jeudi 25 janvier 2018

[GeeKritique] Ma critique de Isabella Bird - Femme Exploratrice Tome 1

On change un peu de registre aujourd’hui pour une chronique manga sous le signe de l’exploration, plus précisément sur une femme exploratrice : Isabella Bird ! Cette série de Taiga Sassa est éditée par les éditions Ki-oon dans la collection Kizuna et nous invite à suivre le parcours d’une jeune femme qui part explorer le Japon. Là-bas plusieurs petites péripéties l’y attendent mais son voyage s’annonce des plus culturels sans oublier de lui être fascinant.


Résumé de l’éditeur :
À la fin du xixe siècle, le Japon s’ouvre au monde et s’occidentalise à marche forcée. Mais le pays reste un vrai mystère pour la plupart des Européens, ce qui en fait une destination de choix pour la célèbre exploratrice anglaise Isabella Bird ! Malgré son jeune âge, elle est déjà connue pour ses écrits sur les terres les plus sauvages. Isabella ne choisit jamais les chemins les plus faciles et, cette fois encore, elle étonne son entourage par son objectif incongru : Ezo, le territoire des Aïnous, une terre encore quasi inexplorée aux confins de l’archipel… Le voyage s’annonce long et difficile, mais rien n’arrête la pétillante jeune femme ! 
Accompagnée de son guide-interprète, le stoïque M. Ito, la jeune femme parcourt un pays en plein bouleversement. Dans ses lettres quotidiennes à sa sœur, elle narre avec sincérité et force détails la suite de chocs culturels qu’elle expérimente. Elle veut tout voir, tout essayer, quitte à endurer chaleur, fatigue, maladie ainsi que les sarcasmes de ses pairs !

Ce premier tome nous conte donc le voyage qu’entreprend Isabella Lucy Bird au Japon (ère Meiji). Notre chère exploratrice n’en est pas à sa première expérience, elle a jadis exploré divers pays mais au Japon elle fait face à certaines complications dont une barrière de langue. Mais ce n’est pas tout, certains endroits ne sont pas accessibles et s’y risquer peut engendrer une peine d’emprisonnement. C’est donc différents obstacles qui se dresseront devant Isabella et nous allons ici découvrir comment cette jeune femme y a fait face.

© 2015 Taiga Sassa KADOKAWA CORPORATION

Tout d’abord, on peut constater que notre héroïne ne baisse pas les bras devant ces diverses complications. Elle fait preuve de caractère et le lecteur découvre à quel point elle n’est pas prête d’abandonner quand elle a une volonté particulière en tête. J’évoque ici notamment le fait de ne pouvoir accéder à certains endroits qui lui seront du coup autorisés car notre exploratrice compte bien garder une trace écrite de son passage. Chose qui intéressera d'ailleurs le gouvernement. Tout au long de ces premiers pas, Isabella fait la rencontre de plusieurs personnages, de leurs traditions, des métiers d’antan ou encore de leurs tenues vestimentaires qui pour ces dernières sont bien différentes de celle d’Isabella.

On sent bien que Taiga Sassa souhaite montrer à quel point Isabella est pleine de bonne volonté, et force d’avancer dans la lecture on ne peut que s’attacher à cette exploratrice. Alors, certes ce n’est pas ce que j’ai l’habitude de lire mais il n’en demeure pas moins que le personnage central est ici attachant et intéressant à découvrir. C’est beaucoup la manière dont elle va gravir les obstacles qui me plaît, et qui dévoile, comme indiqué, sa forte persévérance. C’est une grande qualité surtout à cette époque.



J’ai apprécié la découverte de ce tome aussi d’un point de vue esthétique avec des vignettes bien dessinées, des décors détaillés et un univers bien retranscrit. Je trouve que les tenues vestimentaires sont bien mises à l’honneur et l’histoire est assez prenante. On prend plaisir à suivre cette exploratrice. D’autant qu’elle fait par moments preuve de gêne ou d’humour ce qui ajoute une peu de diversité à son caractère et ce qu’elle montre d’elle de manière habituelle.

Comme d’accoutumé, les éditions Ki-oon nous offre un tome de très bonne facture avec un toucher de couverture à la texture agréable qui n’est pas sans rappeler ce que l’on peut retrouver dans d’anciens livres d’époque. Je conseillerai cette série qu’est Isabella Bird – Femme Exploratrice à tous les férus de voyage et de tranche de vie. C’est un manga qui risque de vous dépayser !

GeeKritique de Samy Joe


Titre : Isabella Bird, femme exploratrice T01
Auteur : Taiga SASSA

Parution : 12-10-2017
Format : 13 x 18 cm

Nombre de pages : 240
Prix de vente : 7,90 €

Lire les premières pages du tome 1.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire