lundi 16 juillet 2018

[TEST] All-Star Fruit Racing sur Nintendo Switch

Comme vous le savez, il est important pour la santé de manger plusieurs fruits et légumes par jour. Ici, seuls les fruits nous intéressent car ils sont le mot d’ordre d’un jeu de course fraîchement débarqué sur Nintendo Switch ! Et c’est à PQube et 3DClouds que nous devons ce All-Star Fruit Racing ! Nous sommes donc montés à bord de leurs bolides fruités, parcourant un univers haut en couleurs, où, vous l'aurez compris, les fruits sont légions. Découvrons donc ce que ce titre apporte de nouveau et s’il a de quoi concurrencer Mario Kart 8 Deluxe.


Je vais de suite me permettre d’entrer dans le vif du sujet concernant le scénario : il n’y en a pas, mais je pense que vous vous en doutiez. All-Star Fruit Racing mise surtout sur le côté convivial et après bon nombre de tours de pistes je peux vous dire que le fun opère assez bien. Toutefois, le jeu n’est pas exempt de défauts. Je vais donc vous évoquer ce que le jeu a de beau à offrir en terme de contenu, puis ce que l’on retrouve de bon mais aussi de moins bon.

Tout d’abord, sachez qu’All-Star Fruit Racing propose 21 courses réparties dans cinq univers différents ou presque. En effet, je trouve que les décors sont peu variés bien que forts colorés, même si on retrouve principalement des univers issus des 4 saisons ainsi qu’un dernier dit « spécial ». En plus des courses et autres coupes (5 au total réparties en fonction des saisons et du spécial), le jeu dispose de plusieurs modes de jeu. On retrouve donc le mode « Carrière » où il faut remporter chaque coupe (à la même manière qu’un MK8D), « Course personnalisée », « Championnat rapide », « Championnat personnalisé », le traditionnel « Contre-la-montre » ou encore un mode « Entraînement ». J’ai testé tous les modes de jeu proposés, aussi bien en solo qu’à 2 joueurs en local là où cela était possibme. Par contre on peut soulever que le mode « En ligne » n’est pas disponible à la sortie sur Nintendo Switch mais qu’il devrait l’être prochainement. Nous n’avons donc pas pu tester ce mode, cela va de soi.


On retrouve donc des modes plutôt classiques et dans ce genre de jeu c’est ce qu’il faut, par contre il faut savoir qu’All-Star Fruit Racing se démarque de son grand concurrent au niveau des power-up proposés et de la manière de les utiliser, mais je vous en parle plus en détails un peu plus tard. J’aimerais tout d’abord finir au niveau du contenu avant d’évoquer les diverses autres parties, à savoir le rendu visuel, la prise en main, la bande son ou encore d’autres points techniques.

Pour ce qui est donc des parties personnalisées, elles se décomposent de la manière suivante :
  • Random Juicer : il faut faire la course et on lance des attaques.
  • Juicer : ici, on combine les attaques pour devenir le maître du Juicer. C’est l’une des mécaniques de jeu qui se démarque de MK8D et dont je vous parle un peu plus bas.
  • Dragster : les Mega Juice se recharge avec le temps, il faut donc être patient sur la piste.
  • Élimination : le dernier participant est éliminé après la fin du compte à rebours.
  • Élimination mixte : dans ce mode, le compte à rebours se fait de manière aléatoire.

Voilà pour ce qui est du contenu du jeu en lui-même. Je vais désormais partager avec vous mon ressenti sur le jeu après plusieurs parties et coupes remportés.


Je vais commencer par cette fameuse mécanique de jeu qui se démarque de MK8D où on récolte un power-up qu’on utilise ensuite. Dans All-Star Fruit Racing, votre coureur doit ramasser plusieurs fruits afin de remplir les 4 réservoirs de votre « Juicer ». Chaque fruit rempli son propre réservoir qui peut alors se déverser dans un réservoir commun permettant d’user d’un power-up plus important. Et c’est là que les choses deviennent davantage intéressantes car, outre le fait d’utiliser l’attaque d’un seul fruit, vous avez la possibilité de joindre 4 fruits dans le même réservoir et là votre power-up n’en sera que plus puissant. Après, vous pouvez tout aussi bien en cumuler 2 ou 3 afin d’user d’une attaque intermédiaire qui sera plus propice au circuit sur lequel vous courrez. Vous devrez pour cela appuyer sur les touches « A B X Y » afin d’ouvrir ou fermer l’accès au réservoir concerné. Je trouve cette fonctionnalité assez cool car cela vous permet de créer des combos ou autres projectiles assez dévastateurs, et cela ajoute aussi une certaine diversité au gameplay qui est loin d’être déplaisante. À noter donc que la prise en main est du coup légèrement différente d’un MK8D.

Le joueur customise un peu ses propres armes, en jouant avec les 4 réservoirs, et il en est de même pour son véhicule. Le menu principal du jeu offre au joueur un onglet « Garage » qui porte bien son nom car c’est là que vous pourrez faire preuve d’imagination en customisant votre bolide de bien des manières. Vous pouvez alors vous amuser à paramétrer votre châssis (forme, couleur), les jantes (style, couleur), les roues (taille, style), la face avant, l’antenne (que ce soit un fruit ou un drapeau de pays) et même le bruit de votre klaxon. Les options sont multiples et nombreuses à débloquer, car oui tout n’est pas de suite disponible. Je trouve que la customisation est très variés, il y a pas mal d’items à déverrouiller y compris en personnages jouables. Encore un point bon pour All-Star Fruit Racing !


Parlons désormais de la maniabilité que je trouve très correcte. Les véhicules sont maniables et on peut user du drift de la même manière que dans MK8D par contre il faut faire attention à l’usage qu’on en fait car les pneus peuvent alors se mettre à chauffer et vous casserez votre bolide. Attention donc à ne pas abuser de cette technique. Du coup, pour la prise en main c’est plutôt simple : on accélère et dérape via ZR et ZL, on actionne tel ou tel fruit via « A B X Y », on utilise son power-up en appuyant sur le stick droit. Voilà pour les fonctions principales mais il y en a d’autres comme par exemple au niveau de la caméra. En plus de la vue extérieure de votre bolide, vous pouvez opter pour une vue intérieure qui offrira une meilleure impression de vitesse, qui n’est de base pas des plus impressionnantes. J’ai pas mal user de la vue intérieure dans mes phases de tests qui m’a de ce fait permis de constater certaines mauvaises choses d’un point de vue technique. Par exemple, on se retrouve gêné par le haut de son personnage lors de certaines phases de jeu, notamment quand on utilise certains projectiles, mais aussi lors de certaines phases de sauts.


Aussi, on constate que le rendu visuel n’est pas lisse, il manque de netteté et c’est très flagrant. On le remarque surtout au niveau des pneus, mais aussi sur certains éléments du décor et autres concurrents. Ce rendu ne semble pas être lié à un quelconque effet de vitesse ou autre, mais si c’était le cas, je trouve cela fort dommage car ça gâche vraiment l’expérience de jeu. J’aurais aimé vous offrir une capture vidéo histoire de mieux se rendre compte du souci mais le jeu ne propose pas cette fonction. Reste à savoir si elle le sera avec une prochaine mise à jour. Sinon, vous pouvez constater mes précédents dires sur les images ci-dessus et ci-dessous où la netteté n’est pas le point fort quand on joue en vue intérieure.


Afin de vérifier si les précédents soucis évoqués n’étaient pas dus à une mauvaise résolution en jouant sur la TV, j’ai donc réalisé ensuite plusieurs courses en mode portable mais il en a fallu qu’une seule pour constater le même problème. Que l’on joue donc sur la TV ou en mode portable, on détecte aussi un peu de clipping et d’aliasing mais moins prononcé, je trouve, en portable pour ce dernier point. On a déjà évoqué de bonnes choses, de moins bonnes mais j’en ai d’autres sous le coude comme la bande son qui n’est pas des plus percutantes. Je trouve qu’elle ne colle pas avec l’esprit du jeu. Les musiques s’écoutent mais ne sont pas transcendantes.

Ensuite, on peut soulever le fait qu’il y a beaucoup de temps de chargement et que malheureusement ils sont assez longs. C’est du moins l’impression que j’ai eu et mes enfants ont soulevé le même point, comparant All-Star Fruit Racing à MK8D ! Alors certes, on propose de nous instruire lors des divers chargements par de petites anecdotes au sujet des fruits mais il n’en demeure pas moins que les secondes sont longues. Et en parlant d’anecdotes, on soulèvera le fait que de légères fautes d’orthographe soient présentes, par exemple on lira « une fruit », tout comme en course où au lieu d’être écrit « 1er » il est noté « 1ème ». C’est minime certes, mais je tenais à le préciser. 



Comme vous avez pu vous en rendre compte, All-Star Fruit Racing dispose de certains atouts intéressants, notamment dans l’usage des réservoirs de fruits, ce qui offre une mécanique de jeu assez amusante. Bien que l’impression de vitesse ne soit pas des plus folles, le fun est bel et bien présent, la convivialité est de mise. D’autant que le jeu peut aussi se jouer à 4 en local et proposera de jouer en ligne très prochainement via une mise à jour, un onglet de contenu téléchargeable est d’ailleurs disponible depuis le menu principal. Je dirai donc qu’All-Star Fruit Racing ne détrône pas MK8D, mais il dispose de certains atouts qui en font un bon jeu alternatif à ce dernier malgré ses quelques défauts. Surtout que cela peut vous aider à manger plusieurs fruits par jour...

Test de Samy Joe


Ce qu’on a aimé :
  • Le mode Garage avec un panel de customisation bien garni
  • Les divers modes de jeu et autres fonctions dans les catégories que l’on peut personnaliser
  • La prise en main assez simple (tutoriel disponible en début de jeu)
  • L’usage des réservoirs qui offre un plus au niveau du gameplay
  • Présence de circuits qui misent sur l’apesanteur
  • Les décors très colorés…

Ce qu’on a moins aimé :
  • … mais pas assez variés
  • Les longs temps de chargements
  • La présence d’aliasing et de clipping
  • Le manque de netteté en vue intérieure
  • La bande son
  • Pas de capture vidéo

Prix : 39.99€ 
Genre : Course
Taille : 3 772,78 MB
Développeur/Éditeur : 3DClouds / PQube

Test réalisé depuis une version presse gracieusement fournie par l'éditeur. Les images publiées dans ce test sont issues de mes propres sessions de jeu.


-- Galerie d'images personnelles --



Vue "rétroviseur".





Vue "rétroviseur".

Alors, le saviez-vous ?







Alors là, je suis passé sous un train et j'ai pas compris ce qu'il s'est passé !

Vue "rétroviseur". 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire