jeudi 31 mai 2018

[TEST] Bleed 2 sur Nintendo Switch

Vous est-il déjà arrivé de jouer à un jeu vidéo en commençant par le second opus plutôt que le premier ? Eh bien ce fut récemment mon cas avec Bleed 2, un jeu de tir disponible sur l’eShop Nintendo Switch. C’est d’ailleurs grâce à l’éditeur Digerati que j’ai pu tester ce jeu développé par Bootdisk Revolution. Le fait de ne pas avoir fait le premier opus ne m’a pas gêné quant à la compréhension du scénario qui s’avère assez simple. Je vous propose donc, sans plus tarder, de faire le point sur ce jeu d’action très frénétique qu’est Bleed 2 !


Comme je l’évoquais donc, niveau scénario c'est assez simple, on se retrouve dans la peau de Wryn, jeune fille à la chevelure rose, considérée comme la dernière héroïne existante sur Terre, qui va devoir empêcher une invasion d’ennemis. Et pour cela, elle est équipée d’un gun et d’un sabre. Sa mission donc, sera de faire défiler les balles afin de venir à bout des diverses vagues d’ennemis qui se mettent en travers de son chemin. Et des ennemis on en retrouve de tous genres, sans oublier qu’on devra affronter plusieurs boss tout au long des 7 niveaux. Voilà on soulève déjà un premier point qui m’a contrarié, sa durée de vie ! Sachez qu’il m’a fallu moins de 2 heures (1h50 selon l’application de contrôle Parentale Nintendo Switch) pour terminer le mode Histoire. Ce qui est très court ! Par contre, Bleed 2 ne propose pas qu’un simple mode Histoire, d’autres modes de jeu sont de la partie et qui plus est peuvent se jouer à deux.

Oui, Bleed 2 dispose d’un mode co-op 2 joueurs disponible dans tous les modes de jeu proposés. Voici le détail des divers modes de jeu :
  • Histoire : en plus des 7 niveaux, vous disposez de vies infinies et de checkpoint en cours de niveau
  • Arcade : ici il est question de relever le défi de finir le jeu avec une seule vie
  • Sans fin : vous jouez là à une série de niveaux générés aléatoirement
  • Défi : vous devez y affronter 3 boss en même temps


Bien que le mode Histoire soit court, les autres modes de jeu ajoutent un contenu certain, histoire de varier un peu le plaisir mais je dirais qu’ils s’adressent davantage aux joueurs appréciant les challenges. Aussi, il vous est possible de choisir parmi 4 niveaux de difficulté et me concernant j’ai opté pour le niveau « normal » afin de réaliser ce test. J’ai également testé le mode co-op qui s’avère assez fun, bien que le mode solo le soit déjà. Une fois le jeu terminé, vous débloquerez alors de nouvelles armes, de nouvelles capacités et autres bonus mais aussi de nouveaux personnages jouables disposant de leurs propres armes et aptitudes. Ce qui, je trouve, est assez appréciable.

Parlons désormais de ce qui peux nous intéresser un peu plus dans Bleed 2, à savoir son gameplay, son côté graphique et sa bande son. Niveau prise en main, je n’ai rien à redire, le choix des actions est ici bien paramétré pour un meilleur confort de jeu. Il faut savoir que pour apprécier Bleed 2 il faut y jouer en mode « dual shooter », c'est-à-dire qu'on utilise les 2 sticks, celui de droite servant à tirer dans la direction souhaiter. Ce système apporte certes un confort de jeu mais il offre aussi une grande intensité au gameplay. On tire, on esquive, on vole quelques instants et surtout on arrête le temps ! J’ai d’ailleurs apprécié user de cette technique à plusieurs reprises. Sinon, on se déplace via le stick L, on tire via le stick R, on saute avec la gâchette R. Si ce choix de touche vous semble inapproprié, je vous invite à paramétrer à votre guise les touches et vous verrez bien. Je parle en connaissance de cause, j’ai voulu mettre le saut sur B et le tir sur A, mais je me suis vite rendu compte de mon erreur. Le choix de départ est donc le meilleur à mon goût pour un gameplay optimal !


Côté visuel, Bleed 2 offre un rendu très cartoon et très soigné. Les décors sont plutôt simples mais présent sur plusieurs arrière-plans avec des couleurs assez vives. Les divers effets de tirs et de ralentissements rendent plutôt bien, tout comme le fait de pouvoir voler un bref instant. On peut cumuler d’ailleurs le vol et le ralenti ou encore le tir et le ralenti pour apprécier un meilleur effet visuel sur l’action en cours. En ce qui concerne la bande son, elle colle bien au genre, c’est-à-dire qu’on écope de musiques très rythmées qui accompagnent agréablement ledit moment. Bleed 2 propose aussi plusieurs traductions dont le français, mais étrangement, seuls les menus étaient traduits. Tous les autres dialogues étaient donc en anglais ! J’ai fait part de cette information à l’éditeur qui m’a indiqué l’avoir remonté à son tour aux développeurs. Affaire à suivre donc…



En somme, je n’ai pas grand-chose à reprocher à Bleed 2, outre peut-être sa courte, très courte, durée de vie en mode Histoire et son prix de vente. Fort heureusement, les autres modes viennent offrir un certain contenu supplémentaire qui saura ravir les joueurs férus de challenge. Doté aussi, d’un mode co-op, Bleed 2 saura se montrer davantage convivial, ce qui est plutôt un bon point, le fun étant un point important dans un jeu vidéo. Ne manquons pas de soulever le fait que le jeu est très fluide, je n’ai constaté aucun ralentissement que ce soit en mode TV ou en mode portable. Bleed 2 est, selon moi, un run-and-gun que les joueurs devraient apprécier !

Test de Samy Joe


Toutes les images de gameplay et la capture vidéo publiées dans ce test sont issues de mes sessions de jeu.

Ce qu’on a aimé :
  • Le gameplay très dynamique, énergique même par moments
  • Les divers effets notamment le mode « ralenti »
  • Son côté visuel très cartoon
  • Sa bande son bien pêchue
  • Son mode co-op
  • Les divers modes de jeu…

Ce qu’on a moins aimé :
  • … mais dont le mode histoire est trop court avec seulement 7 niveaux
  • Son prix que je trouve un peu élevé

Prix : 14.99€
Genre : Action, Aventure, Arcade, Plateformes
Taille : 185.60 MB
Développeur/Éditeur : Bootdisk Revolution / Digerati

Test réalisé depuis une version presse gracieusement fournie par l’éditeur.

- Galerie d'images personnelles -











Aucun commentaire:

Publier un commentaire