lundi 26 juin 2017

[TEST] Oceanhorn: Monster of Uncharted Seas sur Nintendo Switch

Aujourd’hui je vais vous raconter l’histoire d’un petit jeu indépendant sortie sur toutes les plateformes connues : iOS, Android, PC, Mac, Xbox One, PS4, PSVita et la version dont je vais ici vous parler plus en détails, la version Switch. Il est rare de voir un jeu sur autant de plateformes et pourtant Cornfox & Bros. l’a fait ! Découvrons donc ce que vaut cette version de Oceanhorn: Monster of Uncharted Seas sur Nintendo Switch.


C’est l’histoire d’un homme sur son bateau mais il n’est pas vêtu de vert lui.
L’histoire ce passe dans les mer oubliées. L’aventure débute la nuit. Votre père part subitement affronter un monstre marin mécanique. Il semble être lié à cette machine redoutable au doux nom d’Oceanhorn. Malheureusement, il n’est pas de taille et le héros (qui ne porte pas de nom) décide d’aller sauver son père. Pour ça, vous devez récupérer trois médaillons pour combattre Oceanhorn : celui de la terre, de l’eau et de l’air. Mais avant ça, il faut bien récupérer un peu d'équipement à commencer par son épée, son bouclier et quelques bombes. Et non vous n’aurez pas de petit chapeau vert.


Une très forte influence voulue et assumée.
Oceanhorn: Monster of Uncharted Seas est un Zelda-like. Voir même plus car le titre ressemble énormément à sa source d’inspiration. Les développeurs voulaient rendre un hommage à Wind Waker et cela se ressent énormément, que ce soit dans la construction de l’univers que dans le gameplay. Justement au niveau gameplay, nous retrouvons pas mal de similitudes avec les jeux Zelda, à commencer par l‘équipement que nous récupérons : arc, bombes ou encore différents boucliers. Si vous voulez une image plus parlante concernant ce jeu, il s’agit d’un mix entre A Link Between World et de Wind Waker. Le premier pour son gameplay et sa vue du dessus, le second pour son exploration d’îles en îles par la mer et en bateau.

Les énigmes par contre sont plus simples et se résument à pousser des blocs ou activer des interrupteurs, et il s’agit là du premier point noir du jeu. Le second est la lenteur du personnage que nous contrôlons. Les îles ne sont pas bien grande mais ce point ralentit la progression. Dernier point noir : les contrôles. N’oublions pas qu’il s’agit d’un jeu mobile au départ et cela se ressent dans l’imprécision des contrôles du personnage. Plusieurs fois je suis facilement tombé de ma plateforme sans aucune raison. Cependant les donjons sont plaisants à arpenter, la navigation (même automatique) en mer également. Ce jeu aurait parfaitement pu s'installer tout aussi bien sur 3DS.


Un jeu mobile revu pour console.
Comme je l’ai dit dans le précédent paragraphe, nous avons là un jeu provenant du monde mobile au départ. Les développeurs l’ont bien évidemment amélioré pour cette version Switch. Pour un jeu indépendant, il est vraiment beau. Le tout étant accompagné d’une bande son s’accordant avec chaque situation, nous avons là un bon mélange faisant de Oceanhorn un bon jeu. Ce qui pêche le plus est le scénario ne rendant pas hommage aux efforts faits à côté. Je finirai par évoquer son contenu. Oceanhorn n’est pas difficile à faire et sa durée de vie est courte pour découvrir les 15 îles. Disons, qu'il vous faudra une petite dizaine d’heures pour la quête principale. Entre les défis et toutes les îles à trouver grâce aux indices vous pouvez rajouter 5 petites heures en prenant votre temps également.

Une vidéo de gameplay faite maison dans les Terres Desséchées devait accompagnée ce test mais suite à un souci de capture et d'encodage, certains passages saccadent un peu, ce qui n'est pas du tout le cas dans le jeu. Une vidéo de gameplay sera donc prochainement réenregistrée et intégrée à ce test. Merci pour votre compréhension.


Conclusion...
Oceanhorn: Monster of Uncharted Seas est un bon petit RPG à emmener avec soi grâce à la Nintendo Switch. Pour 15€ vous avez vraiment de quoi vous amuser et ceux malgré les mauvais côtés qu’il a découvrir ce petit jeu est plaisant en tout point. Nous ne pouvons que vous le conseiller surtout si vous êtes fan de la saga Zelda dont il s’inspire fortement. Vivement le second épisode qui est déjà en préparation avec une première sortie sur mobile.

Test de Pikabsynthe


Ce qu'on a aimé :
  • Un beau rendu graphique
  • On a vraiment envie de tout explorer
  • Une bande son desservant le jeu bien comme il faut
  • Le rapport qualité/prix
  • La traduction en plusieurs langues

Ce qu'on a moins aimé :
  • Les énigmes trop simples
  • Le scénario bateau (sans mauvais jeu de mots)
  • Les contrôles venant du monde mobile perfectible pour la console

Prix : 14.99€
Taille : 293.60 MB
Genre : Action, Aventure, RPG
Développeur/Éditeur : Cornfox & Bros./FDG Entertainment

Test réalisé depuis une version presse gracieusement fournie par l’éditeur.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire