vendredi 5 janvier 2018

[TEST] Stikbold! Une aventure de balle au prisonnier Deluxe sur Nintendo Switch

Qui n’a jamais joué à une partie de balle au prisonnier ? Et même si c’est le cas, ce jeu ne doit pas vous être inconnu, vous en connaissez sûrement les règles ou en avez sans doute déjà entendu parler. Si ce n’est pas le cas, nous allons y remédier ici dans ce test de Stikbold! Une aventure de balle au prisonnier - Deluxe disponible sur Nintendo Switch. Bien qu’il existe de véritables règles à la balle au prisonnier, Stikbold! va plus loin et ajoute un peu de piment aux règles de base. Ce jeu est développé par le studio Game Swing, qui mise beaucoup sur le multijoueur et le convivialité engendrée lors d’une partie de jeu vidéo. C’est donc avec plaisir que je vais ici m’attarder sur Stikbold!, un jeu haut en couleurs qui a le mérite d’être original et plutôt addictif !


Bien que Stikbold! soit un jeu très axé multijoueur, il n’en demeure pas moins qu’il propose de base un mode Histoire, avec un scénario que l'on peut faire en solo. Eh oui ! Qui l’eut cru ? Le menu principal propose donc plusieurs options que je détaille un peu plus bas. Pour lors, laissez-moi vous offrir un bref résumé du début de l’histoire qui démarre avec le coach dans son bureau. On constate que plusieurs coupes d’or sont disposées sur une étagère mais leur dernier trophée est en argent. L’an passé l’équipe, composée de Björn et Jérôme, s’est donc contentée de la seconde place, situation qui ne convient pas au coach et qui est bien décidé à récupérer cette année une coupe en or. Débute alors votre échauffement mais voilà que Heidi et son équipier Poul (vos adversaires pour la finale) se font kidnapper au gymnase par le Diable. En fait c’est juste un gars déguisé en diable, bref. Cette situation convient parfaitement à votre coach car de ce fait vous êtes assuré vainqueur de la finale. Mais Björn n’est pas d’accord avec ce procédé, il ne veut pas gagner de la sorte et part à la poursuite du ravisseur.

Les commandes de jeu sont assez simples, peu de touches sont mises à contribution. On peut dire que la prise en main est immédiate : ZL pour esquiver/attraper, ZR pour lancer/pousser, le stick gauche pour se déplacer et le stick droit pour viser/incurver. Sachez qu’on peut aussi remplacer ZL par B et ZR par Y ou A. Faisons un peu le point sur les règles de bases requises dans Stikbold! qui exige de frapper le joueur adverse avec la balle pour l’éliminer du jeu. Une fois touché, le joueur est étourdi, du coup si vous le touchez à nouveau il est alors éliminé de la manche en cours. Le but est d’être le dernier joueur en lice sur le terrain afin de remporter la manche et donc 1 point. Par contre, une fois éliminé, on peut gêner les autres joueurs, on se retrouve alors en dehors de l'arène et via des actions diverses on influe sur le terrain en envoyant une oie, des balles, une machine de cirage et j'en passe... 


Mais il est assez drôle de voir que bien souvent il faille voir au-delà des règles de base car certains niveaux demanderont d’expulser votre adversaire de la plateforme. Il ne faut pas hésiter à pousser les joueurs qui ont ou non la balle pour tenter de les mettre hors course, les sortir de la plateforme ou les envoyer sur la route, tout dépend des niveaux. Comme le veut la règle de la balle au prisonnier, il peut être judicieux d’attraper un tir adverse plutôt que de l’esquiver car vous pouvez ainsi réaliser une contre-attaque rapide (via ZL+B). Il existe d’ailleurs d’autres petites astuces : vous pouvez envoyer une superball bien plus puissante qu’un simple lancer (maintenir ZR+Y ou A), vous pouvez utiliser le stick droit afin d’améliorer vos déplacements et ainsi votre précision de tir, ce qui vous permet de vous éloigner d’un joueur tout en le visant.

