jeudi 2 février 2017

[GeeKritique] Ma critique de Yo-kai Watch Tome 2

Nathan, jeune écolier faisait la rencontre de Whisper, un Yo-kai Majordome, lors d’une balade en forêt. Cette créature surnaturelle lui offrait alors une Yo-kai Watch qui lui permettrait par la suite de voir les Yo-kai présents dans le monde des humains. Seule une personne équipée de cette Yo-kai Watch peut distinguer ces êtres et révéler leur nature. Nous découvrions en compagnie de Nathan au cours du premier tome divers Yo-kai et ce qu’ils pouvaient advenir quand l’un d’eux est à proximité d’un humain au travers de plusieurs histoires. Suite à toutes ces péripéties, Nathan devint ami avec 8 d’entre eux et avait plutôt bien assimilé le processus de la Yo-kai Watch offerte par Whisper. Voyons donc les nouvelles aventures qu’attendent Nathan, Whisper, Jibanyan et ses autres compagnons comme Matthieu Descartes ou encore Rémi Blaise dans ce second de Yo-Kai Watch, disponible aux éditions Kazé.


Résumé de l’éditeur :
Nathan était un écolier comme les autres… mais depuis qu’il a rencontré le turbulent Whisper, sa vie n’est plus aussi tranquille qu’avant ! Grâce à sa Yo-kai Watch, il peut désormais se lier d’amitié avec les Yo-kai puis les invoquer. Dans cette nouvelle aventure, il fera même la connaissance d’un Yo-kai médiéval qui n’est autre que l’ancêtre de Jibanyan ! Fous rires en perspective !!

Ce second tome propose la même nomenclature que le premier tome, à savoir qu’un chapitre met un Yo-kai à l’honneur et le moins que l’on puisse affirmer c’est que ce tome démarre dans le vif du sujet. On ne perd donc pas de temps, Nathan se présente à nouveau, au cas où le lecteur n’aurait pas lu le précédent tome, ce qui dans le fond ne serait pas un réel problème pour découvrir celui-ci. Certes le premier tome est important dans le fait de savoir pourquoi Nathan a cette capacité de voir les Yo-kai où comment il a récupéré sa Yo-kai Watch et j’en passe mais voilà, le principal est rappelé dans ce second tome et presque à chaque chapitre également. Toutefois, je maintiens que même si la série raconte diverses rencontres avec les Yo-kai, il est préférable de découvrir les tomes dans l’ordre. Et qui plus est, en plus de suivre la véritable trame, cela vous permettra de découvrir davantage de situations burlesques et croyez-moi certaines mimiques valent la peine d’être vues.

©LEVEL-5/YWP

Comme je vous disais donc, cette série est vraiment déjantée, alors bien sûr il y a des chapitres moins tordants, mais je trouve que le point fort de Yo-kai Watch est son côté burlesques, WTF même par moments surtout en compagnie de Whisper ou encore Jibanyan. Enfin, celui qui me fait le plus délirer reste Whisper pour le moment. Doté d’un tempérament de feu, je qualifie ce personnage de barge, tout simplement, mais qui sait rester de bons conseils pour notre jeune Nathan. Pour continuer avec le folklore, Jibanyan m’a fait exploser de rire quand je l’ai vu apparaître avec sa banane à la Elvis Presley, vêtu de son joli costume. Enfin bref, ce n’est qu’un exemple au travers de ces deux Yo-kai principaux mais ce tome en propose bien d’autres. Et les rencontres avec les Yo-kai suivent le même processus que le premier tome, Nathan se fait de nouveaux amis, mais pas que ! Je reviendrai sur ce dernier point un peu plus bas.

Nathan se prête assez bien au jeu lors de la rencontre avec les Yo-kai et le chapitre où il entre dans un gang est assez drôle. Tout comme le chapitre du combat entre deux Yo-kai dans le bain public. Je resterai bouche-bée sur ces deux énergumènes pour ne pas vous gâcher la découverte. Les dessins de Noriyuki Konishi sont vraiment de bonne facture, les plus jeunes ne peuvent qu’apprécier, surtout que l’auteur mise beaucoup sur l’humour comme je l’ai déjà évoqué. Certaines scènes valent vraiment la chandelle tant les expressions faciales sont poussées à l’extrême.

Si je devais émettre une objection dans le déroulement de la série, c’est que pour le moment Nathan devient ami à coup sûr avec le Yo-kai principal qu’il rencontre dans chaque chapitre. La série compte actuellement 14 chapitres et Nathan possède 15 amis Yo-kai, car sur le chapitre 1 il devenait ami avec Whisper et Jibanyan. Je trouve donc ce processus trop facile et de ce fait il est dommage de ne pas rencontrer quelques approches plus tendues entre Nathan et un Yo-kai. Tout se finit bien dans le meilleur des mondes. Je vous disais plus haut revenir sur un certain point, eh bien sachez qu'une petite nouveauté pointe tout de même le bout de son nez, Nathan a un premier rival en plus de se faire des amis Yo-kai. Aussi, ce second tome met davantage en avant Nathan, laissant ses compagnons très peu présents, sauf sur le dernier chapitre. Même le chapitre spécial qui se passe à l’école par une nuit angoissante ne met à l’honneur que notre cher Nathan et Whisper. Quoi qu’il en soit, le quotidien de Nathan suit son cours et nul doute qu’il ne soit pas au bout de ses surprises.

©LEVEL-5/YWP

Toujours aussi dynamique et drôle à la fois, ce second tome de Yo-kai Watch offre à son lecteur de quoi passer un bon moment à découvrir de nouvelles créatures, de nouvelles situations à la limite du ridicule tout en suivant l’évolution de Nathan dans cette nouvelle vie. La série ne manque pas de partager de bons moments d’amitié au travers des médaillons récoltés par notre jeune héros en herbe. N’est pas Nathan qui veut !

« Hilarant et terrifiant à la fois, enfin terrifiant uniquement pour le chapitre final, ce second tome de Yo-kai Watch reste fidèle à son prédécesseur poussant le côté surnaturel à l’extrême… Euh disons plutôt le côté loufoque à l’extrême où nos héros n’ont vraiment pas peur du ridicule. »
GeeKritique de Samy Joe

Yo-kai Watch Tome 2
de : Noriyuki Konishi et supervisé par : LEVEL-5

Prix : 6.79€ (Le commander chez Kazé)
Genre : Vie scolaire, Magie, Fantastique, Comédie, Aventure, Action
Public conseillé : 6+

Lire les premières pages du tome 2.
Voir le trailer.

Lire la critique du tome 3 et tome 4, tome 5 (à venir).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire