lundi 13 février 2017

[GeeKritique] Ma critique de Black Clover Tome 4

Asta affrontait Mars dans un combat des plus percutants après que ce dernier ait mis hors d’état de nuire les compagnons d’Asta. Mars s’en donnait à cœur joie et puisa dans ses réserves pour déclencher une invocation qu’Asta parvint à contrer par une lame aqueuse. Toutefois, cela ne fut pas sans conséquence pour notre héros, blessé alors à l’abdomen. De son côté, Mars invoqua une épée gigantesque afin de mettre fin aux jours d’Asta mais Yuno, présent sur les lieux, réussi à se dégager des minerais qui le bloquaient invoquant une créature qui sauva Asta et mis KO Mars par la même occasion. L’explosion émise à ce moment-là réduisit en morceau le donjon, tous réussissant à s’échapper grâce aux invocations et à l’union des forces de chacun. Mars, en mauvaise posture, fut tout de même sauvé par Lotus qui embarqua aussi son propre lot de trésors. De retour à la compagnie, Yami confia à Asta une nouvelle mission où il devait se rendre au siège de l’ordre des chevaliers-mages pour y rencontrer l’actuel Empereur-Mage. Ce dernier le convia à la cérémonie des honneurs où Asta ne manqua pas de se faire remarquer une fois de plus auprès des autres candidats au poste d’Empereur-Mage. C’est aussi au cours de cette cérémonie que la cité royale était attaquée causant un grand nombre de morts. Tous se lancèrent dans des secteurs différents pour protéger la population, quant à Asta il venait en aide à une jeune fille sur le point d’être tuée. Voilà les grandes lignes du tome précédent, découvrons donc les nouvelles péripéties de nos héros avec ce quatrième tome de Black Clover, disponible aux éditions Kazé.


Alors qu’Asta se retrouve face à Radès, un mystérieux agresseur, Nozel et ses chevaliers-mages de la compagnie de l’aigle d’argent venaient en aide à la population du district central, sans oublier les autres districts de l’ouest, du nord-est, de l’est ou encore du nord. Ces chevaliers-mages ne manquent pas de rétablir l’ordre invoquant un grand nombre de sorts de grande envergure sauvant ainsi les villageois du danger qui se présentait à eux. De son côté, Asta poursuit son face à face avec le mystérieux agresseur et bien qu’en mauvaise posture il finit par recevoir l’aide de Noelle. Tous sont alors occupés à veiller sur autrui à la cité royale.

Toutefois, ces affrontements semblent avoir été un peu trop simples, ce qui est voulu en réalité de l’ennemi amenant ainsi les chevaliers-mages là où l’ennemi le souhaitait les faisant tous disparaître. Les voilà tous disparus laissant ainsi le champ libre à Catherine, une nouvelle ennemie, venue faire le plein de mana et tuer une certaine personne. Cependant, elle se retrouve face à Yuno et celui-ci compte bien contrecarrer son plan diabolique.

Dans ce tome, Yuno s’éveille une nouvelle fois, laissant sa magie atteindre une grande puissance face à Catherine, aussi appelée « la sorcière » qui se retrouve alors en très mauvaise posture et totalement dépourvue de mana. Elle qui pensait ne rencontrer aucune encombre, elle a sur ce coup-là était trop présomptueuse. On revient ensuite sur Asta dont le combat contre Radès suit son cours et semble s’avérer plus compliqué qu’il n’y paraît. L’adversaire est de taille mais Asta ne se laisse pas décourager pour autant. Toutefois, sa force de caractère et sa motivation ne suffisent pas pour le coup et leur combat est alors stoppé par Fuegoleon Vermillion de la compagnie du lion flamboyant.

BLACK CLOVER © 2015 Yuki TABATA / Shueisha Inc.

Ce tome nous offre quelques informations au sujet de cet agresseur Radès qui, autrefois, était un élève prometteur recruté par une compagnie de chevaliers-mages. Malheureusement, il fut mis à la porte car sa magie était considérée comme trop dangereuse. Radès a beau être un ennemi, je le trouve assez classe et j’aime beaucoup son chara-design. D’un air stylé, il est aussi plutôt puissant et le combat qu’il entame avec Fuegoleon Vermillion est assez beau à voir, tant les invocations sont toujours autant appréciables à contempler. Cet ennemi ne manque pas d’afficher un regard des plus détraqués et sachez qu’il réserve une surprise de taille à son lecteur qui le laissera à coup sûr sur un air stupéfait.

Durant cet affrontement, Asta est légèrement effacé. En peu en déclin, il observe toutefois d’un œil avisé les divers échanges entre les deux adversaires qui prendront une tournure inattendue. Je ne vous cache pas avoir été surpris par le rebondissement qui en découle de cet affrontement et la « violence » affichée dans une certaine page. C’est toujours avec plaisir que l’on découvre Asta et sa rage de vaincre prendre le dessus, ressassant son rêve de devenir l’Empereur-mage malgré son absence de magie. Une fois n’est pas coutume, il se lance tête baissée dans des combats et on aime ça !

Ce quatrième tome met en avant divers nouveaux ennemis dont Catherine, vite achevée, mais surtout Radès et l’œil maléfique du crépuscule ayant pour objectif de… Voyons, je ne vais quand même pas vous gâcher ce plaisir, celui de découvrir leurs véritables intentions dévoilées en toute fin de ce tome avec une scène qui m’a d’ailleurs laissée bouche-bée. D’autant plus qu’un de nos héros est lui aussi concerné par cette phase finale. Ma fille ayant lu le tome avant moi, je comprends pourquoi elle est pressée de lire le tome 5 et je confirme que c’est aussi mon cas. Le final de ce quatrième tome offre à son lecteur un suspens insoutenable et très haletant pour le coup.

BLACK CLOVER © 2015 Yuki TABATA / Shueisha Inc.

J’aimerais aussi évoquer le fait que ce quatrième tome est un tant soit peu particulier car l’éditeur Kazé a intégré 3 pages dites « La compagnie des dessinateurs » partageant ainsi des dessins reçus de leurs lecteurs. L’éditeur avait au préalable lancé un concours demandant aux participants d’envoyer leurs créations afin de les voir publiées dans le quatrième tome de Black Clover. C’est donc chose faite et je trouve l’initiative très cool, ce qui permet de ce fait de découvrir de jolis dessins de fans. Une belle initiative à laquelle vous pouvez encore participer pour avoir une chance d’apparaître dans le prochain tome.

De très belles surprises nous sont offertes dans ce quatrième tome de Black Clover, avec un scénario court mais intense laissant place à des affrontements toujours aussi percutants. De nombreux personnages sont mis en avant bien que l’on s’attarde sur certains en particuliers, la plupart du tome étant consacré au face à face avec Radès qui est le point de départ d’une nouvelle intrigue qu’il me tarde de découvrir dans le cinquième tome qui sort le 22 mars 2017. Date à retenir !

« Les invocations sont toujours aussi somptueuses, les combats percutants et l’intrigue prend une nouvelle tournure. L’apparition d’un nouvel ennemi doté de violentes intentions met l’un de nos héros dans une très mauvaise posture laissant ainsi le lecteur sur un final insoutenable ! »
GeeKritique de Samy Joe

Titre : Black Clover Tome 4
Scénario et dessins : Yûki Tabata

Genre : Action, Aventure, Fantastique, Heroic Fantasy
Date de sortie : 18 janvier 2017
Prix : 6,79 € (le commander chez Kazé)

Découvrir un extrait du tome 4 et visiter le mini-site.
Découvrir mon unboxing de la box presse.

Lire la critique du tome 5, tome 6 (à venir).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire