mercredi 6 février 2019

[TEST] Crayola Scoot sur Nintendo Switch

Qu’est ce que Splatoon, Tony Hawk et Jet Set Radio peuvent avoir en commun ? À première vue, rien, sauf que les développeurs de Climax Studio y ont trouvé l’inspiration pour développer un jeu de trottinette associé à la licence Crayola (oui les crayons de couleurs). De là est né Crayola Scoot, un jeu qui réunit à la fois le côté tricks de Tony Hawk, le côté guerre de peinture de Splatoon et le côté graffiti de Jet Set Radio. Vous l’aurez compris, on est ici en présence d’un jeu à placement de produit, ce qui, le plus souvent, n’est pas un gage de bonne qualité, avouons-le. Edité chez Outright Games, Crayola Scoot est sorti, en ce qui nous concerne ici sur Nintendo Switch, le 26/10/2018 au prix de 39.99€ que ce soit en version boîte ou en dématérialisée sur l’eshop.


Dans Crayola Scoot, après avoir pris connaissance du tutoriel qui vous apprend les bases des tricks, vous incarnez un garçon ou une fille qui rêve de remporter la Color Cup en gravissant pas à pas les marches du classement. Pour arriver à vos fins, il vous sera nécessaire de participer à différents évènements répartis au travers de 3 régions distinctes.

Il existe 3 niveaux de difficulté. Le 1er est plutôt accessible après un petit temps d’adaptation. En effet, la prise en main n’est pas des plus intuitives et demandera que vous passiez un peu de temps afin de trouver vos reflexes pour réaliser les meilleurs tricks possibles et déclencher les éclaboussures de peinture. Par contre, sur les deux niveaux de difficultés suivants, la difficulté devient assez élevée surtout que l’intelligence artificielle ne vous fera pas de cadeau et ce peu importe le type de course que vous choisissiez.

Sachez qu’il existe plusieurs courses, comme par exemple, une où il vous faut réaliser le plus de tricks possible afin d’obtenir le plus gros score, une qui est assez similaire à Splatoon où il vous faudra donc tapisser le terrain de peinture afin que votre couleur soit la plus présente possible, et une autre encore où il vous sera nécessaire de récupérer les crayons Crayola sur la map.



Outre les diverses coupes, il est possible d'upgrader sa trottinette et le style de son personnage, un point une fois encore appréciable et qui ajoute une petite dose de fun. Et le fun ne manque pas du côté des diverses figures que l'on peut réaliser tout en balançant une sacré dose de peinture ! Une fois bien pris en main Crayola Scoot offre une certaine convivialité non négligeable.

Du côté des graphismes, on sent très nettement l’inspiration cartoonesque similaire à Splatoon, plutôt coloré, ce qui est cohérent pour une marque de crayons de couleurs. De son côté, la bande son est assez agréable et colle parfaitement à l’ambiance du jeu. Chose qui ravira les plus jeunes joueurs, une fois la prise en main bien assimilée.

Le gros plus de ce jeu est que les développeurs ont eu la très très bonne idée d’ajouter un mode multijoueurs en local à écran splitté, mode qui manque de plus en plus dans les jeux d’aujourd’hui. Alors certes en mode portable la visibilité est fort réduite, néanmoins ce mode est présent est on l’apprécie. On peut relever aussi qu’il est possible d’améliorer vos performances où vous aurez accès pour cela à une boutique dans laquelle vous pourrez acheter des accessoires.


Pour conclure, malgré son côté enfantin et jeu à placement de produit, Crayola Scoot est, dans l’ensemble, une bonne surprise. Il est accessible à tout public même si la prise en main pourra rebuter les plus jeunes. L’ajout du mode multijoueurs locale est vraiment un plus non négligeable car ce mode est de moins en moins présent dans les jeux actuels, les joueurs préférant utiliser le mode online.

Test de Arcth23

Ce qu’on a aimé :
  • Le mode multi en écran splitté ultra fun
  • Les graphismes rappelant Splatoon

Ce qu’on a moins aimé :
  • La prise en main pas très intuitive
  • Le niveau de difficulté élevé (en dehors du mode facile)


Prix : 39.99€
Genre : Sport, Action Course
Taille eShop : 1 027.60 MB
Développeur / Éditeur :  Climax Studios / Outright Games

Test réalisé depuis une version gracieusement fournie par l’éditeur. Les images publiées dans ce test sont issues du site Nintendo France et la note attribuée reflète notre propre avis personnel.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire