jeudi 21 juin 2018

[TEST] BlazBlue Cross Tag Battle sur Nintendo Switch

Les amateurs de jeux de combats connaissent bien la série BlazBlue. Développée et éditée par Arc System Works, cette saga compte beaucoup de fans à travers le monde. Ce studio est également à l’origine des sagas Persona 4 Arena, Under Night In-Birth, Guilty Gear et Dragon Ball FighterZ (qui arrive sur Nintendo Switch à la fin de l’année). Et justement, ils se sont dit « Et pourquoi pas faire un cross-over ? ». C’est ainsi que les univers de BlazBlue, Persona 4 Arena, Under Night In-Birth et, pour la première fois en jeu vidéo, le manga RWBY se rencontrèrent. BlazBlue Cross Tag Battle nait alors. Que vaut-il sur Nintendo Switch ? Voyons voir...


Can’t escape from crossing fate!
Les jeux de combats ne sont pas connus pour leur histoire dans leur majorité. Et je dois bien l’avouer, cet opus n’échappe pas à cette règle. L’histoire est uniquement là pour justifier le cross-over entre les différentes licences.

Vous avez ici le choix entre les quatre différentes équipes : BlazBlue, Persona 4 Arena, Under Night In-Birth ou RWBY. Vous incarnerez le « leader » de chaque licence. Votre but : découvrir pourquoi et comment vous vous êtes retrouvé dans ce monde. Et surtout qui sont ces autres personnes qui cherchent absolument à dérober votre gemme. Cette fameuse gemme est l’élément principal de l’histoire. Tout tourne autour de cette dernière et même des trois autres gemmes détenus par les autres équipes. Préparez-vous au combat, car vous allez en avoir de la castagne ! L’histoire a un avantage : pouvoir tester une grande partie du casting composant le titre.


Get ready, FIGHT!
La particularité de ce titre est que pour tous les combats vous aurez deux personnages à contrôler. On peut bien évidemment mélanger les différentes licences pour composer son équipe. Personnellement, je joue avec Noël Vermillion de la série BlazBlue et Chie Satonaka de la série Persona 4 (ma licence de cœur). Vous l’aurez compris tout le gameplay tourne autour de cette possibilité. Vous devez trouver votre équipe, vos préférences pour espérer gagner contre vos amis ou en affrontant d'autres joueurs via le mode en ligne.

Les touches ne sont pas classiques comme tous les jeux de combats. Laissez-moi vous détailler la configuration :
  • Y pour les coups classiques
  • X pour les coups plus puissants
  • A pour enclencher un combo spécial avec votre partenaire
  • B pour changer de personnage
  • R pour appeler son partenaire en renfort durant un court moment
  • L pour effectuer une attaque sautée


Bien évidemment comme tous jeux de combat, la position du stick gauche est très importante pour déclencher les différents combos possibles avec les personnages. Cependant, ils sont tous plus ou moins communs pour tout le casting. Ce qui fait de ce BlazBlue Cross Tag Battle un jeu très accessible pour les néophytes. Et c’est parfait pour les joueurs sur console Nintendo Switch qui n’est pas forcément composée d’amateurs du genre. De nouvelles personnes pourront être attirées par le titre, ce qui fera grossir la communauté du Versus Fighting.

La Nintendo Switch au top de sa forme !
Alors pour cette dernière partie je vais m’attarder sur les performances de la console et du contenu. Commençons par le contenu. L’intérêt de ce jeu de combat n’est pas clairement au niveau de l’histoire, même si elle permet de découvrir tous les personnages. Avec 20 personnages disponibles dès le début et le personnage de Black disponible gratuitement au lancement, vous aurez forcément de quoi trouver votre bonheur. Les histoires durent en elles-même 1 à 2 heures par équipe. En tout vous en aurez pour 5-6 heures. Avec tous les objets (avatar, plaque de personnalisation, icônes de joueurs…) que vous pouvez acheter grâce à la monnaie du jeu, vous avez de quoi faire. Plus le Versus local et en ligne, si vous êtes amateur du genre, c’est un bonheur. Le tout avec des graphismes manga aux petits oignons, saupoudrés d’une musique tirée de chaque titre composant ce cross-over. Petit bémol me concernant, le jeu est entièrement en anglais, ce test ayant été réalisé depuis une version US du jeu. Par contre, la version européen sera bien traduite en français, l'information nous ayant été confirmée par l'agence de distribution française du jeu.


Maintenant parlons de notre chère petite console. J’ai trouvé le jeu incroyablement fluide et stable. Je ne pensais pas que la Nintendo Switch pouvait faire tourner un jeu de combat de cette qualité sans lag ou perte de framerate. Et ce même en ligne. Le jeu est stable alors qu’à l’heure où j’écris ces mots, je joue sur les serveurs américains. J’ai hâte de voir dès que les serveurs européens seront disponibles. D’ailleurs, le lobby du jeu est exactement comme celui de Dragon Ball FighterZ : on contrôle son avatar, on se peut se promener dans le lobby et interagir avec les autres, ce qui donne des situations parfois rigolotes.

Enfin je tiens à signaler une réelle volonté des développeurs de maintenir leur jeu à jour. J’ai reçu le jeu plusieurs jours avant sa sortie et nous sommes déjà à la troisième mises à jour. Toujours dans un souci de stabilité et de performance. La version 1.1.0 apporte une fonctionnalité qui ravira les débutants, à savoir que les joueurs expérimentés ne pourront pas venir vous embêtez en ligne. Dès qu’on passe un certain niveau, nous sommes « catégorisés » pour pouvoir jouer avec les personnes d'un même niveau.



Conclusion
BlazBlue Cross Tag Battle est un bon jeu de combat qui ravira les néophytes comme les joueurs confirmés. Très accessible, je prends un réel plaisir à me faire une petite session le soir en rentrant du travail ou alors dans les transports. 20 personnages, un autre gratuit dès le départ et une flopée de DLC prévus pour rajouter des combattants supplémentaire raviront les fans des licences respectives, en espérant voir son personnage préféré ajouté dans cet opus. J’ai hâte de voir le prochain titre d’Arc System Work sur Nintendo Switch qu'est Dragon Ball FighterZ ! Petite information, le premier DLC était offert aux USA, j’ai pu en profiter, j’espère qu'il en sera de même pour les possesseurs de la version européenne ! Bref, préparez-vous au combat, vous n’échapperez pas au destin croisé !

Test de Pikabsynthe


On a aimé :
  • Le mélange des sagas
  • L’accessibilité pour un Versus Fighting
  • La stabilité du titre
  • Le suivi des développeurs

On a moins aimé :
  • Pas de sous-titres en français sur la version US du jeu
  • Les rares bugs mais là je chipote

Prix : 39.99€
Genre : Combat
Taille : 6.4Go
Développeur/Éditeur : Arc System Works Co., Ltd. / PQube Games (éditeur européen)

Test réalisé depuis une version presse gracieusement fournie par l’éditeur US. Toutes les images de gameplay et la vidéo publiées dans ce test sont issues des sessions de jeu de Pikabsynthe.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire