mardi 4 septembre 2018

[TEST] Morphies Law sur Nintendo Switch

On en parlait depuis un moment déjà... Il s’est montré à plusieurs reprises au travers de diverses vidéos puis ce fut le silence radio pendant quelques mois. Mais les développeurs suisses de Cosmocope et Nintendo ont profité de la Gamescom 2018 pour enfin balancer Morphies Law sur l’eShop Nintendo Switch ! Après plusieurs sessions passées dessus à dégommer du Morphies mais aussi à me faire dépouiller de ma masse, je suis en mesure de vous parler plus en détails de ce jeu de tir assez original dans son concept mais qui aurait davantage pu être peaufiner. Voyons donc ce qu'il en est.


Morphies Law est un jeu de tir multijoueur, se jouant aussi bien en ligne qu’en local et même en hors ligne. Le jeu est assez particulier et se distingue de Splatoon 2 par exemple. Ici, le joueur est une sorte de robot polymorphe dont les parties du corps rétrécissent quand on se fait tirer dessus, faisant alors croître la même partie du corps du joueur averse. Dans le sens inverse, quand vous touchez une partie du corps d’un autre joueur ce sont ces mêmes parties de votre corps qui s’agrandissent. Il n’est pas juste question d’esthétique ici car ce procédé a un certain impact sur votre « Morphie ». Oui, c’est de la sorte qu’on les surnomme. Votre Morphie peut donc être immense ou minuscule et bien proportionné, mais il peut tout aussi bien se retrouver dans une morphologie qui frise le ridicule avec une toute petite tête, un grand bras droit et un petit gauche, un bassin énorme mais un torse rikiki… Bref, vous avez compris le principe. Esthétiquement, on se retrouve avec un Morphie qui ne paie pas de mine parfois mais qui peut tout aussi bien cacher certaines aptitudes particulières.

Eh oui, dans Morphies Law le fait de disposer de ce genre de particularités a une influence sur les aptitudes de votre Morphie. Ici, la taille a une grande importance, vous devez alors faire preuve d’une certaine stratégie en fonction de votre propre style de jeu. Par exemple, le fait d’avoir de grandes jambes vous fera sauter plus haut, tout comme le fait d’avoir de grands bras qui vous permettra en usant de votre grappin d’atteindre des plateformes situées bien plus loins. Et si vous ne souhaitez pas user du grappin, sachez que les Morphies sont équipés d’un système de « vol » dissimulé dans l’arrière-train appelé « propulse-derrière ». C’est assez drôles de les voir prendre leur envol, de courte durée, car ils se retrouvent dans une posture assez particulière et on ne peut qu’en rire. Mais assez parlé de posture, qu’en est-il du gameplay et des divers modes de jeux ?


Tout d’abord, on commence par un petit tutoriel, histoire d’apprendre les bases. Mais vous pouvez tout aussi bien zapper ce dernier si vous pensez ne pas en avoir besoin. Personnellement, je vous conseille de le faire, il est assez court, bien explicite et vous y découvrirez que le système de visée et paramétré d’origine sur le gyroscope. Me concernant, je l’ai laissé tel quel, la visée est assez pratique par exemple quand on se retrouve dans les airs. Ce tutoriel vous apprendra donc à orienter la caméra, déplacer son Morphie, à sauter, à tirer, à voler de la masse, à utiliser votre propulse-derrière, à user de votre arme secondaire qui nécessite un certain temps de recharge avant de pouvoir être utilisée de nouveau. Vous terminerez par apprendre comment passer par les tuyaux qui permettent d’emprunter des raccourcis dans la carte et du coup il faudra adapter votre taille. Si vous êtes trop grand vous ne pourrez pas y entrer, il faudra donc être plus petit.

Une fois le tutoriel réalisé, vous pouvez donc lancer une partie multijoueur soit en ligne ou en local, où pourront s’affronter jusqu’à 8 joueurs (4 vs 4) mais il est aussi possible de se retrouver à faire du 2 vs 2 ou encore du 3 vs 4 et ainsi de suite… On ne choisit pas l’équipe dans laquelle on se trouve, on peut tout aussi bien être dans l’équipe Rouge puis la partie suivante dans l’équipe Bleue. La seule chose que vous pourrez choisir, enfin proposer plutôt, est le stage dans lequel vous souhaiteriez combattre et son mode de jeu prédéfini, un peu comme les parties en réseau sur Mario Kart 8 Deluxe. Autre chose, Morphies Law propose contrairement à d’autres jeux du même genre un mode où il est possible d’affronter l’IA en ligne et même en hors ligne. Chose qui est ici bien pratique car par moments je trouvais qu’il y avait peu de joueurs réels à affronter. Et de ce fait, la recherche de joueurs était assez longue. Il m’est même arrivé par moments d’écoper d’un message d’erreur suite à une recherche de joueurs qui a échoué. 


On va maintenant faire le point sur les divers modes de jeu et les différents stages. Morphies Law propose assez peu de stages et idem pour les modes de jeu, ce qui est assez dommage surtout que le jeu est vendu 19.99€. Commençons par les modes de jeu aux nombre de 3 que je trouve plutôt fun, surtout 2 d’entre eux. On retrouve donc :
  • Braquage de masse où il faut se positionner sur une plateforme ennemie afin de désactiver le bouclier de leur Avatar et pendant ce temps-là il faut mitrailler l’Avatar afin de lui voler sa masse. Une fois la masse volée, il faut la déposer dans un « sanctuaire » afin que votre Avatar grandisse de cette masse dépouillée. À la fin du round, l’Avatar le plus grand gagne !
  • Chasseurs de tête où chaque Avatar a perdu sa tête. Vous devez la retrouver et la porter jusqu’à votre base afin de réparer votre Avatar. Par contre, il n’y a qu’une seule tête dans la map. L’équipe qui ramène donc la tête dans son camp gagne le round.
  • Match à Morph où on s’affronte dans le but de voler la masse des joueurs adverses afin de faire grandir votre Avatar. De la même manière, vous devez faire attention à ne pas perdre votre masse sinon votre Avatar rétrécira. À la fin du round, l’Avatar le plus grand gagne !

En ce qui concerne les 4 stages vous pourrez vous affronter sur San Ventonio, Temple Maztec, Saloon Morphie ou Pétroleville. Chacun dispose d’une particularité en plus d’avoir des structures qui se déplacent. D'ailleurs certaines de ses structures causeront des bugs dans la map et même certains ralentissements. Il faut donc s’adapter à chaque niveau, comme par exemple dans Pétroleville où du pétrole est dissimulé un peu partout et si vous marchez dessus vous perdrez alors l'équilibre et glisserez, ce qui vous empêchera de tirer correctement. User donc de leur particularité pour remporter la victoire est un facteur à ne pas négliger quand vous y parvenez. J'indiquais plus haut au sujet des modes de jeu que 2 modes étaient bien plus fun. À titre personnel, le mode que j’aime le moins est Chasseur de tête. Je le trouve beaucoup moins fun, moins intéressant que les autres, mais il n’en demeure pas moins assez technique. Je veux dire par là qu’il faut faire preuve de tactique car votre Morphie doit être assez grand pour porter la tête, et vous devez aussi gérer ou disposer d’un certain soutien afin de protéger le membre de votre équipe qui transporte la tête.


Alors niveau gameplay, vous aurez donc le choix d’user du gyroscope ou de gérer la caméra via le stick droit. C’est une question d’habitude, voyez où vous êtes le plus à l’aise. Notez que vous pouvez paramétrer la rapidité du déplacement que ce soit pour le gyroscope ou depuis le stick droit. RAS pour la prise en main me concernant. J’ai beaucoup apprécié aussi l’ambiance sonore qui émane du jeu. Je parle uniquement des musiques car les bruitages de tirs, par exemple, sont plutôt moyens, voire agaçants même. On est donc ici en présence de musiques de style mexicaines en majorité qui correspondent bien aux rendus visuels proposés dans Morphies Law. D’ailleurs, d’un point de vue graphique le jeu tourne sous Unreal 4 et offre un rendu appréciable bien qu'il aurait pu être davantage approfondi. On remarquera même par endroits quelques soucis d’aliasing ainsi que des bugs de collision. Outre cela, les textures sont correctes et les niveaux assez bien agencés.

Je suis assez surpris du contenu apporté à Morphies Law malgré qu’on soit court en modes de jeu et niveaux. On y trouve tout de même un certain intérêt et ce à divers niveaux, comme j’ai pu le spécifier tout au long de ce test. Je n’ai d’ailleurs pas tout spécifié en détails mais sachez que d’un point de vue design j’ai trouvé le jeu assez cool, par exemple, de voir sa barre de vie affichée dans la colonne vertébrale de son Morphie qui diminue à force de se faire toucher mais qui augmente quand c’est vous qui touchez un adversaire. Ça m’a de suite fait penser à Splatoon 2 avec l’affichage des réservoirs que les Inklings portent dans le dos, mais surtout à Dead Space. Sinon, dans Morphies Law il est possible de personnaliser son Morphie de bien des manières et ce sur diverses parties du corps.



Dans Morphies Law, vous disposez d’une personnalisation assez complète pour votre Morphie, mais vous pouvez aussi acheter ou gagner des corps/visages prédéfinis. Pour les acheter vous devrez dépenser des boulons, monnaie du jeu que vous gagnez en abattant des ennemis ou en montant de niveau. Car oui, dans Morphies Law on monte de niveau, on gagne de la tune et on défonce des piñatas afin de gagner des bonus. Mais ce n’est pas tout, on continue avec la possibilité de créer des armes en jumelant 2 éléments que vous débloquez selon les niveaux atteints. Plusieurs possibilités s’offrent donc à vous et vous devrez donc porter une attention particulière à vos créations car le mélange offrira davantage de dégâts et de précision, ou alors davantage de soutien et de précision, du soutien et de la tactique… Bref, à vous de voir une fois encore le genre d’armes qui convient le mieux à votre style de jeu. Et je ne vous ai pas parlé des plugins de votre Morphie qui vous seront bien utiles. Je ne vous en dirai pas plus à ce sujet et vous laisse découvrir cela au travers de ma galerie d'images en fin de test. Pour finir avec les armes, il existe ce qu’on appelle la « Morphultime » dont la barre se recharge une fois que vous volez de la masse à vos adversaires. Une fois cette barre pleine, vous prenez alors le contrôle de votre Avatar et vous pourrez choisir entre protéger vos alliés ou lancer une attaque dévastatrice sur vos ennemis. Une fois encore, à vous de voir ce qui sera le mieux entre apporter du soutien ou jouer les dégâts.


Je vais m’arrêter là car je pense vous en avoir déjà dévoilé un peu trop sur le jeu. Pour conclure donc, je dirais que Morphies Law a un certain potentiel disposant de bons atouts afin d’offrir aux joueurs une bonne dose de fun ! Le jeu n’est pas exempt de défauts, notamment en bugs et autres lags, mais à l’heure où j’écris ces lignes les développeurs ont indiqué avoir transmis à Nintendo un patch (1.0.2) avoir d’améliorer tout ça. Le titre dispose d’un nombre de modes et de niveaux limités, du coup on en fait vite le tour surtout que les maps ne sont pas très grandes. Toujours lors de l'écriture de ce test, je me demandais si les développeurs penseraient à ajouter du contenu en terme de niveaux du moins et pourquoi pas un autre mode de jeu. Et le compte officiel du jeu m'a répondu sur Twitter indiquant que du contenu arriverait bientôt. Vous pouvez découvrir le tweet en question via ce lien mais il n'y a pas plus d'informations à ce jour...

Alors oui, dans l’immédiat, pour son prix, je trouve que Morphies Law a de quoi vous faire passer de bons moments mais sur une durée limitée malheureusement. Son prix de départ n'est peut-être pas justifié, les développeurs semblent avoir visé trop haut dans l'état actuel des choses. Reste à savoir maintenant quand ces derniers augmenteront le contenu du jeu et si cela sera fait de manière gratuite, ce qui offrirait un meilleur intérêt à Morphies Law.

Test de Samy Joe


Ce qu’on a aimé :
  • La bande son immersive, elle correspond bien à l’univers ici présent
  • La prise en main immédiate, bien calibrée
  • Les mécaniques de jeu intéressantes
  • Le concept de Braquage de Masse
  • La personnalisation de son Morphie assez complète
  • La DA assez cool
  • Le contenu global du jeu correct…

Ce qu’on a moins aimé :
  • … mais qui manque tout de même de maps et modes de jeu
  • Pas de capture vidéo
  • Les quelques lags et autres bug de collision
  • Le mode Chasseurs de tête qui manque d'intérêt
  • Le prix de départ trop élevé

Prix : 19.99€
Genre : Jeu de tir multijoueur
Taille eShop : 929.04 MB
Développeur / Éditeur : Cosmoscope GmbH

Test réalisé depuis une version presse gracieusement fournie. Les images publiées dans ce test sont issues de mes propres sessions de jeu.

La paroles aux joueurs !
Cliquez ICI pour être redirigé vers le tweet.

-- Galerie d'images personnelles -- 























Aucun commentaire:

Publier un commentaire