samedi 17 février 2018

[GeeKritique] Pourquoi il faut regarder l'animé Violet Evergarden

Je vais aujourd’hui vous proposer une nouvelle chronique et m’attarder sur la série animée Violet Evergarden, issue du studio Kyoto Animation et disponible exclusivement sur Netflix. Contrairement à certaines séries, Violet Evergarden ne propose pas l’intégralité de ses épisodes, ils sont mis en ligne à raison d’un épisode par semaine le jeudi. Je vais donc partager avec vous mon ressenti sur la série après avoir vu les 6 premiers épisodes en version française dont je trouve le doublage de très bonne facture. Les voix sont toutes bien posées, calmes, mais montent aussi niveau colère, tristesse… Voyons donc plus en détails ce qui m’a poussé à regarder Violet Evergarden.


Je vais, pour commencer, vous proposer un petit résumé du premier épisode, histoire de ne pas trop approfondir la suite des événements, bien que j’évoquerai de brefs passages. Pour lors, nous découvrons que la guerre est finie. Cela fait 120 jours que Violet est hospitalisée, ne se souvenant de presque rien, notamment de ce qu’il est advenu du Major Gilbert. Alors que Violet cherche des réponses sur le Major, elle est autorisée à sortir en compagnie du lieutenant Hodgins dont elle se souvient. Tout comme une broche qu’il manque dans ses affaires et qui fut offerte par le Major. Violet y tient beaucoup, de ce fait le lieutenant lui indique aller la chercher plus tard. Pour lors, elle doit suivre le lieutenant Hodgins, ordre du Major. Mais on voit bien à ses airs que ses dites paroles ne sont pas sincères.

Violet est alors accueilli par la famille Evergarden mais ne va pas faire long feu au manoir. Elle ne souhaite pas y rester, de ce fait elle se retrouve sous les ordres du lieutenant Hodgins dans l’entreprise de service postal qu'il a créée. Elle va donc travailler pour lui se retrouvant dans un tout autre cadre de travail où l'atmosphère est des plus différentes. Violet émet le souhait de devenir une poupée de souvenirs automatiques, ce qui pourrait lui être précieux afin de comprendre certaines choses la concernant ainsi que des paroles dont elle ne peut jusqu'à présent en comprendre le sens. Des derniers événements dont elle se souvient en compagnie du Major, celui-ci étant blessé, sont les mots suivants : « je vous aime ». Paroles qu’elle va vouloir en comprendre le sens.


Comme je le disais donc, j’ai, au moment d’écrire ces lignes, vu les 6 épisodes disponibles sur Netflix et je dois avouer que je m’attendais à toute autre chose de cette série. Quand on découvre la bande-annonce, ou même le synopsis on s’attend vraiment à suivre une héroïne en temps de guerre ou du moins sur des événements passés portant sur son vécu difficile de militaire. L’existence de Violet était tenue secrète, elle était considérée comme une arme, ne répondant qu’aux ordres qu’elle recevait. Alors certes, on a quelques flashbacks sur certaines scènes d’antan mais trop peu et la série s’attarde pour lors sur Violet après la guerre. C’est donc relativement calme et je ne comprends pas non plus la classification d’âge, à savoir 16+. Mais voilà, on est pris dans le quotidien de Violet tellement les épisodes sont bien menés, mettant en avant de jolis décors, des plans d’action jouant sur les émotions et un vécu difficile. Violet est une jeune fille normale d’apparence, cependant intérieurement elle est considérée comme rien de plus qu’un outil dépourvu de cœur. Et nous autres, spectateurs, découvrons ce qu’il en est réellement, à savoir que Violet souhaite tant bien que mal ressentir les émotions, découvrir l’effet de certains sentiment…


Dans les premiers épisodes, Violet se comporte souvent comme si elle était encore sous les ordres d'un supérieur, conservant ses postures de garde-à-vous et autres salutations. Mais on la voit aussi sous un autre œil, essayant de faire des efforts à ce niveau, bien qu’elle garde souvent ses mauvaises habitudes. C’est vraiment très plaisant de voir le personnage principal évoluer, du moins dans les 6 premiers épisodes. On écope de certaines scènes émouvantes où Violet a du mal à montrer ses sentiments ainsi que toutes autres expressions niveau faciale. Elle reste assez stricte sur ce point mais elle va au fur et à mesure de ses rencontres se décoincer un peu.

Dorénavant, Violet prend à cœur son métier de poupée de souvenirs automatiques. Elle a pour but de transmettre sur papier les sentiments que les gens souhaitent communiquer au travers de leurs mots. Un métier qui n’est pas des plus simples la concernant, elle qui ne comprend pas la valeur de certaines choses ni des émotions que l’on peut ressentir dans diverses circonstances. Toutefois, ici aussi on la voit évoluer et prendre plaisir à faire son métier. D’ailleurs dans l’épisode 5, qui se déroule plusieurs mois après sa sortie d’hôpital, Violet se rend au palais royal pour écrire une lettre à la place de la princesse. Elle doit communiquer avec son futur époux et on constate qu’avec les divers échanges tous deux ne sont pas forcément sincère. Et j’ai trouvé cet épisode très intéressant car Violet va un peu casser les codes de son travail demandant à la princesse de rédiger elle-même ses lettres et que son futur mari fasse de même car lui aussi a eu recours à une poupée de souvenirs automatiques, que Violet a pris le soin de contacter au préalable. Cet épisode est très émouvant, on est véritablement touché par les réactions de Violet car elle a du mal à pallier à certaines demandes au sujet de l’amour. On la voit donc sous un autre jour usant de réactions naturelles. C’est très touchant de la voir ainsi car elle n’a donc pas besoin de se forcer.


Comme je l’évoquais aussi, on assiste à quelques scènes se déroulant durant la guerre, où elle était soldat et elle obéissait sans rechigner. C’est dans ces premiers moments qu’on découvre que malgré son jeune âge elle est fort attachée au Major et on assiste aussi à des scènes un peu violentes. Cependant, je n’ai pas trouvé que ces scènes soient choquantes pour que la série soit pour lors classifiée en 16+. On est en temps de guerre, n’importe quel adolescent de nos jours sait que cette période n’est pas toute rose. Et rien n’est ici montré de manière abusive. Pour faire un petit aparté, j’ai aussi vu la série Gambling School (sur Netflix) qui, elle, est classifiée en 13+ et qui montre grand nombre de scènes immorales, d’orgasmes ainsi que d’autres scènes assez osées. J’ai ici pris un exemple assez flagrant mais la différence est que pour Gambling School je comprends la classification. Enfin bref…

Sinon, niveau animation c'est du tout bon, le chara-design est très soigné et j'apprécie aussi beaucoup la bande-son utilisée dans la série qui se marrie fort bien aux événements qui ont lieu à ce même moment. Les décors sont magnifiques, on sent bien les émotions dégagées de chaque épisode. Personnellement, j'ai à plusieurs reprises été touchées par certaines scènes.

Pour conclure, je dirais que Violet Evergarden a su captiver mon attention, de par la tendresse qui en émane, l’innocence et la beauté des décors. La mise en place des sentiments et autres émotions ressenties se font en douceur, et on prend plaisir à voir Violet vivre ses premières réelles émotions. Je prends exemple sur l’épisode 6 où elle va rencontrer un jeune homme, Leon. C’est en compagnie de ce dernier qu’elle va alors apprendre l’effet ressentit quand on se sent seul. Elle ne savait pas jusqu’à ce fameux soir de comète l’effet que pouvait provoquer en soi la solitude. C’était d’ailleurs un épisode très émouvant une fois encore. On aime ou non le genre, on a tous nos préférences mais je pense que Violet Evergarden a émotionnellement de quoi vous toucher.

Alors oui, selon moi, il faut découvrir Violet Evergarden !

MàJ : La saison 1 s'est terminée le 5 avril 2018 et après avoir visionné tous les épisodes je peux confirmer tous mes dires précédents. Les émotions se font ressentir crescendo, Violet évolue elle aussi notamment au niveau de son caractère et de ses émotions qu'elle saisie de mieux en mieux. L'univers est toujours intéressant, la relation entre personnages et autres territoires sont au centre de certains épisodes. On suit aussi bien Violet dans son travail habituel que dans une tâche bien plus compliqué en territoire de guerre.

J'ai vraiment apprécié cette première saison de Violet Evergarden !

GeeKritique de Samy Joe

Aucun commentaire:

Publier un commentaire