jeudi 10 janvier 2019

[TEST] Everspace: Stellar Edition sur Nintendo Switch

Hello there! Comment ça va ? Aujourd’hui Rockfish Games est à l’honneur, ce studio qui est à l’origine du titre dont nous allons parler dans ce test, à savoir Everspace. Avant de débuter ce jeu, je ne savais absolument rien sur le titre, je pensais qu’il s’agissait uniquement de découverte spatiale à la Elite Dangerous. Mais je me suis bien trompé sur toute la ligne… Pourquoi ? Lisez la suite…


Une histoire minimaliste mais une histoire quand même
Alors avant de commencer, je dois vous dire pourquoi je me suis trompé. Everspace n’est pas seulement un titre d’exploration spatiale mais un Rogue-Like. Et franchement je ne pensais pas du tout à ça quand j’ai lancé le jeu pour la première fois. Tiens justement, le titre commence par une sorte d’histoire sous forme de comics book très peu animée. On y apprend que nous incarnons un amnésique. Cet homme ne sait pas qui il est, pourquoi il se retrouve dans un vaisseau spatial. Tout ce qu’il sait c’est qu’il peut piloter sans mal un de ces engins.

Notre but est simple : retrouver la mémoire en allant toujours plus loin dans le système solaire. À chaque fois que nous passons un cap dans ce voyage, notre personnage retrouve une partie de la mémoire. Mais comme je l’ai dit, il s’agit d’un Rogue-Like. Et comme dans tous jeux du genre, il faut d’abord améliorer son équipement, ce qui implique de mourir. Et un paquet de fois ! Mais pas de panique, à chaque fois nous repartons avec un clone de nous-même.


Un titre pas facile à prendre en main
Le contrôle du vaisseau est assez compliqué. Avec la touche ZL vous accélérez, ZR et R permettent d’utiliser les différentes armes de votre véhicule. La croix directionnelle permet de changer d’armes et de gadgets. Avant de partir (ou repartir) en exploration, nous avons le choix entre plusieurs vaisseaux. Chaque engin possède leurs propres capacités. L’un plus armés, l’autre possédant plus de gadgets et j’en passe… Par contre un conseil : améliorez un seul vaisseau avant d’en améliorer un autre car cela demande beaucoup d’argent.

La difficulté de prise en main vient aussi du fait que nous sommes dans l’espace. Nous pouvons nous déplacer dans toutes les directions par ce fait, ce qui lors des affrontements demande un certain temps d’adaptation. Et puis, plus nous avançons, plus les affrontements deviennent davantage corsés. Pour être de plus en plus performant, il faut de plus en plus d’argent et pour cela il faut marchander avec les autochtones. Pour marchander, il faut de la marchandise cela va de soi, et il y a plusieurs choix en fonction de la zone où nous sommes : récupérer des minerais, du gaz ou encore du plasma. Enfin dernière chose et importante : pour passer dans la zone suivante, il faut de l’essence. Pas assez d’essence, pas de saut pour la prochaine zone. Idem pour l’énergie. Sauf que l’énergie permet d’utiliser les armes, les gadgets ou plus simplement les réacteurs ! À noter que ces deux éléments sont essentiels.


L’espace : le mot qui définit complètement le titre !
Everspace est sorti tout d’abord sur les autres plateformes avant d’atterrir sur Nintendo Switch. De ce que j’ai vu du jeu sur les autres plateformes, je dois dire que le portage est très réussi. Malgré les capacités limitées de la Switch par rapport à un PC ou une PS4, les graphismes sont certes un peu en dessous sur l’hybride de Nintendo mais tout à fait honorable. L’espace est sublime ! Et ce, que ce soit en mode portable ou sur son dock. Vous pouvez d'ailleurs en profiter pour faire de belles captures, comme vous pouvez le constater ci-dessus où le titre du jeu vient se coller par-dessus.

L’ambiance sonore aussi est à la hauteur du jeu. Futuriste tout en restant discret, le son permet de s’immerger un peu plus dans l’aventure et l’exploration de ce monde. Tout en élucidant son propre mystère. Concernant la durée de vie, elle est théoriquement infinie comme tout bon Rogue-Like.


Pour conclure j’avoue être surpris assez positivement par ce jeu. Le seul reproche que je puisse lui faire est qu’il est par moments graphiquement instable et que les contrôles demandent un réel temps d’adaptation. Mais le mystère entourant notre homme, l’exploration avec ces mécaniques de Rogue-Like rendent le titre addictif. Et je peux que vous le conseiller ! Ah oui, dernier point : malgré qu’il soit bon, le prix de 39,99€ est peut-être un peu trop élevé, mais ça dépend de l’avis de chacun.

Test de Pikabsynthe

Ce qu’on a aimé :
  • L’aspect Rogue-Like spatial
  • L’addiction provoquée par le jeu
  • Le mystère à résoudre
  • Un portage réussi

Ce qu’on a moins aimé :
  • Les contrôles difficiles à maîtriser
  • Un aspect graphique parfois instable


Prix : 39.99€
Genre : Jeu de tir, Action Arcade
Taille eShop : 3 766.48 MB
Développeur / Éditeur : Rockfish Games

Test réalisé depuis une version gracieusement fournie par l’éditeur. Les images publiées dans ce test sont issues de nos propres sessions de jeu et la note attribuée reflète notre propre avis personnel.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire