vendredi 3 mai 2019

[TEST] STAY sur Nintendo Switch

Bien les bonjours chers amis, c'est Laylorane ! Aujourd’hui, je vous invite à vous plonger dans un thriller psychologique avec de bons relents d’Escape Game. Vous allez devoir suivre, soutenir et aider un jeune psychiatre accro aux médicaments à survivre à un enlèvement. Je vais vous compter l’histoire de Quinn, alors asseyez-vous et laissez-moi vous narrer son histoire ou plutôt comment je l’ai sauvé...


I - Il était un cauchemar !
Dans ce nouveau jeu nous serons l’acolyte de mauvaise fortune d’un certain Quinn. Comme je le dépeignais plus haut, on suit un homme septique ancien accro aux médicaments qui a perdu goût en son travail et surtout à aider ses patients. Ce cher Quinn, un soir après une journée bien remplie, part tardivement se coucher. Tout à coup un bruit le réveille, un coup s'en fait sentir, une douleur puis plus rien. Le trou noir... Il s’éveille, il ne sait combien de temps plus tard, sur un sol froid, pieds nus et en pyjama dans une pièce entièrement sombre, à peine éclairée par un écran d’un viel ordinateur. Se ruant sur ce dernier pour comprendre ce qu’il se passe, il tombe sur un vieux site de chat internet et tombe directement sur vous. Oui vous, le joueur ! Et c’est là que démarre le jeu pour le malheur de ce pauvre Quinn...

C'est ainsi que l’histoire démarre, vous vous retrouvez malgré vous entraîné dans une histoire folle de kidnapping à discuter avec un homme qui vous est totalement étranger et c’est là l’un des objectifs les plus compliqués à réussir : vous faire confiance mutuellement !


II - Gameplay hasardeux tu feras, tes doigts tu mordras !
Du coup entrons dans le vif du sujet car ce jeu ne vous pardonnera absolument rien ! Vous allez alterner entre les phases de chat, de recherches et de résolutions d’énigmes tout au long des 24 chapitres que compose ce jeu. Durant son échappée, Quinn sera accompagné d’un chat qui porte un collier sur lequel est inscrit un compte à rebours numérique, inscrivant, comme je l’ai dit plus haut, 13H. Mais nous ne savons pas du tout ce qu’il se passe après la fin de celui-ci.

Premier défi : gagner et conserver la confiance de Quinn tout au long de son échappée. Eh déjà ça, ça va être compliqué car monsieur peut parfois être un gros enquiquineur (oui je le dit poliment). Monsieur, si vous n’allez pas dans son sens, va commencer à critiquer et remettre en cause toute vos actions pour l’aider. Et rien que pour ça il faut de la patience et surtout de la réflexion pour être sûr que ce que vous allez lui répondre lui plaira.

Second défi : le jeu se déroule en temps réel ! Première fois que je vois ça et je trouve que cela donne un coup de pression supplémentaire. Vous avez 13H pour sortir Quinn de là et pas une de plus. Comme je ne le savais pas au début, j’ai posé la console pour y revenir plus part (en vérité 48H après) et lorsque j’ai repris la partie je suis tombé sur un Quinn en pleine dépression qui me dit que tout est fini entre nous, que je l’ai abandonné et il détruit son seul moyen de communication. À ce moment-là, j’avoue m'être sentie très bête et je n’ai surtout pas compris ce qu’il se passait.

Troisième défi : comprendre et réussir les différentes énigmes que vous allez devoir résoudre tout au long de l’aventure. Car oui, elles sont costauds les amis. Certaines d’entre elles m’ont fait chauffer le cerveau. Vous allez avoir de tout : des mathématiques, de la logique de puzzles... Donc si vous aimez les jeux casses-têtes, chers amis, alors foncez, STAY est fait pour vous !


III - Du graphisme old-school dans une ambiance glauque
STAY alterne entre du graphisme 2D pixélisé à un style de bande-dessinée lors des cinématiques, le tous magnifiquement bien réalisé et maîtrisé.

Vous allez avoir le droit à de très beaux tableaux pleins de poésie qui amèneront un peu de répit et de réconfort à Quinn, le tout accentué par une ambiance calme qui pose le ton sur l’affaire que nous devons résoudre. La bande-son reste quant à elle répétitive, calme majoritairement dans les graves. STAY vous invite à jouer au jeu dans une pièce sombre, emmitouflé sous une couette avec un casque sur les oreilles branché sur STAY (n’oubliez pas de vous mettre un peu d’eau et de nourriture à côté bien sûr). Et là je vous le dis, c’est un superbe combo pour passer une excellente soirée.


IV - Toutes mauvaises choses ont une fin…
Que dire de plus à part que ce jeu est vraiment prenant. STAY est vraiment une perle et son portage sur Switch n’a pas beaucoup de défauts. Le seul serait au niveau du mode portable. Pourquoi me diriez-vous ? C’est simple, vous avez besoin d’être connecté à internet pour pouvoir continuer votre aventure. À vous de soutenir le pauvre Quinn dans sa mésaventure et personnellement à chaque pause j’avais hâte de retourner sur le jeu pour lui venir en aide et le soutenir car oui vous vous prenez vite d’affection pour ce cher Quinn. Vous souhaitez vraiment réussir à le sortir de là.

Pour moi STAY est vraiment un jeu que tous les joueurs amoureux des énigmes devraient tester. Il est actuellement à un prix honorable de 11.99€ sur l’eShop Nintendo Switch, alors foncez !

Voilà c’est tout pour moi les amis. Je vous dis à la prochaine !

Test de Laylorane

Ce qu'on a aimé :
  • L’ambiance et les graphismes
  • Les énigmes
  • Le jeu en temps réel
  • Les citations en début de chapitre
  • Les explications historique et philosophique

Ce qu'on a moins aimé :
  • Le sale caractère de Quinn (oui il est embêtant parfois)
  • Le fait de ne pas pouvoir jouer librement en dehors de la maison (sauf si connecté via partage de réseau mobile)


Prix : 11.99€
Genre : RPG, Simulation, Casse-tête
Taille eShop : 569.33 MB
Développeur / Éditeur : Appnormals / Pcube

Test réalisé depuis une version presse gracieusement fournie par l’éditeur. Les images publiées dans ce test sont issues de nos propres sessions de jeu et la note attribuée reflète notre propre avis personnel.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire