mercredi 6 mars 2019

[TEST] Steins;Gate Elite sur Nintendo Switch

Êtes-vous de ces personnes passionnées par la science-fiction ou encore les voyages dans le temps ? Ce sujet a déjà été abordé à diverses reprises et ce dans bien des domaines dont l'univers du jeux vidéo avec un titre en 2009. Cependant, je vais plutôt prendre l’exemple de la série animée Steins;Gate, sortie après, qui est une excellente série traitant des 2 sujets précédemment évoqués et que j’ai d’ailleurs fort appréciée tant le scénario est passionnant. Du coup, mettre la main sur un jeu vidéo issu de cette licence m’a intrigué. Je découvre donc totalement Steins;Gate Elite qui s’avère être une version remasterisée du premier opus apportant un petit lot de nouveautés.


Pour commencer, je vais essayer de ne pas trop vous spoiler l’histoire en allant à l’essentiel. Le joueur va ici incarner Okabe Rintaro, un jeune homme plutôt déjanté qui se prend pour un scientifique un peu fou. D’une imagination débordante, il pense être la cible de l’Organisation, qu’un complot se trame et il se retrouve à avoir des conversations d’ordre secret avec son téléphone alors que personne n’est au bout du fil. De fil en aiguille et avec l’aide de ses amis, il va découvrir qu’il pourra user de voyage dans le temps à l’aide d’un micro-onde. L’heure de mettre un terme à cette soi-disant conspiration est arrivée !

Comme je l'évoquais je fais parti de ces personnes qui ont beaucoup apprécié l'animé Steins;Gate, dont cette série et le film sont à cet instant même disponibles sur Netflix. Mais on n'est pas là pour parler de l'animé à proprement dit, bien qu'on ne va pas trop s'en éloigner au final. Quoi ?! Comment ça ? Oui, rassurez-vous, on est bien là pour parler de la sortie du jeu vidéo Steins;Gate Elite mais vous allez vite comprendre quel est le rapport avec l'animé. Steins;Gate Elite est un jeu du genre Visual Novel et je dois avouer que c'est loin d'être le genre de jeu que j'ai pour habitude de jouer. Mais voilà, ayant adoré l'animé on peut dite que ma curiosité a ici été piquée. Je tenais à découvrir de quoi il en retournait dans ce jeu vidéo et je peux vous confier que je n'ai pas été déçu.


Le Visual Novel que nous avons ici entre les mains est loin d'être un simple jeu du genre. En effet, il nous offre une chose des plus originales à savoir que le titre est doté de phases animées, ce qui offre un bien meilleur intérêt quant à la manière dont on vit le scénario. On peut carrément dire qu'on se retrouve ici en face d'un animé, long certes mais non moins intéressant. Bien que l'on joue peu, c'est le genre du jeu qui veut ça, cela ne nous empêche pas de visualiser les diverses scènes d'un œil averti. D'ailleurs, vous pouvez même profiter d'une fonction "Auto" qui s'occupe de valider pour vous les dialogues, de quoi profiter pleinement des séquences animées. Par contre, sachez de suite que le jeu est intégralement sous-titré en anglais et il faut avouer que certains dialogues sont assez techniques. Les personnes ayant vu l'animé auront un avantage dans la compréhension du scénario, alors que pour les autres il faudra disposer d'un certain niveau de compréhension. C'est je pense l'un des défauts que j'aurais à reprocher au jeu. Certains diront que le Visual Novel c'est lent, on ne joue quasiment pas... Et ils ont raison, mais les joueurs férus de ce type de jeux savent à quoi s'en tenir. C'est pourquoi, je ne considère pas la lenteur du scénario comme un défaut. D'autant qu'on le vit ici d'une manière différente, comme je j'expliquais plus haut.


Le scénario nous tient en haleine du début à la fin, il est ici tout aussi bon que l'animé, il faut dire qu'on (re)vit l'animé à quelques scènes près. Car oui, Steins;Gate Elite offre des scènes supplémentaires et aussi quelques phases de jeu à proprement parlé. Étant majoritairement spectateur, cela nous laisse aisément le temps de profiter des diverses scènes et des dialogues bien mis en avant via une taille de police correcte. Aussi, le joueur se retrouve à faire certains choix qui seront primordiaux, ou non, ce qui influera sur le bon déroulement de l'histoire. À noter d'ailleurs qu'ils existent plusieurs fins et que vous pouvez opter de répondre ou non à un appel ou un email via votre téléphone portable... Ces choix restent certes très infimes comparés à la durée globale du jeu, mais je répète : c'est un Visual Novel donc on sait à quoi s'en tenir. Par contre, il existe des joueurs qui ne sont pas forcément friands du genre et qui aimeraient pourtant s'y risquer. Ce fut mon cas et je pense moi voir être en mesure de dire que ce titre est sûrement l'un des mieux placés pour débuter. Le fait que les séquences soient animées est un plus non négligeable car on a ce sentiment de découverte agréable, du fait de ne pas se retrouver face à des images fixes. Le mouvement est ici un atout de taille, c'est du moins mon ressenti et je pense être bien placé pour le savoir ne serait-ce que de par ce style de jeu auquel je n’ai pas l’habitude de jouer.


Toute personne qui a vu l’animé sait qu’il n’est pas destiné à tout public. Le 16+ est fortement recommandé. Sachez donc que le Visual Novel que nous tenons ici entre les mains est destiné au même type de public de par notamment divers événements et autres séquences qui peuvent s’avérer violentes. Ensuite, le sujet abordé ici n’est pas non plus des plus aisés à comprendre. La science-fiction c’est bien beau, à titre personnel j’apprécie beaucoup, et là on y ajoute le voyage spatio-temporel, de quoi me ravir encore plus. J’étais fort curieux de découvrir ce jeu vidéo car le scénario de l’animé est tellement bien maîtrisé que j’avais quelques craintes en ce qui concerne Steins;Gate Elite, mais le titre n’a ici rien à envier à la série. Je dirai même que le joueur se sent impliqué dans l’histoire qui se déroule sous ses yeux, malgré le peu d’actions qu’il entreprend. On profite également d’une bande son agréable avec des thèmes musicaux variés, dont l’intensité dépend de l’action encourue, mais aussi de bruitages autres qui viennent ponctuer les diverses mise en scène. Le joueur prend aussi plaisir à faire connaissance avec tel ou tel protagoniste, leurs attitudes et leurs tempéraments. Toutefois, on relève certaines pensées malsaines, voire même dérangeantes. Je fais notamment allusion à une certaine scène où Rintaro évoque un viol, c’est tout de même loin d‘être commode.


À défaut de disposer d’applications comme Netflix ou autre, on appréciera ce Steins;Gate Elite sur Nintendo Switch aussi pour son mode nomade dans le sens où vous profiterez à la fois d'un jeu vidéo et d'une série animée (en pseudo-streaming) peu importe où vous vous trouvez. On peut aussi préciser que cet opus offre un bon paquet d’heures de jeu (ou de visionnage si vous préférez). De quoi disposer donc pleinement d’un jeu original et ce même sur de courtes sessions car il vous est possible de faire des « Quick Save » en plus des traditionnelles sauvegardes, ce qui vous permet donc de sauvegarder votre partie peu importe à quel moment de l’histoire vous vous situez.

Et en parlant d’histoire, cette version Nintendo Switch embarque un bonus sous forme de code qui vous permet de télécharger « 8-bit Adv. Steins;Gate », où le joueur parcoure un Akihabara retranscrit dans une version 8-bit aussi bien graphiquement que musicalement. Une histoire à vivre sous un autre œil !


Pour conclure, je dirai que Steins;Gate Elite est une assez bonne surprise me concernant, ce qui me pousse à dire que le genre peut captiver les joueurs qui ne sont pas forcément adeptes du Visual Novel. J’aurais même tendance à dire que cet opus est peut-être l’un des mieux adaptés aux personnes souhaitant tenter de nouvelles d’expériences en matière de jeux vidéo en Visual Novel. Surtout que le côté nomade de la console permet de poursuivre son aventure à tout moment, ne serait-ce que pour quelques minutes seulement. On ne pourra tout de même pas s’empêcher de faire la grimace face à la non traduction française du titre, ce qui lui aurait sûrement valu un plus grand intérêt de la part du public un peu réticent.

Test de Samy Joe

Ce qu’on a aimé :
  • Son scénario captivant
  • La qualité visuelle du titre
  • Différentes fins possibles
  • Des protagonistes intéressants
  • Le sujet traité avec maîtrise

Ce qu’on a moins aimé :
  • La non traduction qui rebutera certains joueurs au vu des nombreux termes techniques utilisés
  • Une certaine lenteur (mais c’est le genre du jeu qui veut ça)
  • Certains sujets et autres passages abordés qui peuvent s’avérer dérangeants


Prix : 59.99€
Genre : Visual Novel, Aventure
Taille eShop : 7 638.88 MB
Développeur / Éditeur : MAGES./5pb. / Koch Media

Test réalisé depuis une version presse gracieusement fournie par l'éditeur. Les images publiées dans ce test sont issues de nos propres sessions de jeu et la note attribuée reflète notre propre avis personnel.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire