mardi 17 janvier 2017

[GeeKritique] Ma critique de Sk8r's Tome 2

Dans le tome précédent de Sk8r’s nous faisions la connaissance d’Akio, un jeune garçon qui ne s’intéressait pas à grand-chose. Il avait toutefois un rêve, celui de prendre un jour son envol. Ce rêve vint tout doucement à lui en commençant par sa rencontre avec Prof, un skateur professionnel, qui lui a apprit certaines bases sur le skate dans son ensemble et sur diverses figures. Un beau jour, Prof annonça à Akio qu’il devait retourner à l’étranger et lui légua une paire de baskets et sa planche de skate, histoire qu’Akio puisse bien entamer sa nouvelle destinée. 5 ans s’écoulèrent et Akio en a donc profité pour parfaire, seul, ses tricks, tout en maîtrisant de nouvelles techniques. Cet entraînement ne resta pas sans conséquences pour Akio qui, grâce aux vidéos faites et partagées par son ami, va faire parler de lui dans la rue. Il continua sans relâche à s’entraîner au skatepark, réalisant toutes sortes de figures tout en étant chronométré. Après un bon résultat, il discutait avec d’autres skateurs des éventuelles compétitions qu’il souhaitait viser et profita pour leur demander si l’un d’eux connaissait Prof. De son côté, son ami Fukusuke discutait avec Tsuruko et Aruku, deux jeunes filles qui pratiquent le skate filmant également leurs parcours, avant de venir à parler d’Akio et du skateur professionnel qu’il recherche. L’un d’elle indiquait alors l’avoir vu dans une vidéo. C’est précisément sur cette scène que prenait fin le premier tome de Sk8r’s, voyons donc si Akio parviendra à récolter de nouvelles informations au sujet de Prof dans ce second tome, disponible aux éditions Kana.


Fukusuke évoque la rencontre qu’il a faite à Akio concernant ces deux jeunes filles, Tsuruko et Aruku, dont le père de cette dernière n’est autre qu’un réalisateur de vidéos réputé. C’est lors d’une discussion en visio avec ces mêmes filles qu’Akio va échanger quelques mots avec le père d’Aruku qui lui fournira certaines informations au sujet de Riô Miyaguchi, qui n’est autre que Prof ! De fil en aiguille, Akio en apprend un peu plus sur le passé de Prof et il est stupéfait de ce que Prof a accompli au niveau professionnel. En plus de ces informations, Akio découvre certaines photos de Prof prises quand il était plus jeune. Reconnaissant l’endroit où les photos furent prises, Akio décide de s’y rendre et il en profite pour s’adonner à quelques figures.

Le moment pour Akio est opportun de poster davantage de vidéos sur sa maîtrise du skate, mais ce n’est sans compter sur Kié et Suzu, deux camarades de classes, qui s’intéressent elles aussi au skate et souhaitent lui demander quelques conseils…

Déjà que j’avais énormément apprécié le premier tome de par son intrigue et ses dessins très vifs et réalistes, sachez que ce second tome et tout aussi bon si ce n’est meilleur. Là où le tome 1 posait les bases de l’histoire avec l’événement déclencheur de la rencontre entre Prof et Akio, offrant un grand nombre de détails et autres termes techniques, le tome 2 se diversifie de par son côté novice. Le fait d’impliquer deux jeunes filles débutantes dans ce sport est un très bon point car l’auteur Hajime Tojitsuki en profite donc pour nous enseigner de nouvelles bases, les toutes premières à vrai dire avec ne serait-ce que le montage de son propre skate. Il faut savoir quelle pièce acheter et celle qui correspond le mieux à son style sans oublier une chose primordiale qui est le prix de chaque pièce détachée. Mais monter sa propre planche ce n’est pas tout car il faut aussi penser aux baskets qu’il faut porter. C’est là toute une réflexion qui nous est proposée mais de manière instructive et non barbante.

SK8R'S © 2014 Hajime TOJITSUKI/SHOGAKUKAN

Le scénario évolue ici un tant soit peu avec la venue de nouveaux personnages dont un tout particulièrement que je trouve très intéressant dans sa nature d’être. J’aime beaucoup le style et la présence que Raïga dégage sur un skate. D’ailleurs, le mangaka nous fait toujours grâce de magnifiques planches, je les trouve d’une grande vivacité et très réalistes. Les mouvements entrepris par les personnages sont assurément eu aussi maîtrisés par l’auteur. Même les angles de prises de vue sont impressionnants, c’est vraiment avec plaisir que je découvre les pages une à une de Sk8r’s. Les décors ne sont pas laissés pour compte et ponctuent de nombreuses scènes, par contre je trouve que certaines expressions faciales sont un peu trop rigides, voire crispées par moments sans réelle expression sur certains personnages. Mais j’évoque ce détail juste pour chipoter un peu car Sk8r’s a vraiment tout pour plaire, que l’on soit adepte dans cet art qu’est le skate ou simple novice comme moi.

Ce deuxième tome est toujours aussi intense, impressionnant et montre à son lecteur à quel point la série a du potentiel. En plus d’un jeune héros motivé, l’auteur introduit divers personnages aux caractères et attitudes bien distincts développant ainsi une plus grande diversité dans son intrigue. L’ambiance qui émane de ce second tome offre un côté chaleureux, instructif et très captivant avant de laisser son lecteur sur une scène finale haletante.

« Un second tome qui offre une bonne évolution au niveau du scénario, intégrant aussi de nouveaux personnages à la dégaine bien trempée. La performance graphique est excellente, le lecteur n’a pas le temps de s’ennuyer dans Sk8r’s appréciant la vue de magnifiques figures tout en étoffant sa soif de connaissance envers cette discipline ! »
GeeKritique de Samy Joe

Titre : Sk8r's Tome 2

SCENARIO : Hajime Tojitsuki
DESSIN : Hajime Tojitsuki

Prix : 7.45€ (Commander chez Kana)
Nombre de pages : 208

Lire les premières pages du tome 2.
Voir le trailer.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire