lundi 31 octobre 2016

[GeeKritique] Ma critique de Are You Alice? Tome 5

Dans le précédent tome, Alice poursuivait sa quête du Lapin Blanc en compagnie du Chapelier Fou et de la belle Chenille dans le Livre de la Patte de Velours. Après avoir été attaqué par une encre noire, Alice s’est retrouvé séparé de ses deux accompagnateurs qui décidèrent de se diriger vers le bar pour l’y attendre. Pendant ce temps-là, Alice était pris au piège dans le Passage de la Chenille et n’eut d’autres alternatives que de se débrouiller seul. Une fois réunis de nouveau au bar, le Loir, lui aussi présent, leur confièrent certaines informations au sujet du Lapins Blanc et évoquait une sortie possible du Pays des Merveilles si Alice s’emparait de la clé détenue par le Général du Lapin. Force d’avancer, Le Chat de Cheshire confiait à Alice qu’il connaissait l’adresse du Lapin Blanc mais qu’il ne l’indiquerait que si le Chapelier répondait à ses moindres désirs soit autant se tirer une balle pour ce dernier. Et en évoquant ce geste, Alice s’est enfin décidé à tirer sur le Dodo, précédemment rencontré, mais qui ne mourut pas. Soit Alice n’est pas Alice soit le Dodo n’est pas partisan du Lapin Blanc. Et c’est à ce moment-là que le Chapelier pensa aux précédents dires du Loir et refit route pour voir la Reine. Mais le Loir si trouvait déjà, ayant entamé son désir de repeindre tout de rouge le palais en tuant ceux qui se trouvait sur son chemin. C’est de la sorte que se terminait le très bon quatrième tome d’Are You Alice?, je vous invite donc à poursuivre cette traque au travers de ce cinquième tome, disponible aux éditions Kazé.


Loir poursuit sa petite ascension au palais tenant absolument à annoncer à la Reine de Cœur une exécution imminente. Cette exécution évoquée par le Loir n’est autre que celle de la Reine de Cœur elle-même. Pendant ce temps, Alice en compagnie du Chat de Cheshire ne faisait qu’écouter sans cesse les mêmes paroles du Dodo jusqu’au moment où ce dernier modifie le sens de ses paroles venant à demander l’aide d’Alice. Mais le Chat du Cheshire en décide autrement. La 88ème Alice fait alors une apparition et avec le Chat du Cheshire ils mettent Alice (la 89ème) dans une mauvaise posture, allant jusqu’à le blesser sévèrement avant que ce dernier ne vienne à son tour à se rebeller.

Au Palais, le Loir continue sa discussion avec la Reine de Cœur et alors qu’il comptait passer à l’acte en exécutant cette dernière, Loir se retrouve pourchassé par Le Chapelier Fou, fidèle serviteur de la Reine de Cœur…

Mais quelle trame scénaristique ! Le plaisir est vraiment à son comble dans ce cinquième tome d’Are You Alice? et me concernant j’en suis fan. Ces tournures que prennent les événements m’ont vraiment surpris tant je ne pensais pas que ce genre de face à face pouvaient se produire. Alice se retrouve ici menacé et blessé physiquement par le Chat du Cheshire là où le Chapelier Fou prend pour cible le Loir. L’intrigue se complexifie davantage, il faut bien s’accrocher aux divers événements qui se déroulent dans ce tome et j’avoue que le personnage du Loir m’a agréablement surpris de par son attitude et son tempérament. Je trouve qu’il impose davantage son charisme au cours de ce tome.

Je voudrais m’attarder un peu sur la mise en page de ce tome qui comme d’accoutumé est excellente, surtout de la façon dont les vignettes sont disposées. J’adhère à 100 % sur la découpe ici présente et les pages sans vignette mettant en scène une seule et même action sont tout juste jouissives ! Un seul plan occupe la double page ponctué par d’autres actions et dialogues. Aussi, de simples pages sont disposées d’une manière des plus originales et c’est ce qui rend à cette œuvre un charme de lecture innovant, je trouve.



La série Are You Alice? compte l’histoire d’Alice aux pays des merveilles mais sous un autre angle, avec une attaque un peu plus violente. Ce tome n’en est pas dépourvu et je dis que c’est tant mieux. On ne joue pas dans une cour de récré à raconter cette histoire, ici c’est d’une traque qu’il s’agit et certains moyens sont nécessaires pour arriver à ses fins, comme par exemple couper un bas ou enfoncer un couteau en plein abdomen.  Vous voulez savoir de qui il s'agit ? Non, je resterai bouche-bée. Ce tome nous invite à prendre part à divers affrontements et découvrir le Loir face au Chapelier Fou j’avoue que ce choix est intéressant et leur face à face très percutant où le sang vient à couler.

D’un autre côté, Alice affronte le Lapin Blanc au regard limite dérangé. Et en parlant de regard, je trouve que les expressions du visage ont aussi un impact important dans cette série qui montre une fois de plus sa maturité. Maturité qu’on retrouve aussi au niveau des dialogues avec des insultes qui fusent. Comme évoqué donc, le Lapin Blanc lance un regard à Alice qui m’a presque perturbé, tant il semble être fou. D’ailleurs, leur affrontement est hyper dynamique, très bien mis en scène, avec une aisance du dessin qui m’impressionne toujours autant. Dans ce tome, vous découvrez un Alice comme jamais, complètement dépassé où il en prend pour son grade.

J’ai évoqué plusieurs personnages au cours de cette chronique et bien que d’autres apparaissent, c’est bien Alice, le Lapin Blanc, Loir et le Chapelier Fou qui impose leurs présences. Pourtant si on s'attarde sur la couverture de ce cinquième tome, on s'aperçoit que pour la première fois Alice (la 89ème, celle en costard blanc) n'y figure pas. Le déroulement du scénario est très immersif, on est plongé dans le feu de l’action page après page et on jouit tout aussi bien d’une traduction maîtrisé à la lettre. On ne peut que remercier Anaïs Koechlin (de Black Studio) pour sa traduction faite du japonais avec une adaptation que je trouve aux petits oignons, ce qui nous permet de profiter d’une excellente série. La qualité est aussi au rendez-vous du côté de l’édition proposée par Kazé avec un papier et un ancrage de qualité.

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais cette traque me plaît de plus en plus. Le scénario nous offre des rebondissements très intéressants que je ne pensais pas voir arriver, ce qui a su me surprendre d’autant plus que les face à face sont très percutants mettant en scène des personnages aux caractères imposants. Sinon, hormis la scène finale de ce cinquième tome (qu'on se le dise m'a laissé sur le cul) mes deux scènes favorites se situent toutes deux dans le chapitre 27 et concernent le Loir mis en garde face au Chapelier Fou et Alice affrontant le Lapin Blanc. Je n’en dis pas plus, cela vaut vraiment le coup d’œil, du moins s'il vous en reste un à vous aussi pour poursuivre la lecture…

« D’un côté, la traque se poursuit mais prend une tournure inattendue et d’un autre la rivalité est de mise pour des affrontements des plus inattendus où la violence tient une certaine place. »
GeeKritique de Samy Joe

Note : il est normal que par moments, dans lé série, certains termes au sujet d’Alice soient utilisés au masculin ou au féminin.



Are You Alice? Tome 5
de : Ai Ninomiya, Ikumi Katagiri

Prix : 7.99€ (Le commander chez Kazé)
Genre : Aventure, Fantastique
Public conseillé : 12+

Lire les premières pages du tome 1.

Lire la critique du tome 6, tome 7 (à venir).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire