vendredi 30 mars 2018

[TEST] Scribblenauts Showdown sur Nintendo Switch

Vous connaissez peut-être déjà cette licence qu’est Scribblenauts et qui s’est déjà installée sur divers supports dont la DS et même la Wii U. Mais aujourd’hui, on laisse tomber l’action et la réflexion pour s’orienter vers le party-game avec un nouvel opus intitulé Scribblenauts Showdown ! Et c’est bien sûr avec ma Nintendo Switch que j’ai testé ce volet et j’en ai profité pour le faire en compagnie de mes enfants et certains autres amis. Les Joy-Con sont prêts… C’est parti !


Alors pour commencer on va laisser au placard le scénario car il n’y en a tout simplement pas. Comme évoqué, Scribblenauts Showdown est un party-game donc on oublie de suite le fait de jouer en solo car ça n’a aucun réel intérêt, on met donc de côté toute trame scénaristique et on ne tardera pas à s’en apercevoir dès le menu principal du jeu. Ce dernier nous offre alors 3 modes de jeu principaux, à savoir Duel où on affronte ses adversaires IA ou amis, Épreuve de force qui s’apparente à un jeu de plateau où l’on choisit une certaine durée de jeu et Bac à sable où il faut parcourir 8 niveaux et résoudre diverses énigmes au travers de mots. Je vous ai ici évoqué brièvement les 3 modes de jeu mais que diriez-vous si j'entrais davantage dans les détails ?

Alors pour le mode « Duel », sachez d’ores et déjà que ce n’est pas le plus intéressant à mes yeux. Ici, les 27 mini-jeux sont disponibles, vous choisissez le type de partie (créativité, rapidité où il n'y a pas de mot à saisir, les deux à savoir créativité et rapidité combinés, jeu libre) et vous choisissez le nombre de manches (5, 7, 9, 15 ou 25). Dans le jeu libre, vous avez toutes sortes de mini-jeux qui feront appel à votre imagination, mais vous devrez faire preuve d’adresse, de réflexion et devrez même faire preuve de rapidité. Je ne vais pas vous énumérer chacun des 27 mini-jeux mais sachez que pourrez entre autres combattre votre adversaire après avoir créé votre arme, jouer à un jeu de lancer de disque, appuyer en rythme pour gonfler un ballon, scier un arbre, détruire une piñata, faire un concours de danse, manger le plus vite possible… Bref, 27 mini-jeux déjantés sont là pour que vous puissiez vous divertir en multi.


Passons désormais à un mode plus intéressant qui est celui du Bac à sable. Ici, vous pouvez jouer seul ou à 2 et devrez relever un certain nombre d’énigmes en rapport avec des mots, cela va de soi. En gros, vous allez croiser le chemin de divers personnages et en fonction des mots que vous écrirez ils réagiront d’une certaine manière. Bonne ou mauvaise, à vous de faire attention ! À noter aussi dans ce mode que vous pouvez ajouter un adjectif à votre mot de base, procédé qui fera toute la différence par moments.

Pour finir avec les modes de jeu, on va s’attarder sur celui qui pour moi est le plus intéressant en multijoueur, à savoir le mode Épreuve de force ! On peut ici jouer de 1 à 4 joueurs, chaque joueur dispose d’une certaine quantité de cartes qui lui permettront d’avancer de case en case, mais aussi de pouvoir envoyer une pénalité à un joueur. Dans ce mode, on joue chacun son tour et la durée de la partie est paramétrée avant son commencement ainsi que la difficulté. Selon la durée que vous choisirez, le plateau sera plus ou moins grand. Par exemple, si on joue à 2, on peut choisir de jouer 15 minutes, 30 ou 45 mais si on joue à 3 joueurs c’est 20, 40 ou 60 minutes et si on joue à 4 les durées sont de 30, 60 ou 90 minutes. Le fun est ici bien plus présent à mon goût !

Sinon, le menu principal propose également une rubrique « Récompenses » qui liste tous les personnages que l’on peut débloquer en réalisant l’objectif demandé. C’est une sorte de défi en somme comme par exemple terminer une épreuve de force à 3, créer un scribblenaute personnalisé, terminer un duel en 7 manches, trouver toutes les starites (petites étoiles) cachées dans un niveau et j’en passe… On retrouve aussi « Mon scribblenaute » qui permet donc de créer son propre personnage : visage, couleur de peau, chapeau, vêtements, nom et autres accessoires et il est possible d’augmenter les diverses panoplie en achetant les objets via les starites gagnées. Et pour finir on retrouve la traditionnelle rubrique « Paramètres » qui sert à régler les options de musique, effets sonores, mais le plus intéressant est qu'on peut y régler l’intensité des vibrations HD.


Bon, après vous avoir parlé des divers modes de jeu, le moment est venu de vous dire ce que j’ai pensé de ce Scribblenaut Showdown. On ne va pas y aller par 4 chemins, cet opus offre aussi bien du bon que du moins bon. Certains jeux sont assez amusants, et d’autres moins, voire pas du tout. On préfèrera tel ou tel mode de jeu en fonction des personnes avec qui on va jouer. Je dirais qu’on ne joue pas les mêmes modes de jeu face à un enfant de 5/6 ans qu’un adulte, ne serait-ce qu'à cause des mots à saisir. Alors oui le jeu est PEGI12, cependant mes enfants de 5 et 10 ans se sont bien amusés. Comme évoqué précédemment, il existe dans le mode Duel (puis dans partie rapide) des mini-jeux qui ne nécessitent pas de saisie de mots. Par contre oui, le jeu prend davantage d’ampleur quand on doit saisir un mot. D’ailleurs, au passage, sachez que Scribblenauts Showdown embarque non moins de 30 000 mots dont certains pourront s’avérer judicieux dans tel ou tel jeu mais qui peuvent aussi bien vous mettre des bâtons dans les roues dans d’autres.

Il est donc important de bien choisir ses mots afin de gagner mais il est tout aussi appréciable d’en utiliser des plus déjantés pour provoquer des affrontements à la fois amusants et inattendus. En parlant de mots, il faut soulever que cela ne se fera pas via une sorte de clavier visuel mais plutôt une interface où les lettres se trouvent à l’intérieur de cercle. Il y en a d’ailleurs plusieurs et vous devez donc naviguez dans l’un puis l’autre pour créer votre mot et à force d’ajouter des lettres vous verrez des suggestions apparaître en bas. Je trouve cette méthode de saisie assez intuitive et plutôt originale. On peut saisir le mot souhaité de manière assez rapide et c’est aussi amusant de découvrir un mot « inconnu » lors de son mini-jeu.



En termes de rendu visuel, Scribblenauts Showdown est fidèle à ce que l’on a pu voir dans les opus précédents. Le jeu est coloré et se veut bon enfant. Les divers décors visités dans le mode Bac à sable sont assez bien représentés. Au niveau de la bande son, on peut dire qu’elle rythme bien les divers mini-jeux, rien de plus. Rien à signaler au sujet de la maniabilité, on est sur du standard avec peu de boutons utilisés et on jouera avec un Joy-Con positionné de manière verticale ou horizontale, tout dépend du jeu joué. On soulève donc que le Controller Pro n'est pas compatible ici. On relèvera aussi l’utilisation des mouvements dans certains jeux, autre fonction ici utilisée après les vibrations HD dont on apprécie l’effort.

Shiver Entertainment nous offre donc un opus assez réussi je dirai dans son ensemble. Scribblenauts Showdown mise sur la convivialité, aussi bien que sur les nerfs. Je veux dire par là qu’il faut faire travailler ses méninges si on souhaite par-dessus tout la victoire. Le concept est ici appréciable bien qu’il s’adresse davantage à un jeune public. À titre personnel, je me suis amusé en jouant avec mes enfants, ainsi qu’avec des amis, mais face à ces derniers nous jouions moins longtemps. Cela reste fun entre potes mais à petites doses, alors que d’un point de vue enfantin la durée de jeu était toute autres. Par contre, le jour où Mario Party pointera le bout de son nez, je pense que Scribblenauts Showdown ne fera plus le poids. Mais nous n’y sommes pas encore, vous pouvez donc apprécier cet opus à sa juste valeur et profiter de bons moments avec vos enfants surtout que vous pouvez le trouver à un prix des plus abordables selon certains sites.

Test de Samy Joe


Toutes les images de gameplay publiées dans ce test sont issues de mes sessions de jeu.

Ce que j’ai aimé :
  • Les divers modes de jeu
  • Le fun en multi (surtout du point de vue d'un jeune public)
  • Le côté un peu loufoque lors des créations d’objets
  • Pouvoir créer son Scribblenaute
  • La manière de saisir les mots

Ce que j’ai moins aimé :
  • Certains jeux trop courts
  • Les adultes n’y joueront que sur de courtes sessions

Genre : Party game
Taille : 1 458.57MB
Développeur/Éditeur : Shiver Entertainment / WB Games

Test réalisé depuis une version presse gracieusement fournie par l’éditeur.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire