mardi 19 mars 2019

[GeeKritique] Mon avis sur Akû - Le chasseur maudit Tome 1

Nouvelle découverte me concernant avec ce premier tome d’Akû - Le chasseur maudit, un manga édité par Pika. Cette série prend vie dans un univers bien loin de ce que je lis habituellement. En effet, Akû se déroule lors de la préhistoire, à l’ère paléolithique, et compte un total de 5 volumes où nous suivrons l’histoire d’un jeune garçon maudit.


Résumé de l’éditeur :
Akû, petit homme des âges farouches naît un soir de lune rouge. L'ancêtre du village lui prédit un destin funeste, synonyme de destruction, et presse ses parents de sacrifier l'enfant. Mais Dadâ, son père, meilleur chasseur de la tribu est du genre à braver le destin et se moque des superstitions, il décide alors d'affronter une bête terrible pour racheter la vie de son fils...

Nous sommes ici en pleine période préhistorique, époque pas forcément appréciée de tous dans le sens où tout le monde n’est pas forcément adepte d’histoire. Je dois avouer que ce n’est pas l’ère qui me passionne le plus, toutefois le manga mis entre mes mains a su piquer ma curiosité car il a pour thème la vengeance. Certes, ce thème ne tape pas forcément dans l’originalité, mais le fait qu’il se déroule si loin dans le passé à déclencher en moi une certaine interrogation.

  

Nous allons donc commencer par suivre Dadâ, un chasseur de bêtes sauvages. Cet homme est apprécié de son entourage, il faut dire qu’il est doté d’une grande force et les habitants du village ont confiance en lui. Toutefois, les choses s’apprêtent à changer. La femme de Dadâ est enceinte et le chef du village va alors apporter une terrible nouvelle concernant ce futur enfant. Il confie alors à Dadâ que son enfant risque de venir au monde le soir de la lune rouge et de ce fait il apportera avec lui la destruction ! Si cette prédiction se produit alors Dadâ n’aura d’autres choix que de tuer son fils pour le bien du village. Cependant, après de belles paroles, Dadâ défie les ancêtres et devra pour cela apporter un Volga afin que son fils puisse vivre. Le cas échéant, il devra tuer sa progéniture…

L’histoire se poursuit plusieurs années après la naissance d’Akû. Le jeune garçon a grandi mais porte en lui un terrible fardeau. D’ailleurs, il doit affronter le mépris des villageois qui croient en la précédente prédiction. Et pour cause, il semble qu’un terrible malheur soit sur le point de se produire.

  

Quelle belle surprise ce fut ! Ce 1er tome est très intéressant et très réussi d’une part au niveau de son scénario plutôt captivant de Muneyuki Kaneshiro, mais surtout au niveau des dessins. J’aime beaucoup le coup de crayon insistant apporté par Akeji Fujimura, c’est très détaillé, très propre. On écope vraiment de planches de qualité notamment lors des phases de combats avec des bêtes immenses. C’est très vif, les duels sont héroïques et le détail ne manque pas. On prend plaisir à s’attarder sur certaines scènes ainsi que sur les expressions faciales des personnages. On ressent les émotions dégagées par chacun, ce qui est vraiment un très bon point !

La lecture n’est pas forcée, on profite des chapitres les uns après les autres et on prend goût à la découverte de cette époque. Ce premier tome d’Akû pose les bases nécessaires pour arriver à captiver son lecteur. Il faut dire aussi que les dessins y sont pour beaucoup et que la qualité du tome en elle-même aussi. L’éditeur offre un papier de qualité à l’encrage bien maîtrisé, on apprécie à sa juste valeur ce contraste entre la lumière et l’ombre. Tout comme le fait de pouvoir découvrir ici une période préhistorique très bien représentée.

Reste à savoir comment le quotidien d’Akû va évoluer dans les prochains tomes…

GeeKritique de Samy Joe

Un grand merci aux éditions Pika pour l’envoi de ce tome et leur continuel soutien.

Akû - Le chasseur maudit Tome 1
Scénariste : Muneyuki Kaneshiro
Dessinateur : Akeji Fujimura

Aucun commentaire:

Publier un commentaire