mardi 11 juillet 2017

[GeeKritique] Ma critique de Sk8r's Tome 3

Dans le tome précédent de Sk8r’s Fukusuke rencontrait Tsuruko et Aruku et ne manquait pas d’en référer à Akio car l’une d’elle n’est autre que la fille d’un réalisateur de vidéos réputé. Akio échangea alors en visio quelques mots avec le père d’Aruku qui lui fournissait certaines informations au sujet de Riô Miyaguchi, le tant renommé Prof ! De fil en aiguille, Akio en apprenait davantage sur le passé de Prof et sa montée au niveau professionnelle. Force de fouiner et admirant certaines photos, le jeune Akio reconnu alors l’endroit où une photo de Prof avait été prise. Il décidait alors de s’y rendre pour s’exercer à quelques figures. Aussi, Akio se faisait aborder par Kié et Suzu, deux camarades de classes, qui s’intéressaient elles aussi au skate souhaitant lui demander quelques conseils. Après avoir attiré l’attention grâce aux diverses vidéos postées, Akio s’est vu proposer par le magazine Paper Skateboard d’assister à une compétition où Riô faisait d’ailleurs parti du public. Le moment des retrouvailles a-t-il sonné ? Poursuivons donc le rêve d’Akio dans ce troisième tome de Sk8r’s, disponible aux éditions Kana.


Résumé de l’éditeur :
Akio continue à perfectionner sa maîtrise du skateboard dans l’espoir d’être un jour remarqué par Prof, le skateur qui l’a initié à la discipline. Il commence à attirer l’attention des professionnels du milieu grâce à ses démos diffusées sur Internet. Après avoir participé à une séance photo pour un magazine spécialisé, il est invité à prendre part à sa toute première compétition. Le jeune garçon va se rendre compte que les vétérans du milieu n’accueillent pas toujours les nouveaux venus à bras ouverts !

Dans le second tome, l’auteur Hajime Tojitsuki mettait à profit les bases nécessaires et optimales pour le montage de son propre skate : savoir quelle pièce acheter et celle qui correspond le mieux à son propre style sans oublier de tenir compte du prix de chaque pièce détachée. Mais en plus de monter sa propre planche, Akio découvrait aussi que le port de basket adéquat était tout aussi important pour une bonne maîtrise de son skate et de sa gestuelle. Une fois cela effectué, Akio peut viser plus haut.

Ce troisième tome lance le lecteur sur une discussion entre Jesse (père d’Aruru) et Riô, et tous deux assistent à la compétition. Le moment est venu pour Akio de se lancer, il doit se distinguer lors de cette Jam Session de 3 minutes. Akio gère sa avec grande maîtrise, il en met pleins les yeux à certains spectateurs et non des moindres. Il ne manque pas non plus de réaliser des figures assez dangereuses, histoire d’épater les pros. Et bien que la concurrence soit rude, Akio garde le moral. Mais ce n’est pas gagné pour autant, être un outsiders a de bons comme de mauvais côtés dans ce milieu.



Ici, Akio fait la rencontre d’un skateur du nom de Shôgo Morishita, très doué lui aussi mais pas très fair-play. La compétition suit de bon train, Akio continue son parcours après avoir réussi les éliminatoires mais je ne vous en dévoilerai pas davantage sur la suite de ces événements. Tout ce que je vous dirai c’est que l’action est de mise, les figures s’enchaînent et ce nouveau tome nous en met plein la vue. La vivacité est au rendez-vous et le scénario suit son cours à bon rythme. Akio est déchaîné, il ne lâche pas prise face aux autres concurrents. Jûzô ne manque pas non plus de se faire remarquer lors de cette compétition, tout comme Raïga et d’autres skateurs. Tous ont la rage de vaincre et on apprécie !

On assiste dans ce troisième à de très belles scènes de rivalité, les figures sont ici à l’honneur et elles en jettent un max. On prend beaucoup de plaisir à assister à ce déluge de figures tant la qualité graphique est de mise, ce qui offre un réalisme de l’action encourue très prononcé. Nombreuses sont les vignettes dépourvues de dialogues, laissant de ce fait le lecteur apprécier les divers Backside Smith et autres 180 out. Un pur régal !

« L’intrigue se focalise ici davantage sur la compétition avec moult figures très impressionnantes. Une fois encore, Sk8r’s dévoile un tome très jouissif, où la concurrence fait rage ! »
GeeKritique de Samy Joe



Titre : Sk8r's Tome 2

SCENARIO : Hajime Tojitsuki
DESSIN : Hajime Tojitsuki

Prix : 7.45€ (Commander chez Kana)
Nombre de pages : 192

Aucun commentaire:

Publier un commentaire