mardi 26 septembre 2017

[TEST] Infinite MiniGolf sur Nintendo Switch

Outre les jeux de foot, j’apprécie passer du temps sur d’autres jeux de sport comme le baseball, tennis ou encore le golf. J’ai d’ailleurs apprécié mon temps passé sur les opus Mario Golf ou encore Wii Sports Golf, sans oublier Everybody's Golf sur une console autre que Nintendo. Bref, si je viens à évoquer ce dernier sport c’est pour partager avec vous mon expérience de jeu après avoir passé plusieurs heures sur Infinite MiniGolf, disponible sur l’eShop Nintendo Switch. Je peux d’ores et déjà vous dire que j’ai particulièrement accroché et cela m’étonne que le jeu ne semble pas être davantage reconnu. Voyons donc ce que le titre à de beau à nous proposer.


Infinite MiniGolf n’est pas à prendre comme une véritable simulation, telle que l’étaient les précédents opus Tiger Woods par exemple. Certes, le but de tout jeu de golf et de mettre la balle dans le trou et ce en un minimum de coups, mais ici le système de jeu mise tout aussi bien sur le fait d’amasser un grand nombre de points. Pour cela, divers bonus sont éparpillés dans le parcours. Sachez qu’au moins vous ferez de coups et au plus vous gagnerez de points qui s’ajouteront donc à ceux gagnés via les divers bonus récoltés sur le parcours. D’ailleurs en parlant de parcours, le jeu en propose un grand nombre au travers de divers décors. On se retrouve donc à jouer au minigolf dans une chambre d’ado à Giant Home, dans diverses pièces d’une maison hantée à Nightmare Mansion ou encore dans l’usine du Père Noël à Santa’s Factory. Les décors proposés ici sont corrects, la modélisation simple mais propre. Le joueur profite donc d’univers légèrement loufoques, ce qui ajoute une certaine plaisance et bonne humeur au titre.

Chaque univers précédemment cité dispose de ses propres caractéristiques et autres obstacles. Par exemple dans Giant Home, des voitures radiocommandées vous barrent la route, dans Nightmare Lansion c’est des chauves-souris et dans Santa’s Factory on retrouve des sucreries en pleins parcours. Tout cela ajoute un léger brin de folie à Infinite MiniGolf, proposant du coup un gameplay bien plus convivial. L’ambiance globale que l’on retrouve dans chaque univers est d’assez bonne facture et cela concerne tout aussi bien le côté musicale. Les musiques correspondent bien au thème de l’univers choisi.

Mais Infinite Minigolf ne se joue pas qu’en solo, fort heureusement ! En plus de ce mode, vous retrouverez un mode local jouable jusqu’à 8 joueurs permettant de jouer selon certaines règles personnalisables avant d’entamer la partie. Le gros intérêt du jeu selon moi réside dans sa communauté et ses parties en ligne où il est possible de trouver une partie qu’elle soit en 1 vs 1, en tournoi, mode folie et j’en passe mais vous pouvez aussi en créer une partie privée. De quoi faire plaisir à tout le monde avec un contenu vraiment varié et assez conséquent.


J’évoquais la communauté et son importance, car Infinite MiniGolf propose un éditeur de parcours assez complet. C’est là que vous laisserez libre court à votre imagination. Sachez d’ailleurs que lors de mon test, plus de 13 000 trous sont jouables, tous créés par d’autres joueurs. Vous n’avez donc que l’embarras du choix : du simple parcours au plus farfelus voire totalement invraisemblable… On trouve donc de tout et n’importe quoi, histoire de s’éclater. Et j’avoue que le fun est bien présent. Vous pouvez même attribuer des notes à des parcours via des « pouces », réussir de petits défis ou encore sauvegarder vos replays. Bien sûr, le jeu propose un tableau des scores, rien de mieux pour défier vos amis et autres joueurs afin de monter sur le haut du classement.

Joueur au minigolf c’est bien, mais avant d’entrer dans le vif du sujet vous devez passer par la création de votre personnage, choisir son sexe, sa coupe de cheveux, couleur de peau, forme des yeux, sa tenue vestimentaire ou encore d’autres accessoires. À noter qu’au fur et à mesure de votre avancée, vous amassez de l’argent et donc vous pouvez acheter d’autres tenues et modifier votre personnage. C’est aussi dans le Magasin que vous pourrez acheter des paquets de cartes, déloquant ainsi des choses pour votre avatar.

Par contre quelques petits reproches sont à faire niveau maniabilité, du moins au niveau de la sensibilité du joystick je dirais. Il faut avoir la main légère afin de bien doser la puissance de votre coup émis depuis le joystick droit. Autre petit souci aussi en ce qui concerne la connexion au serveur ZEN. Me concernant j’ai eu certains jours du mal à entrer dans une partie sur un univers particulier. Par exemple, sur l’une de mes sessions de test je ne pouvais entrer que dans Nightmare Mansion. Les autres univers indiquaient alors que l’accès au serveur ZEN n’était pas disponible.


Découvrir aussi comment créer un parcours sur la chaîne Youtube de Zen Studios.

Outre ces petits désagréments, Infinite MiniGolf reste un bon titre dans lequel on passe du bon temps. Bien qu’il soit assez frustrant par moments de réussir certains parcours imaginés par d’autres joueurs, on tente à nouveau de faire mieux avant de passer au parcours suivant. Le jeu se veut convivial et offre donc un contenu de qualité pour le faible prix auquel il est vendu sur l’eShop. Je dirai donc qu’Infinite Minigolf a de quoi satisfaire de nombreux joueurs surtout grâce à son mode multijoueurs et qu’il mérite qu’on s’y attarde. La communauté y est assez active et le fun est au rendez-vous !

Test de Samy Joe


Ce que j’ai aimé :
  • Le nombre énorme de parcours
  • La mode éditeur de parcours assez complet
  • L’ambiance musicale bien adaptée à son univers
  • Le côté loufoque des parcours
  • Le mode multi en local jusqu’à 8 joueurs

Ce que j’ai moins aimé :
  • La sensibilité du dosage
  • L’accès au serveur ZEN parfois capricieux
  • Le peu d’univers ?

Prix : 14.99€
Genre : Sport, Golf
Taille : 1 233.13 MB
Éditeur : Zen Studios

Test réalisé depuis une version presse gracieusement fournie par l’éditeur.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire