lundi 7 mars 2016

[GeeKritique] Ma critique de Capitaine Albator Dimension Voyage T.1

Bercé dans mon enfance par de vieux dessins animés tels que Dragon Ball Z, Olive Et Tom, Capitaine Flam, Goldorak, Cobra, ou encore Albator, ce fut avec un plaisir immense que j'ai justement découvert une nouvelle adaptation en manga de ce dernier héros cité. Capitaine Albator Dimension Voyage débarque donc aux Éditions Kana et par la même occasion entre mes mains. Ne pouvant donc résister à l'appel de ce redoutable corsaire, je vous propose de découvrir mon ressenti sur ce premier tome de Capitaine Albator Dimension Voyage.


Ce premier tome nous plonge dans une aventure spatiale où les Sylvides se préparent à envahir la Terre, souhaitant mettre fin à toute humanité. Certains humains dotés d’un grand courage ont réussi à quitter la Terre pour partir à la conquête de l’espace. Toutefois, cela n’est pas à la portée de tous, certains hommes ont donné leurs vies pour protéger la Terre et d’autres s’y trouvent toujours. La sphère noire étant tombée sur Terre et la menace extra-terrestre approchant, les terriens se retrouvent alors sans défense face à cette horde féminine menée par la reine Sylvidra. Mais ce n’est pas sans compter sur Albator, ce soit disant hors-la-loi, qui fera tout ce qui est en son pouvoir pour protéger la Terre.

J'ai vu de nombreux épisodes d'antan d'Albator ainsi que le film d'animation Captain Harlock (de son véritable nom) que j'ai plutôt bien apprécié même s’il n’a rien à voir avec l’histoire première d’Albator. Toutefois, je n'ai jamais lu les premières péripéties en manga de ce personnage énigmatique mais qui en impose de par sa présence. Je découvre donc Capitaine Albator Dimensions Voyage, une nouvelle version scénarisée par le grand Leiji Matsumoto qui lègue cependant le dessin de son œuvre à Kouiti Shimaboshi. Et il faut avouer que le coup de crayon de ce dernier est plus que réussi. J'ai vraiment apprécié de découvrir Albator dans de telles postures, très charismatique et surtout avec un style très moderne. Mais le reste n'est pas laissé pour compte, croyez-moi. Les vignettes sont bien détaillées, on notera ici un point d'honneur apporte au souci du détail. La preuve aussi en s’attardant sur les vignettes où rares sont celles qui sont vides d’arrière-plan. Il y en a mais vraiment peu.

J’ai apprécié suivre les aventures du corsaire et découvrir par la même occasion ce « reboot » dessiné par Kouiti Shimaboshi. J’aime beaucoup la découpe faite également sur les divers plans d’action ainsi que les gros plans sur les principaux protagonistes. Je trouve que le coup de poignet est vraiment précis, voire intense. On profite vraiment d’un renouveau sur le design, car même si je n’ai pas lu la version originale de Capitaine Albator, cela ne m’a pas empêché de faire quelques recherches histoire de comparer certaines planches. Après avoir découvert ce premier tome, le dessin me semble être l’un des points maître au niveau de cette « nouvelle » aventure.



Leiji Matsumoto nous invite à prendre part à ce nouveau voyage qui de mon point de vue est très prometteur, dynamique et riche dans son univers, des fois même un peu trop. Albator a toujours autant la classe (avec ces deux ceintures à la taille) et d’autant plus dans « Dimension Voyage » grâce à Kouiti Shimaboshi qui sait lui imposer un charisme chaque fois qu’on le voit apparaître. Je le trouve vraiment stylé de par son allure et sa chevelure imposante ! D’ailleurs, on apprécie toujours autant, et là je compare à la version animée, l’importance capillaire apportée aux hommes. En ce qui concerne les femmes, on aime aussi le style d’antan à savoir qu'elles possèdent de belles courbes très finement dessinées et dotées de très longues jambes.

Ce premier tome nous plonge dans l’univers d’Albator d’une manière nouvelle de par son design remis au goût du jour mais dont le scénario s’avère par moments être légèrement trop détaillé pour des choses un tantinet moins importantes. Disposer d’informations sur l’univers en lui-même pour ceux qui ont soif de connaissances OK, mais trop de détails tuent le détail, selon moi. Je terminerai par dire que ce premier tome est assez riche en contenu, le retour d’Albator et de son équipage fait vraiment plaisir à lire et à découvrir.
« Albator, le corsaire le plus connu de l’espace est ici de retour dans une nouvelle version remise talentueusement au goût du jour par Kouiti Shimaboshi qui signe d’ailleurs sa première série avec brio. »
GeeKritique de Samy Joe


Capitaine Albator Dimension Voyage Tome 1

Scénario : Hidenori Yamaji
Dessin : Kouiti Shimaboshi

Prix : 5.95€ (Le commander chez Kana)
Genre : Aventure, Science-Fiction

Lire la critique du tome 2tome 3, tome 4 (à venir).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire