mercredi 17 mai 2017

[Switch] Splatoon 2 : chapitre 6 de la vie des Calamazones Ayo et Oly

Attardons-nous aujourd'hui sur le sixième chapitre issu du laboratoire de recherches sur les calamars qui poursuit donc son dossier TOP SECRET et nous dévoile de nouvelles informations sur la vie des Calamazones Ayo et Oly. Pour rappel, Splatoon 2 sort le 21 juillet prochain aussi bien en Europe qu'aux USA et au Japon sur Nintendo Switch...


Les informations ci-dessous sont issues du site Nintendo France.

Chapitre 6
Le jour suivant, Oly attendit l'arrivée d'Ayo à la gare. Lorsque le train arriva, Ayo n'y était pas. "Je parie qu'elle s'est encore réveillée trop tard", pensa Oly. Elle s'assit pour attendre le train suivant. Ayo n'était pas non plus dans le train suivant, et encore moins dans celui d'après, ou celui d'après celui-là. La nuit tomba et toujours aucun signe d'Ayo.


 
Oly appela le bureau d'Ayo et on lui dit que cette dernière était rentrée directement chez elle la veille après son travail. "Elle semblait un peu troublée, mais j'ai pensé qu'elle avait hâte de retourner dans sa région natale", annonça l'imprésario d'Ayo. Oly essaya d'appeler chez elle à plusieurs reprises, mais personne ne répondait. La panique commença à l'envahir.

Le matin suivant, Oly décida d'écourter ses vacances et retourna à Chromapolis avec le premier train. Elle se sentait coupable de quitter ses parents de cette manière, mais son inquiétude pour Ayo prenait le dessus. Tourmentée par un sentiment de mal-être, elle passa tout le voyage au téléphone, cherchant à obtenir des indices sur l'endroit où se trouverait Ayo. Ses efforts furent vains.


 
À son arrivée à Chromapolis, Oly se dirigea vers leur appartement. Tout était exactement comme elle l'avait laissé. En fait, il ne semblait pas qu'Ayo soit rentrée depuis qu'Oly était partie en voyage. Mais si elle n'était pas rentrée, où était-elle allée ? Après y avoir réfléchi un instant, elle eut une idée et s'empressa de quitter l'appartement.
Source : Nintendo France

Aucun commentaire:

Publier un commentaire