Stikbold! propose au départ de choisir parmi 6 pesonnages, mais on peut en débloquer 12 autres, force d’avancer dans le mode Histoire. Mais avant d’entrer dans les détails en ce qui concerne les modes de jeu, sachez qu’il existe plusieurs manières de jouer. Vous pouvez opter pour les Joy-Con séparés mais positionnés en manette traditionnelle vous donne davantage d’options en jeu, ne serait-ce qu’utiliser le stick droit pour « viser » et « incurver » les tirs, c’est-à-dire qu’on peut, une fois la balle lancée, donner un effet à la balle changeant ainsi sa trajectoire. Ce procédé permet par exemple de toucher un adversaire caché derrière une caisse ou autre. Chose qui n’est pas possible si on joue en Joy-Con partagé. Par contre, on peut soulever qu’au lancement du jeu les Joy-Con se règlent d’office pour une jouabilité en mode Joy-Con séparé, vous devez donc aller dans les paramètres pour réinitialiser la prise en main. Forcément cela n'impacte pas la manette Nintendo Switch Pro.

  
Évoquons maintenant les divers modes de jeu de Stikbold! et les spécificités de chacun d’eux :
  • Mode Histoire - Ici, on nous propose de démarrer ce mode soit avec un ami soit avec un ordinateur. En fait, le scénario est basé sur un duo, donc le second joueur est soit géré par un ami ou toute autre personne soit par un CPU. On choisit ensuite la difficulté en mode Décontracté, Professionnel ou All-Star. Mais au départ, seuls Décontracté et Professionnel sont accessibles. Et là, on enchaîne plusieurs niveaux (12 au total) avec un personnage imposé à savoir Björn (le héros dira-t-on) et Jérôme (second joueur). Lors des niveaux, il nous faut aussi relever des défis comme gagner une manche sans être blessé, frapper un adversaire avec un objet particulier, ressusciter un coéquipier et j’en passe… La mise en avant du scénario est assez originale et les rencontres sur notre chemin assez drôles.
  • Roue du tapage - Le joueur participe à une sorte de tournoi à la manière d’un jeu TV, le joueur est positionné derrière un pupitre et on lance la balle qui tourne la roue. Toutes les arènes et modes de jeu y sont proposés. On choisit son joueur, on peut ensuite ajouter des robots (joueurs CPU) si on joue seul et leur attribuer un niveau de difficulté, on peut y choisir le nombre de victoire soit 5, 7 ou 9 pour une partie qui durera approximativement entre 20 et 40 minutes.
  • Partie rapide - Ce mode se divise lui-même en 3 : Équipe contre équipe où on s’affronte autour de divers niveaux tels que plage, gymnase, rond-point, enfer… et c’est le premier arrivé à 3 points qui gagne. Ensuite on retrouve Chacun pour soi avec le même principe que dans équipe contre équipe mais comme son nom l’indique chacun joue pour soi. Et on finit avec Mini-jeux où on s’affronte sur 4 épreuves différentes :
  • Handiball : l’affrontement se joue au gymnase, soit en 1 vs 1 ou 2 vs 2 et il faut marquer des buts. C’est donc de l’équipe contre équipe avec des manches de 3, 5 ou 7 minutes et jouable à 4 joueurs.
  • Pop pop : l’affrontement se fait à la plage. Un ballon est attaché à votre pied, il doit rester intact et vous devez par contre éclater celui de vos adversaires. Ici c’est du chacun pour soi avec des manches de 3, 5 ou 7 points et jouable jusqu’à 6. 
  • Fuite de caisses : ce duel a lieu sur une plateforme pétrolière, il faut protéger vos caisses en bois tout en explosant ou jetant à la mer celle de vos adversaires. On joue en équipe contre équipe avec des manches de 3, 5 ou 7 points et jouable jusqu’à 4 joueurs. 
  • Chahut arc-en-ciel : ici, l’unique objectif est de rester le dernier debout. Cet affrontement est jouable à 6 sur le niveau havre de miel. On y joue chacun pour soi sur des manches de 3, 5 ou 7 points.

Voilà vous savez tout du contenu de Stikbold! Une aventure de balle au prisonnier - Deluxe. Mais du coup, après plusieurs sessions de jeu, faites aussi bien en solo qu’en multijoueur (avec mes enfants notamment), je peux vous dire que le charme opère et ce à bien des niveaux. Déjà, le jeu est intégralement traduit en français, ce qui nous permet de bien comprendre les divers échanges entre les personnages. Ensuite, le rendu graphique est très coloré, cela fait penser à un dessin animé je dirai, avec des personnages aux membres du corps cubiques. Mais n’ayez crainte, c’est vraiment très bien fait, cela donne un côté loufoque au niveau des animations et de la réalisation en elle-même. On apprécie tout aussi bien les mimiques de chaque personnage, qui disposent tous de leur propre caractère et style vestimentaire. Le côté musical est bien adapté au style du jeu et se fond bien en arrière-plan, ne venant pas surplomber l’action. Niveau maniabilité, je n’ai rien à redire, c’est instinctif et le personnage réagit sans accroc.

Stikbold! offre un bon vent de fraîcheur sur Nintendo Switch misant gros sur le fun en multijoueur. Je dirai que le pari est réussi, on s’amuse vraiment surtout si on est nombreux. L’une des rares choses que je pourrais lui reprocher serait de disposer d’un mode Histoire plutôt court et peut-être aussi le peu de diversité dans les Mini-jeux. Toutefois, le contenu est, à côté, bien étoffé en modes de jeu, de ce fait on appréciera quelques sessions de Roue du Tapage par exemple, sans oublier les défis de « boss », car oui vous aurez aussi des boss à battre. Mais je vous laisse le soin de découvrir ces dites situations. Aussi, on peut préciser que le jeu dispose de 3 emplacements de sauvegardes.



Les développeurs de Game Swing ne manquent pas non plus de jouer sur l’humour décalé des personnages et autres situations loin d’être banales. Vraiment, je ne peux que vous conseiller ce jeu qui mise énormément sur le fun et me concernant, avec mes enfants, la dose était appréciable. D’ailleurs, pour information, j’ai moi-même terminé le mode Histoire avec ma fille de 5 ans et elle a su apprécier nos diverses sessions. Il en a été de même lors de sessions à 4 joueurs et qui plus est avec la Nintendo Switch en "Mode sur Table" où la proximité des joueurs l'un de l'autre, de l'écran de la console, ajoute une toute autre dose de convivialité entre joueurs. C'est du tout bon !

Je ne peux donc que vous conseiller de vous laissez tenter par Stikbold qui saura occuper convenablement vos diverses soirées entres potes, ou un dimanche en famille !

Test de Samy Joe


Les images publiées dans ce test sont toutes issues de mes sessions de jeu.

Ce que j’ai aimé :
  • Le côté délirant des personnages
  • Son rendu visuel très coloré, qui fait très cartoon
  • La prise en main sans faille
  • Les divers modes de jeu
  • Stikbold! procure une bonne dose fun et vous met de bonne humeur
  • Les « nouvelles » règles de jeu totalement dingues
  • Intégralement en français
  • Convient à tous les âges

Ce que j’ai moins aimé :
  • Le peu de mini-jeux
  • Un mode Histoire un peu court
  • Le fait que le jeu se lance d’office en jouabilité sur 1 seul Joy-Con et du coup de devoir paramétrer constamment ses 2 Joy-Con en une seule manette

Prix : 19.99€
Genre : Action, Arcade, Fête
Taille : 809.50 MB
Développeur/Éditeur : Game Swing/Reign Bros

Test réalisé depuis une version presse gracieusement fournie par l’éditeur.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire