mardi 30 août 2016

[Wii U] Le test de Mighty N°9

Attendu comme un digne successeur à la série Mega Man, dont la production fut faite par Keiji Inafune, Mighty N°9 s’est tout de même bien fait attendre subissant plusieurs reports et non des moindres. Rappelons que le jeu a réussi sa campagne de financement sur Kickstarter et que le succès était au rendez-vous lors de son annonce. Et c’est en 2 jours à peine que le palier a été atteint. Maintenant que le jeu est enfin disponible en Europe, je vais alors profiter pour vous faire part de mon avis sur ce Mega Man-like qu’est Mighty N°9.


Pour ceux qui auraient éventuellement manqué les trailers et autres vidéos de gameplay du jeu, Mighty N°9 est un jeu de plateforme où l’action est censée en être le principal atout, on ne va pas y aller par quatre chemins et vous dire que malheureusement ce n’est pas trop le cas. Je me souviens encore des premières phases de jeu dévoilées qui faisaient naître un certain engouement sur le titre, retomber quelques années en arrière quand je passais des heures et des heures sur Mega Man. Bref, bien que Mighty N°9 propose un style de jeu proche de ce que l’on retrouvait autrefois sur la licence Mega Man, le charme et le fun ne sont pas du même acabit. La mécanique de jeu est simple : il faut avancer dans le niveau pour atteindre le but demandé, le tout en dégommant les divers ennemis qui se mettent au travers de votre chemin. On notera que les niveaux proposent un bon rythme d’action avec de nombreux obstacles et de toutes sortes mais je trouve le jeu un peu trop plat et il manque de variété.

Certes l’aspect graphique de Mighty N°9 est plutôt agréable à voir, quand on a connu les divers opus 2D de Mega Man on prend un plaisir certain à profiter de niveaux et décors tout en 3D. Toutefois, cela manque de vie pour moi et l’intérêt que je portais au titre a été revu à la baisse. Les niveaux manquent de diversité et même si les obstacles sont de toutes sortent, cela devient répétitif. On tourne quasiment toujours autour des mêmes éléments et c’est fort dommage. Après un manque d’inspiration à ce niveau, le contenu en termes de modes de jeu, lui, me paraît plus étoffé. Au mode principal s’ajoute les modes New Game+, Boss Rush sans oublier les modes en ligne à deux joueurs Race Battle et la coopération. Les défis sont donc présents et à ce stade, le scoring aura son importance et vous serez peut-être du genre à pousser vos exploits au maximum afin de faire parti de ce classement.

Appréciant les jeux rétro, j’avais hâte de mettre la main sur Mighty N°9 et profiter de son système de jeu ou encore de ses musiques mais le délire est encore meilleur lorsque l’on profite du jeu avec les sonorités 8-bits d’antan. Et c’est à ce moment-là que l’immersion devient meilleure, on retombe un peu dans le passé et c’est un des points que j’ai le plus apprécié dans Mighty N°9. J’ai aussi aimé d’autres petits points tels que la traduction française du jeu et le fait que l’on retrouve certaines sensations agréables au niveau du gameplay. Je rejoue à un vieux Mega Man avec grand plaisir. Par contre, quand on compare Mighty N°9 à l’excellent Azure Striker Gunvolt, qui joue dans la même catégorie, on se rend compte que le potentiel de Mighty N°9 n’est pas de la même trempe, mais du tout.


Mighty N°9 n’est pas assez nerveux à mon goût et c’est l’un de ses gros points négatifs, si ce n’est SON plus gros. Les niveaux manquent de dynamisme, les ennemis ne sont pas assez agressifs et on y voit trop souvent les mêmes assaillants. Par contre, les boss sont bien plus coriaces. En ce qui concerne la durée de vie, je l’ai trouvée convenable, d’autant plus que les joueurs les plus acharnés souhaiteront prendre place au classement bénéficiant ainsi du meilleur score. Dans ce type de jeu, on craint souvent de ne pas avoir de checkpoint en cours de niveau, mais ici ce n’est pas le cas. Soyez donc rassuré, si vous mourrez en plein parcours vous reprendrez vie au dernier checkpoint passé. Mais, car oui il y a un mais, si vous perdez l’intégralité de vos vies alors là vous devrez reprendre le niveau depuis le point de départ.

Sinon que dire de plus afin de vous laisser un certain plaisir de découvrir vous-même ce jeu qu’est Mighty N°9 étant donné que la plupart du contenu est d’ordre moyen. Il y a peut-être eu un trop grand engouement lors de l’annonce du jeu ou lors des diverses vidéos qui au final affiche un résultat qui s’avère ne pas être aussi grandiose. Il y a du bon certes, surtout pour les nostalgiques de la licence Mega Man, ou encore avec une localisation en français mais on retrouve trop de moins bon qui font de Mighty N°9 un jeu d’action sans grande envergure. On tient là un titre trop moyen malheureusement alors qu’il aurait pu avoir un bel avenir.

Test de Samy Joe

N'est pas Mega Man qui veut, hein Mighty ?

Ce qu’on a bien aimé :
  • Les sons rétro
  • La jouabilité à la Mega Man
  • Le scoring

Ce qu’on a moins bien aimé :
  • Pas assez rythmé
  • Trop répétitif
  • Ennemis trop peu variés
  • Manque de profondeur
  • Pas assez fun

Prix : 19.99€
Taille : 3761.77 MB
Genre : Action, Aventure, Plateformes
Développeur/Éditeur : Comcept / Deep Silver

Aucun commentaire:

Publier un commentaire