jeudi 31 janvier 2019

[TEST] Cabela’s The Hunt: Championship Edition sur Nintendo Switch

« Y’a le mauvais chasseur : y voit un truc qui bouge : y tire. Le bon chasseur : y voit un truc : y tire. » de Bernard Campan. Comment ne pas commencer un test sur un jeu de chasse sans user de cette célèbre citation de Les Inconnus ? Et maintenant, amusez-vous à redire cette question, de plus en plus rapidement, on pourrait presque en faire une phrase afin de s’entraîner à bien articuler ! Par contre, pour ce qui est de tirer... Cabela’s The Hunt: Championship Edition est un jeu de simulation de chasse, développé par PLANET ENTMT et édité par KOCH Media. Le jeu est sorti le 16 novembre 2018 sur Nintendo Switch.


Bon, on va mettre les choses au clair tout de suite, ce Cabela’s The Hunt n’a pas d’histoire. Enfin il a plusieurs mode de jeux, mais pas d’histoire à proprement parlé. Il est possible de considérer le mode de jeu principal, comme étant l’axe principal de ce dernier, mais en dehors du fait de se classer premier du classement, cela n’en fait pas une véritable histoire. Sinon je ne vous raconte pas à quel point l’histoire de Mario Kart Deluxe est passionnante !

Comme je vous le disais précédemment ce qui va nous intéresser réellement, ce sont les modes de jeux disponibles, entre les missions, l’arcade et le jeu libre on ne peut pas reprocher à Cabela’s d’être radin dans son contenu. D’autant qu’à côté de ça, il y a même un magasin, permettant d’acheter de nouvelles armes, un espace permettant de ranger les trophées durement gagné durant nos parties de chasses et enfin un leaderboard permettant de comparer ses scores avec l’IA du jeu ainsi que les autres joueurs.

Le jeu commence réellement avec la possibilité de choisir un avatar, en revanche, ce dernier est fixe et non personnalisable en dehors du nom. C’est ainsi que nous sommes balancés en pleine nature, avec un tutoriel nous apprenant les bases du gameplay.


On va pas se le cacher, c’est extrêmement basique. Le jeu se joue à la première personne, impossible de changer cela. Une roue permettant de défiler les armes disponibles est assigné à un bouton, un pour se baisser et donc faire moins de bruit, et deux des quatre gâchettes, permettant de viser puis de tirer. Il y a également une possibilité de courir, mais maintenir le stick droit dans la direction souhaitée, tout en restant appuyé sur ce dernier, je vous laisser imaginer la violente tendinite au bout de quelques heures de jeu !

Bien sûr quelques petites subtilités sont présentes dans le titre, notamment la possibilité de mettre des appâts afin d’attirer les animaux, où encore la possibilité de se promener sur un quad. D’ailleurs cette mécanique de jeu replace la caméra du joueur à la troisième personne, pour revenir sur une vue à la première personne dès que l’on descend du véhicule. Heureusement il y a ce quad, car la vitesse et les déplacements de notre personnage sont elles, que l’on pourrait penser, à l’utilisation d’un semi-remorque. Le personnage est extrêmement lourd... C’est assez désagréable, on va pas se mentir sur ce point.


Nous sommes bel et bien dans une simulation de chasse, et j’insiste particulièrement sur le terme «Simulation», car nous sommes très loin d’avoir une sensation de réel. La façon qu’a notre personnage à tirer sur les animaux, qu’il a de se déplacer... Nous sommes très loin d’un rendu réaliste de l’activité. Malheureusement, je dois avouer avoir eu l’impression d’un retour en arrière dans le jeu vidéo, tant son gameplay est lourd et vraiment pas abouti.

D’ailleurs en parlant de se retour en arrière, les graphismes ne rendent clairement pas justice à ce que la petite dernière de Nintendo est capable de faire. À titre de comparaison, la Wii U fait bien mieux à côté... J’ai eu l’impression d’être de retour sur des jeux de la 7e génération de console. Entre les textures baveuses et les modélisations très loin d’être lissées... Ça pique un peu les yeux quoi !


Je pense surtout que le jeu n’est pas fait réellement pour moi, je ne suis clairement pas le public visé pour ce genre de jeu de simulation. Qui plus est sur le thème de la chasse. En soit le jeu n’est pas mauvais, il a surtout vieilli avant même d’être vieux. Ce que je veux dire c’est qu’un jeu de ce genre sur les anciennes générations de consoles aurait pu passer, mais là, ça ne marche pas du tout. Le gameplay est poussif et très lourd, les graphismes sont vraiment pas au niveau et l’ambiance sonore ressemblerait presque à ce que peuvent être les ambiances dans les Zoo.

Test de Mystic Falco

Ce qu’on a aimé :
  • L’aspect compétition apporté grâce au leader board.

Ce qu’on a moins aimé :
  • Un gameplay et des graphismes qui sont déjà vieux avant même que le jeu le soit...
  • Entièrement en anglais.
  • Son prix.


Prix : 49.99€
Genre : Simulation/Jeu de tir
Taille eShop : 1 564,48 MB
Développeur / Éditeur : PLANET ENTMT / Koch Media

Test réalisé depuis une version gracieusement fournie par l’éditeur. Les images publiées dans ce test sont issues du site Nintendo France et la note attribuée reflète notre propre avis personnel.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire