vendredi 11 janvier 2019

[GeeKritique] Ma critique de Gleipnir Tome 3 et Tome 4

L’extraterrestre a donc envoyé Claire et Shûichi dans les montagnes à la recherche de médailles. Mais la tâche ne sera pas des plus aisées, notre duo tombera vite nez à nez avec un monstre et de là en découlera un combat « à mort » ! Laissez-moi donc vous en dire un peu plus après avoir lu ces troisième et quatrième tomes de Gleipnir, manga de Sun Takeda dispo aux éditions Kana.


Résumé de l’éditeur (Tome 3) :
Il existe des médailles qui peuvent réaliser les souhaits de ceux qui veulent « changer ». C’est à cause de leur pouvoir que Shûichi est capable de se transformer en peluche géante. Afin que personne ne soit en mesure d’utiliser cette puissance pour accomplir d’obscurs desseins et avant que notre quotidien soit anéanti, le jeune lycéen et son amie Claire se battent pour récolter ces fameuses médailles. Ils risquent leur vie contre des ennemis dont ils ignorent tout…

Les deux monstres s’en donne ici à cœur joie, on en prend plein les yeux avant qu’ils coupent court à leur affrontement. Je ne m’attarderai pas sur les raisons de cet arrêt pour ne pas trop vous en dévoiler mais sachez par contre que ce combat prend plusieurs pages et qu’il est assez dynamique ! Aussi, on ne manque pas non plus de recevoir certains éclaircissements quant au fait que l’extraterrestre envoie du monde à la recherche de médailles.

Et c’est plus tard, que nous recevons la confirmation que l’extraterrestre a envoyé bien du monde à la recherche de ces fameuses médailles et si une personne lui en ramène 100 alors cette même personne écopera d’une force phénoménale. L’intrigue suit donc son cours, on découvre alors de nouvelles informations, de nouveaux personnages sans manquer d’assister à une union de forces. Il semblerait que certains soient prêts à travailler main dans la main. De bons rebondissements sont de mises dans ce troisième tome et le quatrième sait lui aussi vous tenir en haleine !

Après un final dans le tome 3 des plus haletants, le tome 4 démarre sur les chapeaux de roue nous dévoilant une toute nouvelle transformation. Je n’en dirai pas davantage car cette situation découle d’une certaine scène issue du troisième tome que je ne souhaite pas dévoiler. Sachez juste que la fusion est assez badass !

Là où le troisième était assez dynamique, le quatrième est quant à lui un peu plus calme, surtout en bastons. Cependant, il n’en demeure pas moins intéressant et amène de nouveaux personnages dont Yôta, un gars trop stylé, qui vont se joindre à notre duo de choc, afin d’affronter de nouveaux monstres.

© Sun Takeda / Kodansha Ltd.

Comme pour les tomes précédents on écope d’une dose de fan service, sans manquer de nu aussi. Non pas qu’on s’en passerait mais cela amène un certain degré d’avertissement à son lecteur. Il n’y a pas que la violence qui est ici déconseillé à un certain public, la nudité en fait elle aussi parti. Et ce ne sont pas les situations bien équivoques qui manquent. Rappelons tout de même que l’auteur ne tombe pas trop dans l’abus. Enfin je pense. Quoi que…

De belles surprises nous attendent donc dans ces troisième et quatrième tomes de Gleipnir, série qui a su capter mon attention et qui s’apprécie toujours autant. On ne manque pas de violence, c’est d’ailleurs ce qui en fait une série très mature, très sombre. On soulèvera aussi le fait que les dessins ne manquent pas de qualité où le noir profond sait trouver sa place. Gleipnir est une série que j’ai plaisir à suivre, autant pour son intrigue que pour la qualité de ses dessins très obscures. Un genre que j’apprécie à titre personnel et que je ne peux que vous conseiller !

GeeKritique de Samy Joe

 
Gleipnir T.3 et T.4 
de Sun Takeda

Aucun commentaire:

Publier un commentaire