vendredi 23 septembre 2016

[GeeKritique] Ma critique de Sky-High Survival Tome 2

Yuri s’est retrouvée sans raison aucune dans un monde qu’elle ne connaissait ni d’Adam ni d’Ève où des hommes masqués étaient à sa poursuite. Elle n’avait pas d’autres choix que de passer d’un bâtiment à l’autre en traversant des ponts suspendus, selon le conseil de son frère Rika lui aussi piégé dans ce même endroit. Divers tueurs se sont mis en travers de son chemin mais sans pour autant vouloir réellement la tuer. Au vue du comportement de ses assaillants, Yuri en a déduit que ces derniers semblaient la pousser plutôt au suicide jusqu’à ce qu’elle se retrouve face au Sniper qui la sauve d’un mauvais pas avant de la prendre pour cible. Force de persévérance, Yuri rencontra 3 jeunes lycéens dont Nishiura qui en montant la garde est tombé sur un « kit de l’ange ». Il décidait alors de porter ce masque devenant à son tour « masqué » pour s’en prendre à ses amis et à Yuri. Que de péripéties pour notre chère Yuri dans un premier tome intense de Sky-High Survival, voyons donc ce que nous réserve ce second tome, disponible aux éditions Kana.


Sans suspicion aucune, Yuri s’est faite surprendre par Nishimura qui souhaitait terminer ce qu’il avait entrepris, à savoir la tuer. Mais Yuri s’est souvenu d’une chose lui confiant alors qu’elle sauterait du haut du toit et de ce fait il ne pouvait pas la tuer. Usant de cette ruse, elle lui jeta sa tenue au visage et le poussa du haut de l’immeuble. Toutefois, Nakasaki aurait aimé sauver son ami mais Nishimura étant dorénavant masqué il suit les ordres de sa mission et embarque Nakasaki dans sa chute. C’est alors que Yuri décide de tout faire pour retrouver la terre ferme. Sur son chemin elle tombe sur le carnet de note de Nomura qui avait pris soin de noter certaines constatation au sujet de cet endroit. Elle se dirige alors en direction du prochain toit.

Arrivée à proximité du pont de l’hélicoptère, Yuri croise une masquée sur l’immeuble d’en face. Cette dernière la fixe attentivement sans pour autant bouger, Yuri lui braque alors son revolver et bien qu'elle pensait être à l’abri, voyant la masquée s’éloigner, cette dernière munie d’une serpe pris de l’élan afin de sauter d’un immeuble à l’autre pour se retrouver face à Yuri. C’est alors que leur face à face prend une tournure assez intéressante car en plus d’être violente, Yuri découvre que le masque augmente les capacités physiques de ses hôtes et que suite à son tir envers la masquée que les masqués peuvent aussi parler mais qu’ils suivent les ordres communiqués à l’aide du masque. C’est en continuant son chemin que Yuri tombe alors sur un morceau de papier concernant les règles et les vols réguliers de l’hélicoptère…

Sur la fin du premier tome, on en apprenait un peu plus sur le fonctionnement du masque. Ce dernier embarque des sortes de QR codes placés à l’intérieur du masque qui une fois porté émet des sons montrant aux personnes masqués comment tuer la personne si elle ne venait pas à sauter. Eh bien au cours de ce second tome, nous en apprenons davantage sur le fonctionnement et les actions qui en découlent pour les détenteurs de ce masque. On peut déjà s’attarder un peu sur le passage de la Soubrette où Yuri est un peu désemparée mais cet affrontement lui permet de récolter de nouvelles informations. Ce passage est assez intéressant et plutôt bien mené car c’est la première fois que Yuri parvient à discuter avec une masquée, même si c’est bref. On découvre à ce moment opportun que les masqués non aucun moyen de retirer leurs masques et que les ordres font parti intégrante de leurs pensées. Ce fameux masque est la clé vers de nouvelles réponses et Yuri s’en aperçoit après avoir tiré sur la soubrette fissurant ainsi son masque. C’est d’ailleurs à cet instant que la Soubrette s’est adressée à elle.

TENKU SHINPAN © 2015 Takahiro Oba, Tsuina Mira by Kodansha Ltd.

Ce second tome est assez dynamique en soi, l’action suit son cours sans repos et l’intrigue se développe davantage. Dans ce second tome, on retrouve un précédent masqué : le Sniper ! Ce personnage est vraiment très classe, je trouve, avec sa dégaine, sa tenue vestimentaire, ses propres actions, et j’en passe. Il fait donc son retour et j’ai particulièrement apprécié ce nouveau duel, qui est, au passage, assez accrocheur. La violence est ici toujours de mise, notamment sur une scène où Yuri fait la rencontre de Mayuko Nise, qui deviendra ensuite son allié mais il n’en demeure que leur rencontre fut choquante. Après moult péripéties face au Sniper, Yuri et Mayu parviennent à atteindre un certain objectif, celui d’arriver enfin à l’hélicoptère mais une nouvelle découverte se dresse devant elles à la vue d’un militaire équipé d’une mitraillette et portant un masque. Contrairement à ce que l’on a pu voir jusqu’à présent, ce fameux militaire porte, non pas un masque souriant mais fâché. C’est alors que cela fait tilt pour Yuri pensant avoir découvert le point faible de ses adversaires à la vue de ce masque différent des autres. Elle fait alors preuve de grande motivation, sa force de caractère l’a mène à décider de partir à la recherche d’alliés afin de prendre pleine possession de ce fameux hélicoptère.

Le scénario proposé ici par Tsuina Miura intègre de nouveaux masqués, dont une équipe de trois tueurs. D’ailleurs l’un d’eux est équipé de griffes et cela m’a fortement fait penser au personnage des films d’horreur Freddy (de Wes Craven) mais aussi à Edward aux mains d’argent (de Tim Burton). Il y a donc eu plusieurs nouveaux masqués, dont la Soubrette, mais je trouve que Yuri en vient à bout trop rapidement. Que ce soit elle ou Mayu, cela ne dure pas en longueur. Pour le moment, seul le Sniper a su faire son retour, et au vue de la couverture du tome 3 il semble bien qu’il refasse surface. Personnellement, je dis tant mieux car l’intrigue autour de ce personnage est bien menée, on lui donne un certain côté mystérieux. Et je viens à me demander si à tout hasard, il ne serait pas le frère de Yuri. Je vois bien le Sniper être en fait Rika. Mais comme je l’ai écrit, ce n’est que mon avis lors de la lecture de ce second tome. Au sujet des dessins, comme pour le premier tome c’est du très bon travail, Takahiro Oba nous offre ici de très belles planches, bien violentes pour certaines avec de très bons plans au niveau des visages. Ces derniers étant tout aussi bien joyeux, que tristes, tâchés de sang, aux larmes qui coulent, montrant le doute prendre place… Bref, on apprécie le style du dessinateur qui nous offre un nouveau tome aux vignettes biens maîtrisées ponctuées d’onomatopées, rendant ainsi les actions bien plus vives.



Le stress envahit notre héroïne au cours de ce second tome mené tambour battant par des masqués tous flippants les uns comme les autres avec la venue de nouveaux tueurs. Mais en plus de les affronter, Yuri viendra à se souvenir de comment elle a atterri dans cet endroit étrange. Alors qu’elle rêvassait en plein cours, voyant au loin une tour qui lui est apparût dans le monde réel, Yuri a repris ses esprits non pas dans la classe mais dans ce nouveau lieu. Ce tome m’a offert un petit lot de révélations avec une scène finale en deux temps : d’une part avec un combat violent et d’autre part suite à l’apparition d’un objet intéressant pour la suite des événements. J’ai hâte de lire le troisième tome en espérant en savoir davantage au sujet du Sniper que je trouve vraiment charismatique et mystérieux. Ça me plairait vraiment de savoir qu’il soit bien le frère de Yuri. Affaire à suivre… ou devrais-je plutôt dire Meurtres à suivre ?!

« Les mystères autour du masque s’effritent, de nouveaux masqués surgissent, le Sniper fait son come-back, une alliance se forme… Tel est le cocktail surprenant de ce second tome ! »
GeeKritique de Samy Joe


Sky-High Survival Tome 2
SCENARIO : TSUINA MIURA
DESSIN : TAKAHIRO OBA

Prix : 7.45€ (Commander chez Kana)
Nombre de pages : 192

Lire la critique du tome 3 (à venir).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire