jeudi 21 janvier 2016

[3DS] Le test de Shin Megami Tensei: Devil Survivor 2 Record Breaker

La série des Shin Megami Tensei reste toujours un peu confidentiel en Europe, contrairement à son spin-off Persona qui a su se faire une belle place depuis quelques années. Je vous avoue d'ailleurs que je n'ai jamais joué à aucun titres de la saga mais l'univers m'est familier puisque j'ai terminé il y a peu Persona Q: Shadow of the Labyrinth sur 3DS. Après cette courte confession, il est temps de rentrer dans le vif du sujet, Devil Survivor 2 Record Breaker est un portage de la version DS mais avec bien évidement quelques ajouts tout comme l'a proposé le précédent Overclocked. Si vous aimez les Tactical-RPG (ou non), je vous invite grandement à lire les lignes ci-dessous.


La Killer-App
Vous incarnez un lycéen ordinaire dans le Tokyo d'aujourd'hui qui a pour copain d'enfance un dénommé Daichi. Un jour ce dernier vous montre sur son smartphone la dernière application qui fait fureur chez les jeunes, Nicaea. Cette dernière a la particularité de diffuser des vidéos de vos proches en train de mourir. Vous êtes bien évidemment un peu dubitatif sur cette application jusqu'au moment où vous recevez une vidéo montrant votre propre mort dans une station de métro. Et cet évènement arriva bien, lors d'une violente secousse sismique, le transport en commun déraille et vous écrase. Cependant, l'application Nicaea vous demande si vous souhaitez survivre ou non. En répondant par l'affirmative, un démon sort de votre smartphone pour vous sortir de ce mauvais pas et sera votre compagnon de route. Et il vous sera bien utile, car dehors c'est le chaos. Tout le Japon semble avoir été touché par cette catastrophe et de nombreux monstres ont envahi l'archipel terrorisant et tuant tout ce qui bouge.

Vous allez devoir, malgré vous, défendre de nombreux innocents, essayer de retrouver vos proches et vouloir comprendre ce qui se passe grâce à l'aide de vos amis dont la liste s'agrandira au fur et à mesure de votre périple.


La salsa du démon
Le gameplay de SMT: Devil Survivor 2 Record Breaker se découpe en deux parties. Une partie plus Visual Novel, où vous devrez vous rendre à différents endroits de la carte via un menu contextuel. Chaque déplacement vous décomptera 30 minutes de votre temps et vous avez 10 jours pour réussir à boucler votre périple. Vous pourrez pendant ces phases soit faire avancer le scénario soit discuter avec vos amis pour nouer plus de liens et influer, selon vos choix, sur la fin du jeu. Il ne faudra pas être réfractaire à la langue de Shakespeare (non vous aucunement besoin de lui rouler des pelles) puisque tous les textes et les voix sont en anglais. Mais il faut avouer que le doublage est plutôt réussi même s’il y a forcément un décalage avec l'univers du jeu.

Si les scènes de dialogues ne sont pas toujours ce qu'il y a plus d'intéressant, le jeu déploie tout son plaisir dans les phases de combat. Véritable ode à l'amour du Tactical-RPG, SMT: Devil Survivor 2 Record Breaker propose des cartes vue de dessus où il faudra gérer ses déplacements avec minutie selon les démons et les personnages que vous voulez faire combattre. Il faudra préparer de réelles stratégies pour boucler vos objectifs car foncez dans le tas ne vous apportera que la mort. Les habitués seront bien évidemment à l'aise, même si quelques particularités seront à prendre en compte, comme la possibilité pendant les combats de voler des nouvelles capacités à vos assaillants grâce au Skill Crack. De plus, malgré un mode easy, les novices comme les initiés devront obligatoirement passer par la case levelling pour pouvoir battre certains démons ou boss et cela devient vite une vraie drogue. Et puis, ils y a énormément de monstres à collectionner et à acquérir via le système d'enchère bien pratique ou avec module de fusion une fois que vos monstres seront devenus complètement ringard.



Lifting au rabais
Comme je le disais en introduction, il s'agit d'un portage de la version DS. Aucune amélioration n'a été apportée visuellement au jeu et ça se voit. Non pas que le jeu soit laid, mais plutôt vieillot, certains diront rétro, ce qui ne m'a pas dérangé pour le moins du monde mais pourra rebuter les joueurs qui veulent mettre les mains dans le cambouis pour la première fois. Les musiques sont très lassantes, voir répétitives et le character design des personnages, même si il n'est pas complètement à jeter, manque cruellement d'inspiration. Tous les stéréotypes sont là, du héros toujours souriant, au meilleur ami qui a peur de tout et aux filles à la poitrine opulente.

Malgré tout SMT: Devil Survivor 2 Record Breaker reste un très bon T-RPG avec une durée de vie gargantuesque grâce notamment au deuxième scénario inédit, à une richesse de jeu exemplaire et à un système de jeu chronophage. Disponible sur l'eShop et en version boite, je ne peux que vous le conseiller car le genre se fait assez rare sur console portable.

Test de Sachiel


Ce qu'on a aimé :
  • La richesse du gameplay
  • Sa durée de vie
  • Un scénario intéressant (dont un inédit)…

Ce qu'on a moins aimé
  • ... Mais avec quelques faiblesses
  • Le doublage en anglais qui trahit l'ambiance
  • La réalisation vieillotte

Genre : RPG, Stratégie
Développeur : Atlus

Aucun commentaire:

Publier un commentaire