lundi 9 octobre 2017

[TEST] Retro City Rampage DX sur Nintendo Switch

Après de multiples versions, Retro City Rampage DX se voit maintenant porté sur notre très chère Nintendo Switch. Le jeu ayant déjà fait ses classes sur les précédentes consoles de Big N depuis la Wii, il est aujourd’hui jouable sur la console hybride de Nintendo et il vous sera demandé de débourser 14.99€ si vous souhaitez profiter de cette version. Pour lors, faisons un point sur cette version Switch.


Vous « Player » êtes un habitant de Theftopolis et vous retrouvez à voyager dans le temps avec la fameuse DeLorean de notre Doc préféré qui, par la même occasion, se retrouve avec son expression « Nom de Zeus » Euh, en fait non, c’est « Nom d’une Geuze » ! Vous l’aurez compris Retro City Rampage DX fait dans l’humour, en faisant un clin d’œil tout particulier aux années 80 et 90. Vous êtes donc perdu dans le temps et pour pouvoir rejoindre votre époque, il vous faudra récupérer les différentes pièces cassées de la machine à voyager dans le temps. Pour cela, différentes missions vous seront confiées. Comme tout bon GTA-like qui se respecte, vous serez également amené à remplir de nombreuses missions annexes.

Du côté graphique, on a affaire à un jeu en pixel art qui adopte plus particulièrement le style 8-bits de la NES, en vue de dessus. On peut comparer son angle de vue à l’opus GTA Chinatown Wars sorti sur GBA. Le sentiment de liberté est bien présent même si la carte n’a pas vocation à être aussi grande que les jeux d’aujourd’hui. Vous pourrez vous procurer, bien sûr de façon malhonnête, tous les véhicules présents dans le jeu, cela allant du tank au vélo en passant par la moto et bien entendu les grosses cylindrées. Il en va de même pour le choix des armes qui est particulièrement varié. Vous pourrez user de vos points ou encore tout détruire à l’aide d’un lance-roquettes.


Du côté audio, on est là encore dans le rétro à souhait. Même si les musiques sont réussies et font également référence à d’autres jeux, celles-ci peuvent être rébarbatives à la longue. Côté gameplay, il est plutôt intuitif et facile à prendre en main si l’on met de côté la maniabilité des moyens de transport, qui n’est pas des plus réussies même s’il est possible de choisir entre deux styles différents : soit appuyer sur un bouton pour accélérer et ensuite diriger la voiture soit utiliser le stick analogique pour accélérer et se déplacer avec un bouton pour freiner.

Pour vous qui n’êtes « doués en anglais », les développeurs ont pensé à vous en y incluant une version intégralement traduite en français même si celle-ci présente pas mal de fautes. Néanmoins, le jeu ne s’en retrouve absolument pas lésé. Et termes de durée de vie, Retro City Rampage DX est un jeu assez court, il se termine en une après-midi mais il procure une bonne dose de fun. Ce qui mine de rien est assez important dans l’appréciation d’un jeu, ce qui n’est pas le cas de son prix, jugé un peu trop élevé à notre goût.



Pour conclure, disons que Retro City Rampage DX reste pour ma part un must have dans la catégorie des jeux au style rétro. Ses références à la culture vidéoludique des années 80-90 ravirons les plus nostalgiques de la belle époque des consoles 8-bits avec beaucoup de clins d’œil, références et autres parodies de Retour vers le futur ou encore Ghostbusters.

Test de Artch23


Ce que j’ai aimé :
  • L’humour et les références des années 80- 90
  • La variété et la quantité des missions
  • La sensation de liberté
  • Le côté fun à mettre le bronx

Ce que j’ai moins aimé :
  • La musique
  • La prise en main des véhicules
  • Les fautes de traduction (qui n’empêche pas le jeu d’être parfaitement compréhensible)

Prix : 14.99€
Genre : Action, Aventure, Arcade, Jeu de tir
Taille : 25.17 MB
Développeurs/Éditeur : Vblank

Test réalisé depuis une version presse gracieusement fournie par l’éditeur.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire