jeudi 6 avril 2017

[GeeKritique] Critique de Overlord Tome 2

Le premier tome nous a laissé sur la découverte du monde d'Yggdrasil en compagnie d'Ainz Ooal Gown. Celui-ci était resté plonger dans ce monde après la fermeture du jeu Yggdrasil avec les différents PNJ qui disposaient de leurs propres consciences. Nous avions donc fait la connaissance et suivi Ainz dans sa découverte de ce nouveau monde. Le deuxième tome d’Overlord est aujourd’hui disponible aux éditions Ototo, voyons donc ce qu’il nous apporte.


Synopsis de l'éditeur :
Faites d’Ainz Ooal Gown une légende immuable. S’il existe de nombreux héros, gommez leur nom avec le mien. Faites savoir à tous qu’Ainz Ooal Gown est le plus grand des héros. Face à des êtres plus puissants que nous, employez un moyen autre que la force. Face à un magicien protégé par une armée, employez autre chose que le nombre. Nous n’en sommes encore qu’aux préparatifs, mais agissez le moment venu, dans le seul but de leur apprendre qu’Ainz Ooal Gown est le plus grand homme au monde.

Reprenons là où nous avions laissé notre héros à la fin du premier tome, quand Ainz se préparait à continuer sa découverte du monde d'Yggrasil. Notons qu'au moment de se décider, on retrouve une petite touche d'humour qui avait déjà été installée dans le premier volume, notamment avec un petit tête-à-tête entre Albédo et Shalltear qui vous fera certainement sourire. Après cette petite parenthèse, Ainz reprend donc son aventure et contre toute attente celui-ci va choisir d'aider les villageois pour en apprendre le plus possible sur ce monde. Que la quête commence !

Une quête mais quelle quête et comment la mener a bien ? Ainz va donc s'allier à d'autres membres tels que lui pour diriger une quête qui s'annonce des plus difficiles. Enfin... peut être pas pour Ainz. La première partie du tome est vraiment consacrée à l’organisation et la mise en place de cette quête donc sur un rythme lent puis cela va s'accélérer sur la seconde partie du tome, nous offrant bien plus d'action avec un Ainz toujours aussi charismatique. Overlord commence à trouver son rythme et cela s'annonce des plus intéressants.

En parallèle, on commence à découvrir tout doucement ce qui manquait cruellement dans le premier tome, un véritable ennemi répondant au nom de Khajiit Dale Badantel et la déroutante Clémentine qui l'accompagne. Peu à peu on découvre ce que mettent en place ces deux personnages et autant dire que cela ne s'annonce pas très tendre.



Ce deuxième tome est toujours aussi bien dessiné avec les mises en scène d’Ainz toujours aussi plaisantes. Reprenant les classiques des MMORPG, Overlord respecte les principes et reste percutant. La magie est présente grâce aux différentes techniques utilisées par les protagonistes, sorts, potions et même les fameux gobelins sont donc présents pour le plus grand plaisir des fans de MMORPG. On y retrouve toujours les petits descriptifs à chaque fin de chapitre concernant les différents rangs des aventuriers, les potions et sorts ou encore les différents talents innés des autres guerriers. À la fin du tome un chapitre « Spécial » est présent et reprend une entrevue entre auteurs.

Ce tome se lit tellement vite qu'on ne demande qu'une chose, c'est de pouvoir lire la suite. Les aventures de Ainz vont réellement commencer à la fin de ce tome avec un ennemi qui ne cache pas ses intentions et ouvre clairement les hostilités. Hâte de lire le troisième tome.

GeeKritique de Kakashi

Overlord Tome 2
Auteur : Kugane Maruyama
Illustrateur : Hugin Miyama

Type : Seinen
Thème : Fantasy, Dark Fantasy, Réalité Virtuelle, Jeux Vidéo

Date de sortie : 3/03/2017
Prix : 7.99€

Lire la critique du tome 3 (à venir).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire