jeudi 7 mars 2019

[GeeKritique] Notre avis sur Les Montagnes Hallucinées Tome 2 (FIN)

Comment commencer cette suite de chronique sur « Les Montagnes Hallucinées » de Gou Tanabe ? Il faut dire que le premier avis que j’ai écris à propos du premier tome regroupe déjà tellement de mes ressentis envers l’œuvre complète. Que ce soit à propos de la beauté des planches ou du découpage technique, de l’histoire qui y est adaptée... Tout y est déjà écrit. Cependant et malheureusement pour la dernière fois pour ce manga, je vais revenir sur le tome 2 de « Les Montagnes Hallucinées ».


Résumé de l’éditeur :
À son arrivée au campement du Pr Lake, l’équipe du Pr Dyer découvre un véritable charnier... Seul Gedney, l’assistant du biologiste, aurait vraisemblablement réussi à fuir en traîneau. Mais l’homme a-t-il réellement une chance de survivre dans ces contrées hostiles ? Rien n’est moins sûr...
Il est pourtant le seul qui saurait expliquer le spectacle de désolation que les scientifiques ont sous les yeux, et surtout le mystérieux tumulus qui renfermait les spécimens décrits par son mentor quelques jours plus tôt ! Bien décidé à retrouver le disparu, le géologue part en expédition au-delà des montagnes...

Il est clair que ce papier va être très difficile à écrire tant je n’ai pas envie de me répéter face à ce que j’ai déjà pu vous décrire de mon ressenti sur le premier tome ! Encore une fois le manga entant qu’objet est parfait dans ses finitions, Ki-oon réalise encore ici une œuvre d’art tant la couverture et l’impression y est absolument nickel. Cependant il y a une chose dont je vais pouvoir m’exprimer librement, l’histoire.

Ce tome 2 commence là où le premier s’est arrêté et nous sommes directement replongés dans l’histoire, à défaut du premier tome qui lui prenait son temps. L’exploration continue pour le professeur Dyer et Danforth au delà des montagnes noires... Et ils y découvrent toute une immense mégalopole, figée dans le temps ou sous la glace. Leur décision est prise, s’il y a un endroit pour retrouver Gedney c’est ici, et qui plus est, cela leur permettra d’explorer ce lieu si mystérieux.

© TANABE Gou 2016 & 2017 KADOKAWA CORPORATION

En plus de nous raconter ces écrits, les deux hommes continuent à s’enfoncer sous terre, et remarquent effectivement que tout y est, les anciens, fossilisés et des vestiges des temps immémoriaux. Je n’irai pas plus loin dans le spoil de l’œuvre car ce qui en découle doit être découvert, ne serait-ce que pour ressentir aussi bien la peur que la fascination...

Durant leur pérégrination, nous pouvons donc une nouvelle fois profiter des planches de Tanabe qui sont tout bonnement incroyables. Il se permet à plusieurs reprises de réaliser des doubles planches, juste pour présenter un décor. Le dessin y est encore une fois réalisé avec une telle finesse que ç'en est magnifique. Il arrive même à dessiner plusieurs planches sans qu’aucun personnage ne parle, ni même ne pense. Ce qui rend le tout encore une fois extrêmement cinématographique et contemplatif.

Après quelques visites au sein de cette mégalopole, les deux scientifiques décident qu’il faut visiter cette dernière plus en profondeur et ils vont donc s’enfoncer sous terre, pour cette fois y découvrir des vestiges des « Anciens ». Toute une histoire y est écrit, nous avons le droit à plusieurs chapitres nous expliquant qui seraient ces anciens et surtout d’où ils viendraient. C’est à cet instant même que nous rentrons totalement dans l’œuvre de Lovecraft. De comment je l’ai compris, nous sommes totalement dans la théorie des anciens astronautes, ce qui voudrait dire que nous sommes sur Terre grâce à une vie qui vient de « l’espace cosmiques » pour citer l’auteur.

© TANABE Gou 2016 & 2017 KADOKAWA CORPORATION


À plusieurs reprises, il m’est arrivé de me retourner afin d’être sûr que j’étais bien seul dans la pièce tellement la lecture de ces deux tomes rend l’ambiance anxiogène. Le fait de coupler la lecture avec des musiques d’ambiance qui se prête à l’horreur, a dû grandement aider.

Comme je le disais en intro de ma première chronique face à cette œuvre de Lovecraft adaptée par Gou Tanabe, il faut découvrir les œuvres dites mythiques quand on le ressent, quand le bon moment est venu et encore une fois c’est ce que j’ai ressenti en lisant ce deuxième et dernier tome. Je suis terriblement triste de me dire que c’est la dernière fois que j’aurai l’occasion de vous parler des Montagnes Hallucinées, tant cet œuvre est impressionnante. Tout y est pour ainsi dire parfait, on ressent que l’histoire a été écrit il y a bientôt 100 ans, mais cela n’entache pas le travail d’adaptation qui a été réalisé ici par Gou Tanabe. Le travail d’adaptation y est incroyable ne serait-ce que pour une facilité de lecture pour notre époque. Nous sommes ici en présence d’une œuvre qui se doit d’être lue et surtout qui se doit être vue. Tout le travail qui a été accompli sur ces deux tomes est tout bonnement parfait. Les dessins sont somptueux et l’histoire terriblement prenante, avec une fin incroyable.


Je n’utilise que des superlatifs mais clairement, je souhaite vous pousser à aller lire « Les Montagnes Hallucinées ». La simple l’idée d’adapter un roman de Lovecraft en manga et surtout de l’illustrer de cette façon, devrait vous poussez de vous y intéresser. Alors oui, nous ne sommes clairement pas sur un shonen classique avec l’histoire qui avance rapidement, avec des héros très clichés, mais au contraire il faut accepter de sortir de ses habitudes de lectures pour trouver de nouvelles œuvres à découvrir et je trouve que ce manga s’y prête parfaitement.

N’ayez pas peur de découvrir des œuvres qui sortent de vos habitudes, n’ayez pas peur d’avoir peur, et surtout n’ayez pas peur de l’inconnu, car ce dernier, lui vous tend les bras, prêt à vous faire découvrir tout un monde incroyable avec des œuvres de fictions tout aussi incroyable que « Les Montagnes Hallucinées ».

GeeKritique de Mystic Falco

Je tenais, à mon nom et au nom de l’équipe de JeGeekJePlay, à remercier les éditions Ki-oon pour publier ce genre d’œuvre totalement incroyable et pour leur confiance afin de vous partager nos avis sur les œuvres éditées par Ki-oon


Titre : Les Montagnes Hallucinées T02
Auteur : Gou TANABE

Parution : 07-03-2019
Format : 15 x 21 cm
Nombre de pages : 356

Prix de vente : 15 €
Tomes parus en VO : 2 (série terminée)

Lire les premières pages du T.1.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire