lundi 16 octobre 2017

[GeeKritique] Ma critique de Gate - Au-delà de la porte Tome 6

Dans le tome précédent de GATE – Au-delà de la porte, nous découvrions l’existence de japonais kidnappés reduits à l’esclavage alors que les premières négociations pour la paix étaient sur le point de débuter entre le Japon et l’Empire. Apprenant de tels agissements, Itami ne manqua pas de réagir à sa manière, envoyant alors son poing sur le visage de Zorzal avant de pointer son arme sur lui. La situation dégénérait alors… De son côté, Pina se retrouvait en mauvaise posture, elle qui joue le rôle d’intermédiaire entre les deux camps. Aussi, un nouveau personnage entrait en jeu, Diablo, frère de Zorzal, sans pour autant en apprendre davantage sur lui et pourquoi il apparaissait. Je vous propose donc de faire un point sur le tome suivant, le sixième, de GATE – Au-delà de la porte, disponible aux éditions Ototo.


Résumé de l’éditeur :
Tuka ne parvient pas à assumer la mort de son père et refuse d'accepter la réalité... La seule solution pour la sauver est de tuer le dragon à l'origine de ses souffrances, mais Itami n'arrive pas à sauter le pas. Pendant ce temps, Noriko Mochizuki, une des rescapées des otages japonais de l'Empire, est agressée par la Lapine guerrière Delilah...

Après une mystérieuse discussion avec Duran, vieil homme blessé, le lieutenant Itami prend la décision de venir en aide à Tuka afin qu’elle se sente mieux. Il prend alors la lourde décision d’aller affronter le dragon cracheur de feu, espérant en venir à bout. Alors qu’Itami et Tuka s’apprêtait à se mettre en route, le groupe s’agrandit, Leilei et Rory rejoignent alors les rangs. Mais ce n’est pas tout ! Yao, l’elfe noire aux cheveux argentés, suit le mouvement.

Dans ce tome, on s’attarde un peu plus sur le passé de Delilah et des lapines guerrières, destinées de base à l’esclavagisme (sexuel notamment) ou vouées à la mort. Ces dernières n’avaient que d’autres choix de devenir des esclaves si l’envie de vivre était plus forte. Mais voilà, ces deux situations avaient un certain coût pour leurs vies. Ici, Delilah se voit manipulée afin d’assassiner Noriko, l'esclave japonaise initialement prise en otage par le Prince Zorzal.

D’un autre côté, Le mystère est levé sur la véritable identité de Duran, ce dernier qui est pour lors interné à l’hôpital. Il semble donc que quelque chose de particulier se trame et bizarrement le lieutenant Itami reçoit toute l’aide dont il avait besoin, même s’il ne le découvre qu’au moment voulu. Il s’avère que ce vieillard n’est autre que le roi d’Elbe et qu’il ne manque pas de procéder à divers échanges avec des gars de l’armée japonaise.

© TAKUMI YANAI・SATORU SAO・AlphaPolis

J’ai beaucoup apprécié l’affrontement entre Delilah et Akira. C’est assez dynamique, l’action est bien mise en avant, tout comme les fesses de Delilah d’ailleurs. Satoru Sao ne manque pas de mettre en valeur une fois encore les formes de la gente féminine que ce soit au niveau des fesses mais aussi de la poitrine. Il en faut pour tous les goûts. Un peu de fan service ne fait pas de mal, n’est-ce pas ?

Le conflit fait toujours autant rage dans ce sixième tome où on assiste aussi à une toute autre bataille, celle du dragon cracheur de feu face à un avion de chasse. Aussi, Itami est son groupe font une petite escale au ravin de Roldom, refuge des compagnons de Yao. Après divers échanges, voilà que se pointe enfin le fameux dragon. Nous assistons alors à un face à face assez intéressant où Rory et les autres ne flanchent pas devant ce cracheur de feu à la taille impressionnante. Le lecteur profite ici de dessins très marqués, aux coups de crayons insistants déployant de nombreux mouvements. Les vignettes sont assez chargées en détails dont une en particulier où l’émotion est de mise. On se demande enfin si la vengeance aura raison de Tuka ?

Ce sixième tome introduit aussi un nouveau peuple, le peuple de l’eau. On en apprendra sûrement davantage dans les prochains tomes mais ils sont ici montrés pour la première fois. Je me demande bien le rôle que ces derniers vont pouvoir jouer. Quoi qu’il en soit, ce sixième tome ne manque pas de punch et propose un grand nombre de dialogues. On en apprend donc davantage sur les diverses relations entre chaque territoire ainsi que sur les lapines guerrières.

«Le dragon cracheur de feu est de retour pour un affrontement des plus intéressants ! Ici, Itami a fort à jouer afin que Tuka puisse reprendre ses esprits.»

GeeKritique de Samy Joe


Gate – Au-delà de la porte Tome 6
Auteurs : Yanai Takumi (scénario) et Sao Satoru (dessins)

Collection : Seinen
Prix : 7.99€
Date de sortie du T.6 : 26 mai 2017

Visionner le trailer.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire