lundi 8 février 2016

[Wii U] Le test de FAST Racing Neo

Qu’est-ce que j’ai pu en passer des heures sur les divers opus de F-ZERO ! Vitesse et maîtrise étaient les mots d’ordre. Mais qu’en est-il de cette licence ? Les fans réclame son retour depuis un moment déjà mais pour lors Nintendo n’a pas répondu de manière favorable. Ce choix n’a pas laissé de marbre les développeurs de Shin’en Multimedia qui nous propose d’embarquer à bord de vaisseaux futuristes dans FAST Racing Neo. L’eShop Wii U a-t-il enfin un digne successeur à F-ZERO ? Voyons cela…


On évoque la licence F-ZERO principalement, mais FAST Racing Neo use aussi de certaines caractéristiques issues de Wipeout. On peut dire que ces deux titres concurrents sont des licences plutôt connues et dans FAST Racing Neo on ressent de bonnes sensations de jeu émanant de ces deux opposants. On ne peut pas dire que l’eShop Wii U pullule de ce genre de titres, Shin’en débarque donc sur un terrain sans réelle concurrence. Et c’est tant mieux ! Car non seulement FAST Racing Neo place la barre assez haute mais en plus il nous rappelle ces sensations d’antan que de nombreux fans attendaient.

On démarre sur les chapeaux de roue (si l'on peur dire) avec une compétition de taille car en plus de profiter d’un rendu graphique très bien détaillé, d’un framerate en 60 images/seconde, on sent dès la première course et dès le premier tour que la prise en main ne pardonnera pas. Virages, accélérations, adversaires et j’en passe vous démontreront que vous devez être maître de votre véhicule et de la piste. L’IA est assez corsée, il va falloir faire preuve de persévérance face à ces derniers. Franchir la ligne le premier ne sera pas de tout repos, croyez-moi. Les parcours sont très dynamiques proposant même divers éléments du décor « vivants ».


FAST Racing Neo embarque 4 coupes composées chacune de 4 circuits avec 3 modes de difficulté. Les circuits se débloquent au fur et à mesure de votre réussite sur les précédents. Plusieurs modes de jeux sont disponibles : contre la montre, mode local jusqu’à 4 joueurs mais où le framerate prend un coup, baissant à 30 images/seconde, ou encore un mode en ligne jusqu’à 8 joueurs et un mode HERO à débloquer. Challenger adeptes du défi, ce dernier mode est fait pour vous. Mais pour en revenir aux circuits, véritable champ de bataille, sachez que ces derniers proposent une certaine particularité, ils sont parsemés de bandes de couleurs : bleu et orange. Il faudra switcher d’une couleur à l’autre afin de profiter du boost mis à votre disposition. Mais attention, car si vous passer sur la couleur orange avec votre vaisseau sous fond bleu, ou inversement, alors vous subirez d’énormes ralentissements.

On fait pas mal d’éloges mais on ne peut pas dire que FAST Racing Neo soit exempt de défaut. Même si on peut passer outre, tellement le jeu est jouissif, le titre de Shin’en fait preuve d’un aliasing certain, de défauts de collisions et on retrouve aussi certaines textures un peu trop rigides. Mais a-t-on vraiment le temps de s’y attarder tellement ça va vite ? Très vite même ! Et ce n’est pas sans compter sur la bande son électro assez dynamique. On ne manque ni de sensations fortes, ni de silence. Ici l’extrême est de rigueur. Tout comme la maniabilité, orientée très arcade, avec peu de boutons utilisés.

On appréciera la jouabilité sur le GamePad, même si graphiquement on perd en qualité, l’option reste toujours appréciable. Et puis, vous apprécierez la bande son au casque. Autre chose que vous pourrez apprécier si vous êtes joueur au point de défier toute autre personne sur le circuit est que vous avez la possibilité de joueur en ligne de manière classée. À vous la prise de risques !



Pour conclure, on peut annoncer la couleur en indiquant que Shin’en Multimedia a fait un travail énorme sur FAST Racing Neo. Certes, le jeu propose un contenu standard, pas de grosses prises de risques, mais au prix proposé cela est plus que convenable. Le contenu est adapté au prix annoncé, foncez tête baissée et ne passez pas à côté de ce jeu car il vaut vraiment les sensations ressenties sur un bon F-ZERO.

Test de Samy Joe

Maximum... SPEED !

Ce qu’on a aimé :
  • La vitesse hallucinante
  • C’est fluide
  • Une IA qui ne se laisse pas faire
  • Le multijoueur en ligne
  • Un mode HERO pour les plus barges d’entre vous
  • Le multi en local…

Ce qu’on a moins aimé :
  • … mais qui fait chuter le framerate
  • La présence d’aliasing

Prix : 14.99€
Genre : Course futuriste
Développeur : Shin’en Multimédia

Aucun commentaire:

Publier un commentaire