lundi 12 décembre 2016

[GeeKritique] Ma critique de Black Clover Tome 3

Mission réussie pour Asta, Noelle et Magna qui sauvaient le village de l’emprise de Heath Grice. De retour à la compagnie, Asta et Noelle écopait de leur toute première paie, Vanessa décidait alors de les emmener en ville pour fêter ça, mais ils allèrent plus particulièrement au marché noir. À leur retour, Yami annonça à Asta que l’Empereur-Mage l’avait particulièrement recommandé pour une nouvelle mission et c’est accompagné de Noelle et Luck qu’ils se rendirent dans un donjon afin de l’explorer et d’en découvrir la salle aux trésors. C’est là-bas qu’ils retrouvent Yuno et d’autres membres de la Compagnie de l’Aube d’Or en plus d’ennemis mages du pays voisin : Lotus Whomalt et Mars du royaume de Diamond ! Alors que Luck affrontait ardemment Lotus Whomalt, Asta de son côté retrouvait son ami d’enfance avant de se retrouver face à l’ennemi. Tous combattirent sans relâche, Asta et Yuno constataient alors que cet affrontement prendrait une toute autre ampleur et que pour en venir à bout il fallait lier leurs forces. Mars invoqua alors un sort d’armure mais Asta ne comptait pas baisser les bras de sitôt. Un combat à mort semblait se préparer… Telles sont les grandes lignes du second tome de Black Clover, découvrons donc la suite de leurs aventures dans ce troisième tome, disponible aux éditions Kazé, qui annonce un affrontement épique.


Mars, du Royaume de Diamond, lance de redoutables attaques, mais Asta ne reste pas sans rien faire et se lance tel un béton armé sur son adversaire. Vainqueur d’un premier KO, Asta et ses compagnons ont alors accès à la salle au trésor qui renferme bien monts et merveilles. Mais Mars ne s’avoue pas pour autant vaincu et revient de plus belle après avoir puisé son mana des quatre éléments fondamentaux que sont l’eau, la terre, le vent et le feu. Un nouvel affrontement avec Asta s’engage alors et prend une toute autre tournure, allant jusqu’à blesser Noelle de plein fouet à la poitrine. Mais elle n’est pas la seule à avoir été stoppée par Mars, Yuno se voit lui aussi inoffensif, étant enseveli par les minerais.

L’objectif de Mars étant d’éliminer tous les faibles, ils lancent de nouvelles attaques mais Asta, fou de rage, ne compte pas admirer le spectacle et s’élance alors vers lui comptant bien lui régler son compte une bonne fois pour toute…

Le combat d’entrée de tome contre Mars montre l’extrême motivation d’Asta à gagner ce combat. Il ne perd pas de vue son objectif premier qui est de devenir Empereur-Mage, même s’il est de base dépourvu de magie. Asta nous montre toute sa puissance qui réside dans l’anti-magie qu’il maîtrise de mieux en mieux. Sa force de caractère et son acharnement font de ce personnage un véritable héros de shonen, qui plus est borné sur les bords. De son côté, Mars non plus n’a pas dit son dernier mot et revient à la charge pour un combat d’autant plus acharné. Je trouve très imposantes les invocations de Mars usant de minerais, cela lui donne une allure assez classe malgré que ce soit un ennemi et cette fois Asta a plus de mal à en venir à bout. Je ne vous dévoilerai pas la tournure que prennent alors les futurs événements mais croyez-moi ils sont de grande envergure.

Dans ce troisième tome, on découvre un moment important de l’adolescence de Mars où il a dû faire face à une terrible décision lors d’une épreuve finale visant à choisir le futur guerrier-mage de la compagnie. Cette scène est très brève mais elle est néanmoins assez intéressante. J’apprécie le fait que Yûki Tabata prenne le temps de s’attarder sur certains méchants en plus de nous offrir certains événements passés de nos héros. Cela nous permet donc d’en apprendre davantage sur le personnage lui-même pour mieux cerner son attitude et sa nature d'être.

BLACK CLOVER © 2015 Yuki TABATA / Shueisha Inc.

C’est au cours de ce tome que l’on découvre aussi un nouveau pouvoir émanant d’Asta, lui-même ne sachant pas vraiment comment il est parvenu à sortir une lame aqueuse. C’est d’ailleurs à ce moment-là qu’il se passe autre chose au sujet d’Asta et Yuno ne manquera pas de vouloir lui venir en aide malgré qu’il soit toujours bloqué. Asta n’est pas le seul à user d’un nouveau pouvoir, Yuno se surprend lui-même lors d’une invocation.

Plusieurs rebondissements sont ici de mise pour le plus grand plaisir du lecteur. En plus de combats percutants et agréablement mis en scène, nous profitons d’une aventure très intense à la recherche d'un trésor. D’ailleurs, sachez que le passage de la salle aux trésors et celui de l’affrontement avec Mars occupe out de même la moitié du tome et que je n’ai pas vu venir la façon dont se termine cette mission. Vous risquez d’être surpris autant que je l'ai été. L’autre moitié de ce troisième tome nous fait découvrir la cité royale où Asta va devoir se rendre. Plus précisément, il est attendu au siège de l’ordre des chevaliers-mages pour faire son rapport et c’est là-bas qu’il rencontrera l’actuel Empereur-Mage. En compagnie de Yuno et d’autres compagnons, Asta se voit invité par l’Empereur-Mage afin d'assister à la cérémonie des honneurs. Dans le tome 2, j’évoquais le fait que les compagnies recevaient des étoiles en guise de récompenses lorsqu’une mission était accomplie, et bien ce troisième tome nous en dévoile un peu plus à ce sujet.

Le passage où Asta et Yuno évoquent à l’Empereur-Mage leur souhaite de venir un jour eux-mêmes Empereur-Mage m’a fait sourire quand l’actuel Empereur leur présente tous ceux qu’ils devront surpasser pour arriver à un tel poste. Connaissant le tempérament de feu d’Asta, je me suis dit qu’il ne garderait pas sa langue dans sa poche face à de tels mages, imbus de leurs personnes. Je ne vous en dis pas plus, la suite vaut le détour d’être découverte par son lecteur. Tout comme le chapitre final de ce troisième tome qui ne manque pas de laisser de l’huile sur le feu dévoilant davantage de violence.

BLACK CLOVER © 2015 Yuki TABATA / Shueisha Inc.

Niveau dessin, c’est toujours autant appréciable de voir la maîtrise du détail avec de belles vignettes aux coups de crayons très vifs. Par contre, je trouve dommage par moments de découvrir une vignette de combat où l'arrière-blanc est totalement vide de décor. J’aime également quand l’auteur offre un tantinet de fan service, la scène en début de tome où Noelle est blessée à la poitrine n’est pas anodine. Et on retrouve cette même posture un peu plus tard en guise d’esquisse, mais cette fois l’expression faciale de Noelle est toute autre.

L’intrigue de ce troisième tome offre plusieurs rebondissements de taille en plus de combats bien pêchus, très intenses et dont le côté graphique ne manque pas de mettre en avant de belles invocations. Une fois de plus, j’ai pris grand plaisir à lire ce tome qui ne manque pas d’offrir un petit extra où le fan service est à l’honneur. Bourré d’action et d’humour, Black Clover continue son ascension au travers d’une trame scénaristique qui ne laisse pas le temps au lecteur de s’ennuyer.

« D
es combats furieux, des invocations d'une grande ampleur, de nouveaux pouvoirs et des rencontres explosives à la cité royale sont de mises dans ce troisième tome de Black Clover qui continue d’opérer avec magie ! »
GeeKritique de Samy Joe

Titre : Black Clover Tome 3
Scénario et dessins : Yûki Tabata

Genre : Action, Aventure, Fantastique, Heroic Fantasy
Date de sortie : 9 novembre 2016
Prix : 6,79 € (le commander chez Kazé)

Découvrir un extrait du tome 3 et visiter le mini-site.
Découvrir mon unboxig de la box presse.

Lire la critique du tome 4 (à venir).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire