mardi 12 décembre 2017

[TEST] Rogue Trooper Redux sur Nintendo Switch

Les remake et autres remaster ont la côte sur les plateformes actuelles, et notre bien aimée Nintendo Switch ni coupe pas. Ainsi le studio Rebellion décide de sortir une version améliorée du jeu Rogue Trooper. Initialement sortie sur PC et PS2 en 2006, avec un rapide passage sur Wii en 2009, Rogue Trooper écope aujourd'hui d'une version Redux. Mais était-ce réellement utile ? Voyons voir.


C’est l’histoire d’un Schtroumpf sous testostérone
Dans ce jeu nous incarnons un FGM (Fantassin Génétiquement Modifié) qui a pour la première particularité d’être… bleu. Ces soldats se battent contre les Norts ou plus communément les humains. Voilà. Il n'y a vraiment rien de plus à dire tellement l’histoire de ce Rogue Trooper est bateau. Tout vous raconter vous gâcherez les quelques petites surprises du scénario même si elles sont rares. Roogue Trooper Reux est un TPS tout ce qu’il y a de plus classique où il ne faut pas réfléchir et avancer tête baissé. Le tout en canardant tout ce qui passe évidemment !

Pan Pan Boum Boum
Comme je le disais, Rogue Trooper ne se démarque pas par son histoire. Son gameplay lui par contre est… classique également. Le genre TPS à énormément évolué depuis 2006 (il suffit de voir Gears of War 4 par exemple) alors ressortir ce jeu en 2017 tout en conservant le même gameplay peut refroidir les fans du genre. Ceci dit, Rogue Trooper Redux possède de bonnes idées. Durant le jeu, vous avancez avec des compagnons, des frères d’armes, qui malheureusement n’auront pas la même chance que vous. Au fur et à mesure, certains vont tout simplement périr sous le feu ennemi. Mais comme le dicton le dit, le malheur des uns fait le bonheur des autres. Et surtout de notre personnage.

Les FGM ont des puces implantées dans le crâne. Une fois mort, cette puce « accueille » l’âme du défunt. Une fois placée sur votre arme, votre casque ou encore votre sac à dos, vos anciens alliés activeront des capacités supplémentaires. Il est question ici, par exemple de visée automatique, de micros missiles, crafter des grenades ou encore pleins d’autres joyeusetés du genre. Idéal pour aller guerroyer contre les Norts.


Une remake aussi sous testostérone ?
Si vous avez connu ce jeu il y a onze ans, et bien vous le reconnaîtrez parfaitement sur Nintendo Switch. Dans les faits, la direction artistique date et cela se voit. Alors oui les textures sont plus nets, les effets de lumières apportent un peu plus de cachet, les personnages principaux sont bien mieux modélisé mais cela mis à part, nous avons un jeu de 2006. Pour résumer, nous avons vu mieux en matière de remaster, beaucoup mieux même. Surtout que ce remaster comporte des bugs assez déroutants et surtout agaçants. Je me suis énervé des dizaines de fois contre le jeu à cause des ennemis qui me tiraient dessus alors que j’étais derrière un mur ! Il faut le faire tout de même. Et puis la durée de vie est vraiment infime. Vous le finirez très vite sans vous en rendre compte.

En bref,  Rogue Trooper Redux je le range dans la catégorie des « remaster feignant ». Cette catégorie montre en faite la volonté de ressortir de vieux jeux pour l’argent simplement. Cela n’est pas fait pour un joueur nostalgique. Ce jeu est clairement destiné au fan du genre mais pas à de nouveaux joueurs, et cela malgré de bonnes idées au départ.

Test de Pikabsynthe


On a aimé :
  • Les effets de lumières
  • Les améliorations via les puces de ces camarades

On a moins aimé :
  • Le gameplay trop vieux.
  • Les bugs agaçant au possible
  • Trop répétitif

Prix : 24.99€
Genre : Aventure, Jeu de tir
Taille : 7 314.87 MB
Développeur/Éditeur : TickTock Games/Rebellion

Test réalisé depuis une version presse gracieusement fournie par l’éditeur. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire