lundi 20 août 2018

[GeeKritique] Ma critique de Capitaine Albator - Dimension Voyage Tome 5

Dans le tome précédent, le grand Albator mettait le cap vers Vénus, là où se trouve la base de premières lignes des Sylvidres. De son côté, Tadashi Daiba faisait une découverte des plus stupéfiantes alors qu’il se rendait sur Terre pour percer le mystère de leurs ennemies, les Sylvidres. Quant à Mayu, elle faisait la rencontre de Zéro alors qu’elle était sur le point d’être arrêtée par le gouvernement terrien. Nous allons dans ce cinquième tome profiter de nouveaux événements dont un qui sort principalement du lot.


Résumé de l'éditeur :
Albator arrive sur Vénus, la base de première ligne des Sylvidres, où il va devoir affronter la reine Sylvidra ! Pendant ce temps, Tadashi Daiba, qui s’est rendu sur Terre pour percer le mystère des Sylvidres, va se retrouver face à un arbre géant qui semble exister depuis la nuit des temps…

Ce 5ème tome commence directement là où s’arrêtait le précédent. Nous sommes donc en compagnie de Tadashi Daiba et M. Klaud et ce dernier vient alors à se sacrifier afin que Tadashi puisse échapper à la police. Le jeune garçon a ici fait une sacrée découverte au sujet des Sylvidres. De son côté, la Reine Sylvidra récolte des informations plutôt intéressantes au sujet de l’ancienne flotte Gaïa, notamment concernant 2 personnes en particulier. Aussi, on découvre cette Reine assez embêtée, Albator occupant une grande place dans son esprit.

Sur Venus, Albator et certains membres de l’équipage découvrent des Sylvidres dans un état des plus particuliers, elle sont carbonisées. Mais ils ne sont pas au bout de leur surprise car des robots leur souhaitent la bienvenue. Albator montre alors de quoi il est capable, le gars toujours aussi badass, et il se retrouve ensuite nez à nez avec une certaine personne. Bien que je taise son identité, si vous avez lu les précédents tomes vous êtes en mesure de comprendre qui est alors face à Albator. On assiste donc à une rencontre jouissive, pour ma part, car j’attendais ce moment avec impatience. On profite d’un affrontement des plus intenses, bien que court, très court même, et qui plus est magistralement mis en avant par des dessins de grande qualité ! J’apprécie toujours autant le coup de crayon de Kouiti Shimaboshi, très minutieux et détaillé.

Pour en revenir à la précédente scène évoquée, non pas que je sois déçu de cette dernière, mais je m’attendais à ce qu’on consacre davantage de pages pour cet affrontement. C’est un moment que j’attendais particulièrement et il fut trop bref à mon goût. J’espère que la prochaine rencontre sera plus dynamique et digne de ce nom !

Mais Albator n’est pas le seul à faire une rencontre de taille, le jeune Daiba en fera une lui aussi au moment où il se trouvera en mauvaise posture face à une certaine « silhouette divine ». Cette rencontre avec Zéro s’annonce intéressante et j’espère en découvrir davantage dans le prochain tome. Sinon, entre en scène un nouveau peuple en fin de tome appelés les Illumidas mais on s’y attarde très peu. On nous partage d’infimes informations à leurs sujets avant de découvrir qu'un souci menace l'Arcadia. Je ne vous en dirai pas plus sur cette menace mais suite à cela le prochain tome risque de démarrer tambour battant. 



Ce cinquième tome est assez court, la lecture se fait donc très rapidement mais on se retrouve saisit à de nombreuses reprises. Le scénario évolue bien, on écope de quelques rebondissements bien plaisants et on en apprend davantage sur les Sylvidres et leurs origines. Le tout est comme d’accoutumé mis en scène par un coup de crayon précis et un très bon encrage. J’aime beaucoup le travail de Kouiti Shimaboshi qui ne manque pas de donner à Albator un certain charisme. Un cinquième tome qui dépote et dont Leiji Matsumoto en a la recette !

Aussi, je tiens à remercier les éditions Kana pour leur soutien régulier, me permettant ainsi de partager de nombreux articles avec vous.

GeeKritique de Samy Joe


Capitaine Albator Dimension Voyage Tome 5

Scénario : Leiji Matsumoto
Dessin : Kouiti Shimaboshi

Prix : 7.45€ (Le commander chez Kana)
Genre : Aventure, Science-Fiction

Aucun commentaire:

Publier un commentaire