mercredi 23 novembre 2016

[3DS] Le test de The Legend of Kusakari

Bonjour lecteurs et lectrices de JeGeekJePlay. On se retrouve pour un test plus léger avec The Legend of Kusakari, puzzle-game issu des studios Nnooo. À première vue, l'écran titre s'inspire de la saga Zelda mais j'ai aisément compris que l'aventure serait différente quand j'ai distingué la faucille du logo et que la musique d'intro a perdu de sa superbe avec des trompettes nasillardes. Mais dans quoi me suis-je fourrée ?


Coté histoire, rien de particulier à part que nous sommes Shiba Kari, bien décidé à faucher les herbes afin de résister à l'infâme Roi Démon. Cependant, l'intérêt du soft ne réside pas dans la trame mais dans ses deux modes de jeux et son gameplay. Ce dernier s'apparente aux jeux à tableaux avec scoring et ranking qu'on connaît sur téléphones mobiles et tablettes tels qu'Angry Bird ou Rakoo & Friends. Votre but sera de débarrasser plus de 50 zones des hautes herbes à l'aide de votre "arme" et de mécaniques bien connues des joueurs des premiers The Legend Of Zelda : tourbillon, coup chargé, "dash". Le tout en évitant des ennemis en mouvement qui, pour pimenter le tout, sont indestructibles.

Votre jauge de cœurs diminue petit à petit, en plus des éventuels dégâts subis si vous foncez sur un monstre. Et croyez moi cela vous arrivera souvent, car notre héros est rapide et les erreurs de calcul sont fréquentes. Heureusement des herbes bleues seront là pour nous accorder un supplément de vie et de patience.

Pas de baston donc ici, mais le jeu est assez difficile pour compenser. J'ai cru jeter ma 3DS et la piétiner de rage pour chaque niveau raté dans le prologue nous apprenant les bases du gameplay. Jamais je n'ai autant insulté ma pauvre petite console. Mais à force de persévérance j'ai pu passer au vrai jeu, plus complexe, et qui n'a pas échappé à ma violence verbale. Si jamais le premier mode n'est pas un challenge suffisant pour vous, essayez donc le mode sans fin pour tenter de faire le meilleur score possible.



Pour plus de douceur, passons aux graphismes. Ceux-ci seront très familiers aux joueurs des années 80/90 et amateurs de retrogaming tout en étant moins pixellisés et colorés. En vue 2D du dessus comme, le design s'en rapproche aussi, avec parfois un soupçon de style Kirby (quand vous verrez les ennemis troncs d'arbre vous comprendrez). J'aime beaucoup le changement en animation pluvieuse lors des game over.

Du côté de nos oreilles, on est accompagnés en premier lieu par des musiques épiques avec un soupçon de fail, à base de trompettes fausses (comme je l'ai précisé plus haut). Puis, pendant les tableaux on a une petite mélodie tranquille pour compenser avec la complexité de notre tâche. Le tout agrémenté de bruitages agréables tels que coups d'épées, le plus réjouissant étant celui de l'herbe bleue.

Globalement, ce jeu est un parfait défouloir, qui saura défier votre ruse, vos réflexes et votre patience grâce à une difficulté assez haute et un côté nerveux. À ne pas mettre entre les mains de personnes colériques. Le côté ardu sera atténué par des graphismes et une bande son plaisants.

Test de LaGeekEnRose


Ce qu'on a aimé :
  • Les graphismes
  • L'inspiration Zelda du gameplay
  • La musique sautillante et calme des niveaux
  • Le challenge que représente ce jeu : demande précision et réflexion

Ce qu'on a moins aimé :
  • La vie qui diminue et le peu d'herbes bleues pour la restaurer
  • La grosse difficulté du tutoriel

Prix : 4.99€
Taille : 317 blocs
Genre : Action, Aventure, Casse-tête
Éditeur : Nnooo

Aucun commentaire:

Publier un commentaire