mardi 13 novembre 2018

[TEST] Lost in Harmony sur Nintendo Switch

Avant d’être disponible sur la Nintendo Switch, Lost in Harmony fut d’abord mis à disposition des tablettes gratuitement avec des achats dans l’application. Sur la console de Nintendo, le jeu est au prix de 6.99€ mais l’intégralité du contenu est de suite disponible dans le jeu. Pas d'autres menus où il faut faire des achats. Ce principe de paiement devrait être de la sorte pour tous les supports, notamment sur les tablettes. Pour information, ce jeu a d’excellentes notes par les utilisateurs des appareils disponibles.


Le jeu comprend deux histoires différentes : l’une est l’aventure de Kaito et la seconde est l’évasion de M.I.R.A.I, un robot. Elles ne se rejoignent pas, ce sont deux histoires uniques et donc bien distinctes. Il y a un petit scénario avec deux jeunes adolescents. Kaito et Aya et cette dernière a un problème de santé. Comme ils sont tous les deux très proches, Kaito passe le plus clair de ses journées avec elle, aussi bien physiquement qu'en correspondant par SMS. C’est assez touchant et on apprécie que tout soit traduit en français. Les niveaux ici joués sont en réalité des rêves, issus de son imagination. De cette façon cela procure à son amie un voyage à travers la planète dans de beaux paysages qui défilent un peu vite sur de bonnes musiques.

Si vous n’êtes pas habitué(e)s aux jeux de musiques avec du rythme dans la peau, vous allez avoir un peu de mal lors des premières parties. Si vous êtes dans le cas contraire, cela ne vous posera pas de souci particulier.... ou peut-être un peu quand même. Eh oui, Lost in Harmony reste un jeu musical mais il est différent des autres jeux du genre. Cette fois ce n’est pas en tapotant sur les bonnes touches à travers un clavier de piano virtuel ou des boutons d’une guitare dans les mains. Toutefois, on garde quand même les boutons et il faut appuyer dessus au bon moment. Les touches arrivent par la gauche et quand elles arrivent vers la droite il faut appuyer sur les touches correspondantes. Il faut avoir l’habitude de la position des touches de la manette au risque de vous perdre complètement.

Là on contrôle les deux jeunes personnages qui ont comme moyen de transport un skate avec un déroulement vertical et de face et non au loin, ce qui donne une visibilité pas évidente et il faut avoir de bons réflexes pour éviter les différents obstacles sur le chemin tout en suivant la lignée qui bouge de gauche à droite et au milieu pour être sur le bon rythme et pour gagner des points.


Pour que ce soit plus difficile et non une promenade de santé, il faut faire attention aux véhicules qui arrivent derrière nous à toute vitesse. Dès qu’ils passent à notre bord cela enclenche les notes de musiques. Aussi, des objets collectibles sont à prendre sur la route. Il faut avoir un œil partout et récolter un bon score n’est pas une chose facile. Mais une fois le jeu bien pris en main, il est gratifiant de se voir réussir à faire des parties presque sans faute et en évitant tout en sautant car il est aussi possible de sauter avec sa planche à roulettes. C’est la seule capacité ici disponible. Pour pouvoir avancer dans la progression de l’histoire, il faut avoir un bon score sinon il faut le recommencer une nouvelle fois.

Et au niveau de la tracklist, qu’est-ce que ça donne ? Eh bien oui, c’est quand même un point très important ! Les morceaux sont nombreux, on en compte 35 mais il faut aimer la musique classique. Après ça reste des pistes connues de tous comme Asturias, Swan Lake (Le Lac des Cygnes), la 5th et 7th Symphony et bien d’autres comme Lost in the Sky qui est super belle. Chacun des titres sont tous des remix mais ils sont réussis. Plus dynamiques, cela se marie bien avec le défilement des décors. Les morceaux sont bien choisis compte tenue de l’histoire. Tout est ici émouvant.

Pour avoir un côté personnalisation, il est possible dans la boutique de changer de skate (au choix parmi 7), de casques audio (au nombre de 7), de chapeaux (au nombre de 5 dont 3 à débloquer) et aussi de tenues (au nombre de 5). Ça ne fait pas assez d’éléments à débloquer pour avoir cette impression de jouer et rejouer pour gagner des récompenses grâce à notre talent de rythme.



La première aventure comprends 12 rêves avec chacun deux modes de difficultés entre normal et difficile. Ils peuvent se finir assez vite, comptez comptez donc entre 5 et 6 heures de jeu, tout dépendra aussi de si vous voulez finir le jeu à 100 % avec tous les stages complétés en normal et en difficile.

Lost in Harmony est une adaptation réussie du passage au mobile à la Nintendo Switch. Graphiquement c'est beau, très coloré, cela fait très film d’animation et avec cette grande pointe de tendresse et de tristesse. Ce voyage musical terrestre et dans l’espace est une bonne surprise pour un faible prix. C’est un jeu parfait à faire sur la console hybride de Nintendo pour de courtes sessions de jeu.

Test de ToxicGamer

Ce qu’on a aimé :
  • L'aspect graphique, tel un film d'animation
  • Deux histoires différentes avec des passages touchants
  • Une tracklist de 35 pistes musicales classiques remixées. Des morceaux connus et très bien remis à jour, ce qui va bien avec le rythme endiablé du jeu
  • 30 environnements
  • Un gameplay pas facile au début avec les touches (pour ceux qui n'ont pas l'habitude de l'emplacement des boutons de la manette) mais une fois maîtrisé c'est fun
  • Tout est traduit en français

Ce qu’on a moins aimé :
  • Pas assez d'éléments à débloquer
  • Il aurait pu y avoir quelques histoires supplémentaires
  • Jouer à petites doses pour ne pas être trop vite lassé


Prix : 6.99€
Genre : Musique, Aventure, Arcade
Taille eShop : 728.76 MB
Développeur / Éditeur : Digixart - Midgar / Playdius Games

Test réalisé depuis une version presse gracieusement fournie. Les images publiées dans ce test sont issues du kit presse de l'éditeur et la note attribuée reflète notre propre avis personnel.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire