mercredi 24 octobre 2018

[TEST] Monster Hunter Stories sur iOS

Bien le bonjour chers lecteurs. Alors non aujourd’hui nous ne parlerons pas d’un jeu 3DS comme noté sur ce test mais... d’un jeu mobile ! Une première pour JeGeekJePlay. Cependant, Monster Hunter Stories est un jeu qui est d’abord apparu sur 3DS avant d’être porté sur mobile. Sinon Capcom a essayé de marcher dans les pas d’une autre série emblématique : Pokémon. Ainsi, Capcom s'est allié à Marvelous pour donner naissance au premier spin-off d’une série mondialement connue. Pari réussi ? Voyons voir cela.


C’est l’histoire d’une chasse aux monstres pas comme les autres...
La série Monster Hunter est énormément connue dans le monde pour sa chasse aux monstres très technique. C’est dans ce même monde que Monster Hunter Stories se passe. Cette fois-ci vous n’incarnez pas un Chasseur, mais un Rider. À l’inverse des Chasseurs, les Riders se lient d’amitié avec les monstres, pour chasser uniquement les monstres qui leur barrent la route.

Votre aventure débute lorsque vous et vos amis faites la découverte d’un nid de monstres. Un œuf éclos et directement vous vous liez d’amitié avec le Rathalos qui en sort. Votre initiation de Rider débute alors. Une fois votre gemme d’amitié obtenue, vous aurez l’autorisation de quitter votre village natal, créer des liens avec d'autres monstres qui deviendront vos Monsties et partirez à l'exploration du monde.

Ce spin-off est clairement destiné à public plus jeune avec son histoire plus enfantine. Il faut avouer que ça fonctionne. Nous nous attachons aux personnages, nous avons envie d’avancer avec eux. Découvrir jusqu’où va aller notre Rider et son fidèle compagnon Navirou, un Felyne amnésique cherchant ses origines. Le tout en résolvant le plus grand des mystères : le Fléau Noir (tout droit sortie de MH4).


Une gameplay tour par tour différent !
Le gameplay est dorénavant orienté au tour par tour. Une fois le combat engagé, vous avez plusieurs choix : combattre, utiliser une capacité, utiliser un objet, ordonner à votre Monstie d’utiliser une de ses capacités ou fuir. Votre personnage n’est pas passif lors d’un combat et attaque en même temps que votre monstre actif. Vous avez la possibilité d’avoir six monsties dans votre équipe et diposez de trois différentes attaques : Force, Vitesse ou Technique.
  • Les attaques de type Force l’emporte contre les attaques Technique
  • Les attaques de type Vitesse contre celles de Force
  • Les attaques de type Technique contre celles de Vitesse

À noter que lorsque vous avez l’avantage lors d’un duel, vous remplissez votre jauge d’amitié. Deux moyens de vider cette jauge : soit en utilisant des techniques (Rider ou Monstie) soit en chevauchant votre Monstie. Si vous gagnez vos duels en mode monture, votre gemme d’amitié monte de niveau jusqu’au niveau 3. À ce moment-là, vous pouvez déclencher toute votre puissance avec une attaque surpuissante. À contrario, si vous perdez deux fois vos duels, vous tombez de votre monture.


Lors des combats, des duels spéciaux peuvent s’enclencher à base de pastilles de couleurs à toucher sur son écran le plus vite possible. Celui qui gagne le duel, inflige de lourds dégâts au perdant. En ce qui concerne les armes, les habitués reconnaîtront très vite les différentes armes proposées : épée et bouclier, grande épée, marteau ou encore cornemuse. Chaque arme dispose de sa spécialité, ses combos, ses avantages et ses faiblesses.

Spin-off oui mais tout aussi complet !
Lors de votre exploration dans ce semi open world, des tanières sont visibles partout dans les différents espaces. Le but est d’explorer ces tanières pour trouver le nid. Une fois trouvé, plus qu’à voler un œuf et s’enfuir vite fait avant que les parents ne reviennent. Plus de soixante monstres  différents peuvent être capturés. Les différentes zones à explorer proviennent la plus par des anciens épisodes, ou du moins y ressemblent fortement. Pour explorer le tout de fond en comble, vous devez avoir des monsties adaptés à toutes les situations : escalade, vol, nage ou encore de ceux qui savent creuser.

Dans cet épisode vous avez également des quêtes secondaires. Ces quêtes consistent à ramasser des ingrédients, chasser un certain type de monstres ou encore répondre à des questions. C’est notre seul source d’argent. Cet argent vous permettra d’effectuer des quêtes de forge afin d’avoir de l’équipement. Vous devez ramener différents matériaux et une grosse quantité d’argent pour fabriquer ce que vous voulez ou même pour améliorer votre équipement. Vos monsties peuvent évoluer grâce au rite de transmission. Des gênes provenant des monsties obtenus peuvent être transférés vers un autre pour améliorer ses capacités. 


Concernant la bande son, elle est fidèle à la saga, ajustée à chaque situation. Les graphismes eux par contre sont plus doux et bien plus adaptés au jeu. Je finirais par parler de la version mobile plus particulièrement. J’ai fait le jeu sur un iPhone X et je l’ai trouvé bien plus joli que sur 3DS. Je m’explique : sur 3DS le jeu est tout de même un peu pixélisé par endroits. Sur iPhone je n’ai pas retrouvé cet aspect. Il est impeccable ! Mais la plus grande force de la version mobile c'est sa fluidité. Le jeu est plus rapide sur mobile. Les temps de chargements sont presque inexistants (par exemple la sauvegarde prend une seconde). Bref le jeu est meilleur sur mobile et surtout grâce au système de sauvegarde automatique qui permet de faire de petites sessions sans rien perdre.

Monster Hunter Stories marche sur les pas d’un certain Pokémon et il le fait bien. L'aspect enfantin, une histoire tournant autour de l'amitié, des mystères à résoudre et surtout l'aspect collection comme son concurrent nous tiennent en haleine et fonctionnera bien plus chez les petits. Cela dit Monster Hunter Stories n'oublie pas son ADN. Il s'inscrit parfaitement dans la saga Monster Hunter avec ce choc des cultures entre Chasseurs et Riders.

Bref en selle Rider, et part à l’exploration du Monde !

Test de Pikabsynthe


On a aimé :
  • Le respect de la saga même pour un spin-off
  • La vision complètement différente entre un Rider et un Chasseur
  • Les personnages attachants

On a moins aimé :
  • Le fait de ne pas pouvoir deviner avant les types d’attaques des adversaires
  • L’obligation de passer par les quêtes secondaires pour se faire de l’argent
  • Navirou qui parle trop

Prix : 21.99€
Lien du jeu sur l'App Store : Monster Hunter Stories

Test réalisé depuis une version presse gracieusement fournie. Les images publiées dans ce test sont issues de nos propres sessions de jeu et la note attribuée reflète notre propre avis personnel.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire