mardi 4 avril 2017

[TEST] VOEZ sur Nintendo Switch

Avec VOEZ, préparez-vous à faire travailler vos phalanges jusqu’à les faire fumer. Développé par Rayark, VOEZ vient s’installer sur l’eShop Nintendo Switch grâce à Flyhigh Works qui édite le jeu et Circle Entertainment qui le distribue, et vous invite à un voyage musical qui mettra votre maîtrise du rythme à l’épreuve. En effet, vous serez invité le temps d’une chanson à ne faire qu’un avec l’écran tactile de votre Switch en lui tapotant dessus ou encore en glissant le doigt au son des nombreux titres, mis à votre disposition.


VOEZ est le premier jeu de la Nintendo Switch qui se joue uniquement en version portable. Sacrilège… La Switch est prévue pour pouvoir jouer en mode portable et mode télévision. Alors pourquoi VOEZ n’est-il jouable qu’en mode portable ?

En réalité cela se comprend car il est difficile de transposer les commandes nécessitant de tapoter ou encore faire glisser le doigt sur un écran tactile ou sur un écran de télé. Lorsque vous lancez VOEZ vous êtes accueilli par une petite cinématique, de toute beauté au style graphique d’un magnifique anime. On y voit plusieurs personnages profiter des bienfaits de la musique. Sur l’écran d’accueil, vous pouvez accéder à votre statut et voir le nombre de « Perfect » et de « Full combo » que vous avez réalisés ainsi que le score cumulé ou encore le nombre de titres auxquelles vous avez joué par rapport à la totalité des chansons disponibles depuis le début du jeu. Vous y trouvez également l’accès au « Diary » au fur et à mesure de votre progression dans le jeu vous débloquez soit des photos ou des scénettes mettant en scène les personnages aperçus dans la vidéo d’introduction.


Le soft paraît être calme au premier abord mais après avoir touché l’écran pour commencer votre partie, vous entrez dans le vif du sujet avec l’accès complet à tous les morceaux essentiellement axés sur de la dance pop japonaise. En cliquant sur chaque chanson vous obtenez un petit extrait de la musique et en bas de votre écran apparaissent votre meilleur score ainsi que le rang de votre meilleure performance. À vous de réaliser le plus de titres possible en obtenant des Full combo.

Le niveau de difficulté peut être choisi avant chaque début de titre, certains morceaux sont facilement réalisables même en mode difficile mais d’autres vous obligeront à vous faire greffer une main supplémentaire pour en arriver au bout. (je prends pour exemple le titre Hop Step Adventure). D’autant plus qu’à la différence des autres jeux du même genre, les symboles descendent du haut de l’écran de façon classique mais les colonnes, elles, ont la bougeotte. Il vous faudra donc être attentif à cela également. En ce qui concerne les titres, la mise en page est très stylée, le rangement des chansons étant de base par ordre alphabétique mais il vous est possible de les ranger par ordre de difficulté.

Bien que les graphismes du jeu à proprement dit puissent être considérés comme simplistes, il n’en demeure pas moins que le rendu soit très attrayant. Les effets de lumière et la gestion des couleurs jouent d’ailleurs un rôle important à ce niveau. L’affichage et le mouvement des notes sont bien dynamiques, ce qui rend la partie bien plus intense. On regrettera tout de même que seuls sont présents des titres japonais. Peut-être qu’une mise à jour prochaine du soft nous permettra également de profiter de titres que nous connaissons mieux. Je ne dirai pas non pour un DLC par territoire. VOEZ est pour moi (grand fan de musique en tout genre) un must have sur la nouvelle venue de Nintendo. Par contre, sachez que les menus du jeu ne sont proposés qu’en anglais, mais cela n’est en aucun cas une barrière.


Voir un trailer avec chansons en mode HARD.

Pour conclure, VOEZ peut être mis entre toutes les mains. Pour les plus anciens adorateurs de Dance Dance Revolution ce jeu est fait pour vous. Les différents niveaux de difficultés permettent à toutes personnes de prendre part à cette aventure que vous soyez doué ou non en termes de rythme.
La qualité sonore des titres est parfaite, il vous est d’ailleurs conseillé de jouer avec un casque afin de profiter d’une qualité optimale des musiques proposées.

Test de Artch23


Ce qu’on a aimé :
  • La quantité des titres disponibles dès le début
  • Son prix
  • Les différents niveaux de difficultés qui rendent le jeux accessible à tous
  • L'affichage et le mouvement dynamique des notes

Ce qu’on a moins aimé :
  • L’absence de titres EU ou US

Prix : 19.99€
Taille : 650.12 MB
Genre : Jeu musicale
Développeur : Rayark - Éditeur : Flyhigh Works

Testé en version dématérialisée gracieusement fournie par l’éditeur.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire