mardi 11 décembre 2018

[GeeKritique] Ma critique de Hungry Marie Tome 3 et Tome 4 (FIN)

Après deux tomes plutôt agréables, nous allons donc poursuivre et clore cette série courte qu’est Hungry Marie, en s’attardant sur les tomes 3 et 4. Le premier tome lançait très bien la série, il mettait en place une intrigue de manière intéressante et intrigante là où le second tome se montrait un peu plus calme, mais non moins appréciable niveau humour. Le moment est donc venu d’en savoir un peu plus sur Marie-Thérèse à moins que vous préfériez savoir comment la situation entre Anna et Taiga va évoluer ? Réponse en fin de série… ou pas…


Résumé de l’éditeur (Tome 3) :
Marie-Thérèse et Lilith se disputent le titre de reine du lycée dans une partie de gendarmes et voleurs. En sous-effectif, l’équipe de la princesse française est en mauvaise posture lorsque Taiga apparaît… Lui seul a le pouvoir d’influer sur l’issue du jeu ! Plus tard, le lycéen décide de se rendre à une exposition sur Marie-Antoinette, en quête d'indices pour retrouver son état normal, et demande à Anna de l’accompagner. C'est leur premier rencard, mais rien ne se passe comme prévu !!

On va donc ici suivre, dans ce 3ème tome, notre duo qui part à la recherche d’indices en se rendant à une exposition sur Marie-Antoinette. C’est d’ailleurs leur premier rendez-vous dira-t-on et le moins qu’on puisse dire c’est qu’il sera agité ! D’une part tous deux sont gênés et d’autre part cela ne va pas se dérouler de la manière dont ils le pensaient. Leurs comportements sont assez drôles à suivre, on sent que la situation entre les deux « amoureux » est tendue, ils sont loin d’être à l’aise et cela peut se comprendre vu la tournure que prennent les événements.

On écope durant ce 3ème tome de plusieurs situations où l’humour garde sa place certes mais je m’attendais à une toute autre évolution ou à davantage de profondeur. Je trouve que Ryuhei Tamura ne s’attarde pas assez sur certaines situations qui auraient mérité un peu plus d’intérêt. J’ai l’impression qu’on s’éloigne un peu des idées dévoilées dans le 1er tome sans manquer d’approfondir la relation amoureuse entre Taiga et Anna. On se demande si leur histoire va véritablement naître un jour…

En toute honnêteté, je trouve que le 3ème tome manque d’intérêt en comparaison aux 2 premiers, c’est trop plat. Non pas qu’on s’ennuie, mais me concernant je pensais découvrir une toute autre avancée dans l’intrigue. Le dernier tome répondra peut-être à mes ultimes interrogations, c’est du moins tout ce qui porte à croire une fois la fin du tome 3 découverte.

HARAPEKO NO MARIE © 2017 by Ryuhei Tamura/SHUEISHA Inc.

Plusieurs questions sont donc en suspend après la lecture du tome 3, voyons donc en quelques mots ce qu’il en découle de ce 4ème et dernier tome.

Je trouvais déjà que le 3ème tome partait un peu en vrille, et cela me faisait un peu peur de découvrir le dernier tome de la série. Je gardais alors espoir que ce dernier remontrait un peu la pente de son prédécesseur… mais malheureusement ce n’est pas vraiment le cas. Déjà, en découvrant les paroles du mangaka une fois le tome 4 ouvert, cela m’a de suite freiné. Je cite : « Et voilà, c’est déjà la fin de ce manga. Je ne suis pas satisfait, alors je pars m’entraîner pour revenir plus fort ! ». Vous concernant, que penseriez-vous en découvrant de telles paroles à peine la couverture ouverte ? En ce qui me concerne, cela m’a un peu refroidi et je partais sceptique dans la lecture de ce dernier tome.

Bien qu’on écope de certaines réponses, cela nous est fourni à la va-vite, allant à l’essentiel, histoire de nous fournir tout de même certaines explications. Toutefois, cela n’est pas suffisant pour remonter la pente et nous offrir un final appréciable. On aurait aimé davantage de charisme sur certains personnages mais l’auteur s’est trop lancé dans l’humour, qui n’aboutit pas forcément de la bonne manière et c’est dommage. Clairement, la série a manqué de profondeur durant ces deux derniers tomes, alors que l’idée principale s’avérait être vraiment intéressante.

GeeKritique de Samy Joe


Hungry Marie
de Ryuhei Tamura

Éditeur : Kazé

Aucun commentaire:

Publier un commentaire