vendredi 27 avril 2018

[TEST] Penny-Punching Princess sur Nintendo Switch

Il y a plusieurs mois déjà, nous vous proposions notre test de Disgaea 5 Complete sur Nintendo Switch, jeu développé par le studio Nippon Ichi Software qui nous offre cette fois un tout autre genre de jeu. En effet, Penny-Punching Prince$$ se montre de base assez original dans sa manière de jouer. Il s‘avère que cet action/RPG offre une certaine particularité, celle de pouvoir corrompre ses ennemis au lieu de les dégommer et pour cela notre héroïne possède une calculatrice. Que diriez-vous de voir d’un peu plus près ce qu'il en est ?


On va faire court niveau scénario : le roi a perdu son royaume. Il est désormais gouverné par les Dragoloans et vous, Princess (c’est à la fois son statut et son nom), allez devoir reprendre ce qui vous appartient de droit. Mais attention car dans ce nouveau monde règne le capitalisme et on y jure que par l’argent. Dans un sens ça tombe assez bien car Princess en connaît un rayon sur l’argent, elle va même user de sa calculatrice pour tenter de corrompre ses ennemis pour récupérer leur royaume.

Penny-Punching Prince$$ est donc un jeu de type action/RPG offrant un angle de vue isométrique, une caméra en vue du dessus donc comme on peut le voir dans The Legend of Zelda: A Link to the Past ou encore Blossom Tales (disponible sur l’eShop Switch). Même process en termes de visuel avec un rendu pixel-art plutôt bien peaufiné, je trouve. Le jeu est des plus colorés et on prend plaisir à gambader à droite à gauche dans les niveaux. L’univers ici mis en avant est assez drôle dans le sens où l’argent est le principal centre d’intérêt dans notre aventure. On va devoir soudoyer un bon nombre d’ennemis afin de nous faciliter la tâche et en parlant de tâche elle ne sera pas toujours aisée. Pour cela, Princess sort l’une de ses armes : sa calculatrice ! Accessoire qui peut s’avérer très dangereux mine de rien car c’est grâce à cela que l’on peut retourner la donne à son avantage. Hop une pression sur ZL et la calculatrice apparaît à l’écran, vous pouvez alors acheter tel ou tel ennemi et même certains pièges. Vous les utiliserez ensuite à bon escient face à d’autres ennemis par exemple.


Cette calculatrice offre une mécanique de jeu importante dans Penny-Punching Prince$$. Si je peux vous donner un conseil, familiarisez-vous au plus vite avec car elle est un atout majeur ! J’en profite de suite pour dire qu’il est bien plus appréciable d’user de cette calculatrice en mode portable. Le jeu se prête d’ailleurs bien mieux dans ce type de prise en main que sur une TV. Le rendu se vaut mais question pratique, j’ai davantage apprécié mes sessions en mode portable pour ce jeu car il faut prendre le pli de taper le montant tout en gardant un œil sur ce qu’il se passe à côté. Comprenez par-là que le jeu ne s’arrête pas pendant que vous utilisez votre calculatrice donc un ennemi peut tout aussi bien vous mettre une raclée. La fonction tactile est donc à privilégier, bien plus intuitive que d’user des touches pour taper son montant. Après, libre à chacun de préférer telle ou telle méthode de jeu et prise en main.

Penny-Punching Prince$$ propose un total de 8 chapitres, et bien que les décors soient différents il n’en demeure pas moins que le level design des niveaux sont assez proches les uns des autres. On relèvera aussi un autre point négatif au niveau de sa difficulté. Je pense ne pas être un mauvais joueur, mais par moments il faut s’accrocher. Je trouve la difficulté de ce titre plutôt élevée, ce qui pourra rebuter plus d’un joueur tout comme le fait que les dialogues soient intégralement en anglais. Les joueurs auraient davantage apprécié l’humour du jeu et son contexte si nous avions eu la chance de disposer d’une localisation en français. Malheureusement, ce n’est pas le cas et il faut faire avec. On reste dans les choses qui fâchent pour évoquer le côté répétitif du jeu, où en devra aussi revenir sur ses pas, afin de gagner quelques points d’expérience. Certains ne trouveront pas forcément cela dérangeant, mais me concernant c’est le contraire.



Pour conclure, je dirais que Penny-Punching Prince$$ dispose de bonnes idées notamment son utilisation de la calculatrice, des décors variés et colorés ainsi que des boss plutôt stylés mais ce n’est pas suffisant pour en faire un hit. Le jeu embarque trop de choses négatives qui à force gâchent le plaisir de jeu. La prise en main s’avère assez difficile dans le sens où les phases de « corruption » ne se font pas à tête reposée, à savoir que le temps n’est pas mis en pause pour agir tranquillement. Du coup, on écope d’une légère pression et ça en devient frustrant à la longue. Ajoutons à cela un prix de vente plutôt élevé, ce qui est, je trouve, ironique pour un titre qui mise beaucoup sur la gestion de l’argent.

Test de Samy Joe


Ce que j’ai aimé :
  • L’utilisation du tactile pour la calculatrice
  • Son univers et son rendu visuel agréables
  • Le concept de corruption des ennemis
  • Les phases d’humour…

Ce que j’ai moins aimé :
  • … qui finissent à la longue par devenir barbantes
  • La difficulté mal dosée
  • Son côté trop répétitif
  • Pas de localisation en français
  • Son prix trop élevé

Prix : 39.99€ (eShop)
Genre : Action, RPG
Taille : 959.45 MB
Développeur/ Éditeur : Nippon Ichi Software / Nis America

Test réalisé depuis une version presse gracieusement fournie par l’éditeur.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire