wunderbar qui connaissent cette organisation. Vous devrez donc voyager à travers différentes époques pour rétablir l'ordre et redonner la passion du football à tous.


Reprenant le principe des autres Inazuma Eleven, on se retrouve ici avec un scénario complètement loufoque mais un système de jeu qui a fait ses preuves. On part donc à travers les époques récupérer des alliés afin d'affronter El Dorado qui vous empêchera de rétablir cette vérité. Votre équipe vous permet avec l'aide de Fei d'affronter cette organisation dans des matchs où les stratégies prennent une place importante. Vous aviez, avant, la possibilité d'invoquer votre esprit guerrier ce qui vous donnait un certain avantage face à votre adversaire. Maintenant, vous avez également la possibilité d'utiliser la compétence Miximax. Celle-ci permet à votre personnage de fusionner l’aura en ayant récupérer celle d’un autre joueur et vous permettra de décupler leur puissance et ainsi d'augmenter leurs stats. Les Miximax permettent de débloquer de nouvelles compétences. La stratégie prendra donc une place importante car vous devrez composer avec les esprits guerriers et cette nouvelle compétence donnera lieu a des matchs endiablés et complètement fou. Les esprits guerriers ont également évolué et vous donne droit cette fois à une armure au rendu visuel vraiment magnifique qui vous protège tout en améliorant considérablement vos stats mais également vos techniques spéciales. Associé aux esprits guerriers, Miximax vous offrira une large possibilité de créer l'équipe de vos rêves qui jusqu'à maintenant est la plus complète et élaborée de la série.

Graphiquement, Inazuma Eleven GO Chrono Stones: Brasier et Tonnerre apportent un rendu visuel des plus aboutis de la série, les matchs proposant des effets visuels des plus impressionnants et ce à chaque invocation et techniques spéciales. Le rendu visuel sur les armures est lui aussi tout aussi travaillé. Pour les plus vieux comme moi, les matchs font penser à des matchs d'Olive et Tom où vous aviez des tirs surpuissants et des techniques toutes plus impossibles les unes que les autres, à la différence qu'Inazuma Eleven GO Chrono Stones: Brasier et Tonnerre rend les techniques toutes somptueuses tellement le rendu est coloré et mis en scène d'une façon à ce que le match monte en intensité. Tout cela mis bout en bout, vous donne l’envie de vous surpassez. La jouabilité est toujours au top et l'association du pad et du tactile est toujours aussi efficace. Affronter votre adversaire est un régal tellement tout répond au doigt et au stylet. L'aventure, quant à elle, se parcourt tranquillement au pad sans le moindre problème.


Les matchs d'entraînement se déroulent toujours en 5 vs 5 et vous permettent ainsi de gagner en expérience mais également d'obtenir des objets pour vous soigner, ou améliorer vos capacités en ajoutant des chaussures spécifiques ou même des gants plus performants pour votre gardien. Puis vous enchaînerez avec le match en 11 vs 11 où vous ferez appel à toutes vos techniques acquises mais également aux esprits guerriers et Miximax pour mettre en déroute votre adversaire. Avec une durée de vie plus qu'honorable, finir l'aventure vous demandera une bonne trentaine d'heures, voir plus si vous êtes collectionneurs et voulez obtenir tous les joueurs. La bande sonore est très agréable, assez rythmé et reprenant les thèmes principaux de l'anime. Malgré tout, le doublage français est un peu en dessous des autres épisodes, un peu trop niais.

Inazuma Eleven GO Chrono Stones: Brasier et Tonnerre ne sont pas exempts de défaut. Les opus rencontrent déjà un problème au niveau du scénario qui n'a ni queue ni tête et qui est très long à se mettre en place. Lors de l'aventure, les matchs scénarisés cassent le rythme créant ainsi une forme de répétitivité. Le recrutement de vos joueurs est assez chaotique et surtout aléatoire comparé aux autres versions. Ce que tout fan attendait sûrement le plus est bien entendu le mode online qui une fois de plus brille par son absence. On aura donc le fameux multijoueur à 4 en local puis également la possibilité de télécharger des personnages chaque semaine afin de compléter son équipe. Chaque version possède ainsi une trame scénaristique qui est légèrement modifiée mais autant le dire avec un scénario proche du n'importe quoi la différence n'est pas flagrante. Des joueurs diffèrent comme dans les versions précédentes, des cinématiques sont également modifiées. Vous aurez donc des contenus exclusifs à chaque version, cela va de soi. Mais rien ne vous permet de choisir une version plus qu’une autre, le choix se portera sur les personnages que vous voulez dans votre équipe.



Pour conclure, Inazuma Eleven GO Chrono Stones: Brasier et Tonnerre restent un jeu de foot/rpg très agréable, apportant son lot de nouveautés que les fans comme les plus jeunes apprécieront. Dans l'ensemble Inazuma Eleven GO Chono Stones: Brasier et Tonnerre sont une sorte de grosse mise à jour des épisodes précédents. Les collectionneurs apprécieront la multitude de joueurs à débloquer. Bien que le gameplay évolue très peu, l'ajout de nouveautés telles que les armures pour les esprits guerriers ou bien le Miximax vous permettront de découvrir le jeu d'une autre façon et vous fera passer un agréable moment.

Test de Kakashi

Fuuuuusion ! Oups, j'me suis trompé de jeu... Quoi que...

Ce qu’on a aimé :
  • Une durée de vie énorme
  • L'aspect collection avec ses 1 500 joueurs
  • La stratégie s'installe
  • Un gameplay toujours aussi plaisant
  • La réalisation 3D (effets sur les esprits guerriers ou techniques)

Ce qu’on a moins aimé :
  • Un scénario inutile
  • L’histoire trop longue à se mettre ne place
  • Le recrutement aléatoire
  • Toujours pas de online
  • Doublage français un peu niais

Genre : Action, Football, RPG
Développeur : Level-5

Aucun commentaire:

Publier un commentaire