vendredi 1 septembre 2017

[GeeKritique] Ma critique de Riku-Do Tome 4

Le prochain combat approchait déjà à grands pas et Riku poursuivait alors son entraînement, allant même jusqu’à s’éterniser à des heures tardives. L’heure du second combat sonnait, il se retrouvait face à un camarade de classe affrontant ainsi  Misehaya. Mais voilà, Riku devait se plier à une règle assez particulière, celle de combattre avec une garde orthodoxe. Chose qui ne plaît pas trop à Riku qui devait alors boxer à courtes distances. Durant ce combat, il fut perturbé, revoyant alors son père dans ses pensées. Toutefois Riku ne baissa pas les bras, plus déterminé que jamais il ne fit qu’une bouchée de Misehaya. Le troisième tome prenait fin avec Riku fin prêt pour assister à son premier tournoi, le Rookie King où il commence fort car un adversaire de taille se dresse face à lui. Voyons donc comment va se dérouler ce nouveau combat dans ce quatrième tome de Riku-Do, disponible aux éditions Kazé.


Résumé de l’éditeur :
"Dans ce premier tour du East Japan Rookie King, Riku affronte Tsuwabuki, un ancien kick-boxer que Tokorozawa a secrètement entraîné. Pour la première fois de sa jeune carrière, Riku est en sérieuse difficulté et même envoyé au tapis ! 
Parviendra-t-il à trouver la faille et faire plier cet adversaire aussi endurci physiquement que mentalement ?"

Ça démarre avec une tel panache que l’on est spectateur d’un match de boxe très intense, les coups pleuvent d’une telle force, le déroulement de ce match entre Riku et Tsubawuki n’est devient que plus jouissif ! Ici, le combat n’est pas de tout repos, Riku se retrouve en difficulté face à cet adversaire, ancien Kick-boxer, qui a suivi jadis un entraînement aux côtés de Tokorozawa. Ce face à face entre ces deux boxeurs est vraiment magnifique et pleins de pep’s. Ça attaque sévèrement des deux côtés, Riku semble avoir trouvé une faille et profite pour y envoyer son poing alors qu’il était lui-même en mauvaise posture dos aux cordes. Toutefois, il ne parvient pas pour autant à en finir avec Tsubawuki qui n’a pas dit son dernier mot et ne se laisse pas avoir une seconde fois. Comme le dit si bien une personne du public assistant au match, « ils s’en mettent pleins la tronche » !

Le mangaka, Toshimitsu Matsubara, nous offre un début de tome hyper nerveux d’une qualité graphique à me couper le souffle. Sérieux, je suis époustouflé par la vivacité de des actions dessinées. Ici, les vignettes disposent d’arrière-plans bien plus sombres avec un déluge de coups très vif, ce qui rend l’action bien plus réelle et immersive, je trouve. Ce type de rendu me plaît énormément car en plus de plonger le lecteur faisant de lui une personne du public, je trouve que cela correspond bien aux vécus de Riku, avec un passé très difficile. Voir donc tout ce gris/noir sur les vignettes me fait penser à lui. D’autant qu’en cours de match, Riku se parle beaucoup à lui-même, on sent que son esprit est chamboulé. Et c’est le drame, Riku va au tapis…

RIKUDOU © 2014 by Toshimitsu Matsubara/SHUEISHA Inc

Tout n’est pas fini, Riku se relève et ne compte pas en reste là ! Le déluge de coups reprend de plus belle, le corps à corps n’a jamais été aussi rude et violent. J’en prends moi-même pleins les yeux et apprécie la tournure que prennent les événements. C’est un match sans relâche auquel on assiste, le sang coule tellement les coups portés sont violents. Et quand on pense que le combat se termine, il repart en trombe. Riku et Tsubawuki se déplacent de nouveau avec une telle vitesse, on ne peut plus dynamique et le jeune Riku ne manque pas d’afficher un regard déterminé mais par moments on le sent vide et là on sait que les choses vont se dérouler d’une toute autre manière. Sachez que ce combat dure quasiment la moitié du tome, comprenez bien que vous allez vous régaler et assister à du beau spectacle.

En plus de violence traditionnelle, on écope de quelques scènes un peu plus osées, sexuellement parlant, avec une Naeshiro mise en avant en train de se procurer un plaisir personnel tout en pensant à Riku. On lui accorde même une pleine page, mais rassurez-vous elle reste vêtue, la main dans son pantalon, allongée sur son lit. Le geste est montré, les conséquences de son acte également. Elle nous dévoile davantage ses sentiments envers Riku, qui de son côté ne se rend pas compte de ce qu’elle ressent pour lui jusqu’au jour où ils passent une excellent journée ensemble et là... Vous serez surpris de ce qu’il se passe entre Riku et Naeshiro, me concernant je ne m’attendais pas à cette chute.

On assiste aussi à d’autres scènes plutôt émotives et d’autres plus colériques. Riku revoit Hyôdô mais aussi Tokorozawa et c’est d’ailleurs contre ce dernier que Riku hausse un moment donné le ton. D’autres boxeurs entrent en scène, notamment Tsubaki, champion en titre. Riku ressent de lui qu’il dégage la même aura que Hyôdô. J’ai comme le sentiment que le prochain tome va nous livrer un affrontement, voire plusieurs matchs de grande envergure. Et on découvre aussi une scène finale qui nous offre une certaine révélation annonçant un cinquième tome des plus intéressants.

RIKUDOU © 2014 by Toshimitsu Matsubara/SHUEISHA Inc

Ce quatrième tome est celui qui m’a offert le plus beau combat pour le moment, les dessins sont juste superbes, j’en reste admiratif. L’intensité des coups et l’action affichée est juste hallucinante ! On ressent bien que Riku est animé par une certaine rage enfouie en lui et ses coups de poings parlent d’eux-mêmes. Outre la tornade de jab et autres uppercut, nous assistons enfin à une révélation de sentiments cachés d’une personne à l’autre qui ne se finit pas comme on pourrait le croire. Je m’attarde sur la couverture de ce tome qui ne met pas Riku en avant mais Hyôdô, chose que je ne comprends pas trop car on l’aperçoit brièvement, trop peu à mon goût pour qu’on lui accorde un tel honneur. Comme d’accoutumé, Kazé nous offre là un tome soigné avec un ancrage de qualité qui marque ici une énorme importance. Ce tome est bien plus sombre que ses prédécesseurs et je m’en suis régalé !

« Riku s’en prend pleins la face, mais sa rage de vaincre est plus forte que tout. Ses poings sont faits pour rendre les coups et il s’en donne à cœur joie ! Violence et émotions sont au centre de ce quatrième tome, un tome sombre aux dessins criants de réalisme. Un tome époustouflant ! »

GeeKritique de Samy Joe


Riku-Do - La rage au poings Tome 4
Auteur : Toshimitsu MATSUBARA

Genres : 16+, Drame, Sport
Prix : 8.29€ (le commander chez Kazé)

Lire les premières pages du Tome 4.
Voir le trailer.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire