lundi 21 septembre 2015

[3DS] Le test de Garfield Kart

Prendre un personnage charismatique issue d'une licence à succès, le mettre sur un engin motorisé, cela ne date pas d'hier. Bugs Bunny, Crash Bandicoot, Shrek et bien sûr Mario pour ne citer qu'eux y ont eu droit, avec plus ou moins de réussite il faut l'avouer. Mario trônant toujours fièrement en leader sur ce genre de jeu. Aujourd'hui, c'est Garfield qui s'y colle ! Va-t-il réussir a éjecter le plombier du podium ?

Démarrons les moteurs ! En termes de modes de jeu vous avez plusieurs choix : les courses bien sûr, mais nous y reviendrons, le paramétrage où vous pourrez modifier les langues le volume de son et les contrôles, au pad ou en orientant la console via le gyroscope mai cela restera moins précis. Après vous trouverez également le magasin où il vous sera possible de vous procurer des accessoires pour customiser et donc améliorer de votre bolide. Aussi, les crédits du jeu sont disponible depuis l'écran titre. Bref, intéressons-nous aux courses, l'essence même de ce jeu.

Vous avez le choix entre une course unique, le Grand Prix qui permet d'enchaîner plusieurs circuits avec classement entre chaque course, et le Contre la Montre. En ce qui concerne la difficulté, nous rencontrerons plusieurs courses composées de plusieurs circuits dans les désormais classiques 50cc, 100cc et une course en 150cc. Les autres se débloquent au fur et à mesure de la progression du titre. Une fois ces éléments choisis, il vous sera possible de choisir votre personnage entre Garfield ou Jon, vous aurez la possibilité de customiser votre apparence physique en choisissant un couvre chef par exemple. Mais cela n'influence pas les statistiques de courses. Aussi, vous pouvez changer différents éléments de votre véhicule comme l'aileron par exemple, chacun modifiant un peu les spécifiés de son engin comme la vitesse. Enfin, vous pourrez sélectionner quelques options "coups de pouce" qui vous donneront divers bonus durant une compétition.
3… 2…1 et c'est parti, en voiture Simone ! Comme dans les jeux du genre, il vous suffira de 3 tours de piste pour terminer le circuit. Durant le parcours, vous pourrez récolter des pièces qui vous serviront par la suite à acheter les différents bonus "coups de pouce" mais également des bonbons qui se transformeront en pièges aléatoires comme une tarte que vous pourrez jeter sur vos adversaires (l'équivalent des carapaces si l'ont pense au jeu de référence qu’est Mario Kart). On retrouve également les accélérations suite aux dérapages fidèles, là aussi à notre plombier favori. L'impression de vitesse est toutefois totalement nulle sur certains circuits, et même quand vous obtenez des bonus de boost. On peut légitimement se poser la question de savoir si réellement cela augmente notre allure.

Le kart est lent, on a l’impression de diriger une savonnette dans les dérapages, les décors sont vides, seul celui se déroulant en ville tire légèrement son épingle du jeu, les autres étant assez anecdotiques. Le QI des adversaires est digne d'une méduse perdue dans la mer du nord, la musique vous donnera l'envie de couper le son. Heureusement l'environnement de Garfield est bien respecté. Certains aspects du développement semblent avoir été bâclés. Exemple : on voit les traits de la route à 1 mètre, au delà tout est flou, le clipping risque de vous rendre épileptique, ça clignote dans tous les sens et enfin il n'est pas rare de faire du « out of map ». À noter également que le jeu ne propose pas de multijoueurs, ce qui est dommage, surtout pour le genre qui s'y prête parfaitement.

On pourrait se dire qu'il faut être moins exigeant car c'est un jeu destiné avant tout aux enfants, soit, j'en ai profité pour faire essayer le titre à mon fils de 6 ans. Il a réussi à terminer premier de la coupe 150cc sans avoir jamais joué. Un pro, non, mais le jeu est assez facile. Après cette première coupe, sa seule réaction a été d'éteindre la console pour aller lire un livre.


Gameplay de XCageGame

Vous voila prévenu le titre n'est pas foncièrement mauvais, il s'inscrit parfaitement dans l'univers de Garfield et on se retrouve avec un ersatz de Mario Kart qui se laisse jouer, mais qui est truffé de petits défauts qui au final font tâches et c'est dommage. Oon aurait pu tenir là une petite pépite, vendu à 30€ sur 3DS, sachez qu'il est également disponible sur plateforme mobile à 2€.

Test de Golden Age

Miaou... Miaou...

Ce qu’on a aimé :
  • Le MK-like
  • L'univers Garfield

Ce qu’on a moins aimé :
  • Les nombreux bugs
  • Les graphismes
  • L'impression de vitesse
  • Pas de multijoueurs

Genre : Course
Éditeur : Anuman Interactive

Aucun commentaire:

Publier un commentaire