dimanche 25 juin 2017

[TEST] Shantae: Half-Genie Hero sur Nintendo Switch

Après un passage réussi sur Nintendo Wii U, Shantae décide de se la jouer en HD pour son premier passage sur Nintendo Switch. Concernant cet opus, déjà disponible sur d’autres consoles, le studio WayForward profite de certaines fonctionnalités exclusives à la version Switch comme notamment les vibrations HD afin d’offrir aux joueurs de Shantae: Half-Genie Hero des sensations de jeu uniques. Après une campagne Kickstarter lancée tout de même en 2013, Shantae est aujourd’hui fin prête à user de sa chevelure et à se déhancher pour cette première aventure en haute définition sur Nintendo Switch.


Rien ne va plus à Sequin Land… C’est la grande panique ! Voilà que des filles ont été enlevées. Elles sont changées en fausses sirènes par Techno Baron et alors que Shantae venait à rétablir l’ordre, d’autres événements s’enchaînent ! Holly, la « vampire des souvenirs », vient apporter son grain de sel causant alors la pagaille à son tour. Shantae n’a pas d’autre alternative que de remettre sa belle chevelure à contribution et ne sera pas au bout de ses peines car les catastrophes vont de bon train. Tout cela semble anormal, une personne doit bien être la cause de tout ce vacarme et Shantae ne manque pas, une fois tous les sbires mis en échec, de se retrouver face à Risky Boots, son ennemie jurée !

Sans plus attendre, le joueur se lance et se retrouve donc dans un premier niveau avec certaines zones non accessibles pour lors. Puis on revient au village avant de se rediriger vers un autre endroit, puis de retourner au village et là grâce au fait de récupérer une transformation on comprend qu’il faut revenir sur un niveau précédemment visité afin de débloquer de nouveaux accès. En parlant de niveau, sachez que cet opus compte peu de niveaux dans lesquels vous devrez revenir à plusieurs reprises afin d’accéder à tel ou tel endroit non visité car vous ne disposiez pas encore de l’aptitude animale nécessaire. Les niveaux regorgent de secrets et autres zones cachant ainsi des petits bonus qui vous permettront d’obtenir le 100 % une fois tous récupérés.


On évoquait les transformations de Shantae, ici dans Shantae: Half-Genie Hero, notre héroïne peut donc, une fois sa danse du vente effectuée, se transformer en singe, crabe, éléphant et souris. Du coup, elle écope des aptitudes que chaque animal proposé tels que grimper au mur et sauter plus haut, détruire des murs, nager en profondeur ou se faufiler. Chaque transformation vous sera donc attribuée pour le bon déroulement de votre périple. Et si vous pensiez que terminer un niveau vous donnait accès au suivant, sachez que vous êtes dans l’erreur. En effet, vous allez devoir faire de petits allers-retours afin de débloquer une certaine situation de l’intrigue principale, par exemple de trouver un objet qu’il faut donner à telle personne qui vous remettra ensuite telle chose en retour et qui servira à une toute autre personne… Et ainsi de suite. Ce genre de mini-quêtes débloquera au moment opportun l’accès à une nouvelle zone.

Mais n’ayez crainte, si à un moment vous vous sentez perdu, vous pouvez toujours vous rendre aux « bains » afin de récupérer de petits indices qui vous aiguilleront dans votre quête. Cette pièce est plutôt utile, vous verra qu’elle vous sera d’une grande aide.

Shantae: Half-Genie Hero est un très bon jeu de plateforme/aventure au rendu graphique très détaillé et à la maniabilité assez simple. On parcourt les niveaux avec grand plaisir profitant de décors chatoyants, très colorés. L’animation est vraiment de très bonne facture, les effets visuels réussis et le design des personnages au top. De son côté, la bande son est un peu trop pêchue, on ne peut pas dire qu’elle manque de dynamisme mais le rythme est un peu trop élevé à mon goût. Par moment, la musique prend le dessus sur l’action en cours, ce qui empêche d’apprécier pleinement le jeu. À certains moments de l’aventure, on a l’impression que la bande son casse un peu le rythme comme lors des affrontements avec les boss. C’est du moins ce que j’ai ressenti sur le moment.



Comme je l’évoquais plus haut, Shantae peut se transformer en divers animaux et profiter ainsi de leurs capacités mais outre ces transformations, notre génie peut aussi invoquer diverses attaques magiques, débloquer de nouveaux pouvoirs ou encore customiser ses attaques et autres mouvements grâce au système de « Relic ». Vous découvrirez de nombreuses choses à n’en point douter, d’autant plus que du contenu téléchargeable pourra être acheté. Cet achat vous permettra par la suite de découvrir de nouveaux personnages, niveaux et boss. De quoi rallonger prochainement la durée de vie de ce Shantae: Half-Genie Hero.

Que dire de plus, histoire de ne pas vous gâcher l’effet de surprise si tout comme moi vous n’avez pas fait ce jeu sur une autre console, attendant la sortie sur Nintendo Switch. Le gameplay est assez dynamique, l’aventure plaisante et on retrouve un humour assez déjanté grâce aux divers personnages présents une fois encore dans cet opus. La gestion de la sauvegarde est bien présente entre chaque niveau et même sous-niveau parfois, ce qui est appréciable car certaines phases de jeu sont assez retords obligeant le joueur à recommencer depuis le début une fois la vie perdue. Mais on ne baisse pas les bras et on recommence sans trop rechigner tant le fun est présent. Et ne manquons pas de confirmer que Shantae: Half-Genie Hero fait visuellement plaisir à votre rétine vous faisant du coup oublier ses légers défauts d’allers-retours notamment.

Test de Samy Joe


Ce qu’on a aimé :
  • Le rendu graphique très coloré et finement détaillé
  • Un gameplay varié grâce aux diverses transformations et aptitudes animalières
  • L’animation et le design des personnages
  • Les effets visuels très réussis
  • Des boss gigantesques
  • Les niveaux proposant plusieurs zones cachées…

Ce qu’on a moins aimé :
  • … mais qui causent du coup certains allers-retours
  • La bande son au rythme un peu trop intense

Prix : 16.99€
Taille :1 787.82 MB
Genre : Action, Aventure, Plateforme
Développeur : WayForward

Test réalisé depuis une version presse gracieusement fournie par l’éditeur.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire