mardi 5 décembre 2017

[TEST] Wulverblade sur Nintendo Switch

Dans la ligné des jeux Golden Axe ou bien encore Sengoku, le studio Fully Illustrated nous offre un beat’em up inspiré des plus grands classiques répondant au nom de Wulverblade ! Le jeu est sorti il y a quelques semaines sur l'eShop Nintendo Switch et je vous invite aujourd'hui à me suivre dans cet aventure pleine de combats.


Vous voilà projeté à Britannia, an 120 après J.-C. À travers le pays vous lutterez contre les Romains et ferez tout pour réussir à les vaincre. Dès les premiers instants, le décor est placé, vous prendrez possession d’un guerrier parmi trois possible : CARADOC qui est un guerrier complet maniant épée et bouclier, BRENNUS est lui un géant puissant mais moins rapide maniant hache et couteaux et enfin GUINEVERE qui est plus agile et technique mais forcément moins résistante maniant également l’épée. Votre choix effectué, vous plongez à travers Britannia ou des hordes d’ennemis vous attendent. Chaque ennemis a ses propres caractéristiques et vous serez donc amené à maîtriser votre personnage sur le bout des doigts car vaincre l’adversaire par moment fera appel à un combo spécifique pour l’atteindre et prendre l’avantage sur le combat.

À travers le mode campagne, vous parcourrez Britannia en traversant pas moins de 8 mondes. Votre héros armé, vous enchaînerez les ennemis en récupérant de nombreux bonus tels que des documents historiques ou encore des vidéos. Le mode campagne vous est totalement accessible sans trop de game over, disposant quasiment de vies infinies. À noter que vous pourrez reprendre le jeu à chaque checkpoint si vous perdez. Le mode arcade repend les principes du mode campagne mais en plus difficile et cette fois vous êtes démuni de vies infinies et de checkpoint. Si vous mourez c’est le game over assuré. Enfin dans le mode arène, vous choisirez une arène où vous verrez débouler toute une horde d’ennemis de plus en plus nombreux et de plus en plus puissants.

Avec une jouabilité assez rigide, les déplacements de votre guerrier sont très lents et une petite latence dans les mouvements est constatée. La liste des combos est assez conséquente pour profitez malgré tout du titre. Les combos s’apprennent rapidement et sont assez variés. Vous aurez également à votre disposition une fonction spéciale vous permettant d’appeler une horde de loups qui attaqueront les ennemis présents à l’écran et également une force décuplée vous permettant d’assener des coups plus rapides, plus puissants et de récupérer de la vie.


Comme tout beat’em up, jouer seul c’est bien, mais à deux c’est mieux. Wulverblade vous donnera donc la possibilité de parcourir le jeu avec l’aide d’un ami, et autant dire que le titre se révèle du coup beaucoup plus accessible et intéressant.

Graphiquement, Wulverblade reprend les décors de l’époque et sont assez diversifiés. Les personnages sont assez charismatiques et très bien dessinés. Les ennemis sont fort bien représentés et assez nombreux, on trouvera tout style d’ennemis allant de l’archer au soldat romain en passant par le guerrier. La bande son est appréciable bien que toujours la même en cours de niveau. Chaque stage se voit doit attribuer une musique qui reste la même du début jusqu’au boss. Les bruitages sont également diversifiés allant de l’envoi de hache ou couteau aux coups de poings et autres coups de tête.

Malgré tout, Wulverblade se voit doté d’une difficulté très mal dosée et vous vous arracherez les cheveux lors des affrontements face aux boss. Car si pour accéder jusqu’au boss cela s’avère assez simple la difficulté et multipliée lors de l’affrontement des boss. On notera également que le jeu est tout en anglais ce qui est fort dommage car le scénario est sympa et donne envie de découvrir les documents historiques ou bien même l’histoire en elle-même. Wulverblade s'avère être également entaché par des temps de chargement très longs, voire trop long même.



Wulverblade est un beat’em up comme on aimerait en voir plus souvent. Le coté historique vous fera profiter pleinement des graphismes assez diversifiés et plaisants. Le mode coop est un véritable plus et vous permet de profiter pleinement du jeu d'une manière plus profonde. Rappelant fort les Golden Axe et consorts, Wulverblade rempli sa mission. Bourrin mais technique à la fois, Wulverblade n’est cependant pas à mettre entre toutes les mains, une classification PEGI-18 étant ici de mise. Les novices seront déroutés par la façon de jouer qui reste très rigide, les plus anciens ne sauront que saluer le titre. Wulverblade n’est certainement pas le titre le plus attendu mais il rempli très bien son rôle. 

Test de Kakashi


Ce que j'ai aimé  :
  • Le mode coop à 2 en local
  • Les éléments historiques
  • La diversité des armes
  • Les combos
  • Un rendu graphique propre
  • Son prix
  • Sa durée de vie correct (pour son prix)

Ce que j'ai moins aimé :
  • Les temps de chargement
  • Sa difficulté mal dosée
  • Le gameplay trop à l’ancienne, à savoir assez rigide
  • Pas de traduction en français

Prix : 16.99€
Genre : Action, Arcade, Beat'em up
Taille : 2 738.88 MB
Développeur/Éditeur : Fully Illustrated/Darkwind Media

Test réalisé depuis une version presse gracieusement fournie par l’éditeur.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire