samedi 1 juin 2019

[GeeKritique] Mon avis sur GATE - Au-delà de la porte T.8, T.9 et T.10

Cela fait bien longtemps que je ne vous ai pas parlé de GATE – Au-delà de la porte… Oui je sais j’abuse, du coup, je vais ici faire d’une pierre trois coups, histoire de rattraper un peu ce retard. Toutefois, je compte ne pas divulguer trop d’informations et aller à l’essentiel. La chronique sera donc assez courte bien qu’elle soit écrite après la lecture des tomes 8, 9 et 10 !


Résumé de l’éditeur (Tome 8) :
Les pourparlers de paix entre le Japon et l'Empire débutent enfin, ce qui n'est pas pour plaire au prince Zorzal, qui profite d'une crise foudroyante de son père pour organiser un coup d'Etat sur la capitale...

Itami et ses compagnes vont ici parcourir bien des routes et affronter moult danger. De nombreuses péripéties en tous genres les attendent. Dites dans le désordre, nos compagnons vont passer par le Temple de Bernago à la rencontre d’une déesse qui leur dévoilera une vérité très surprenante. Puis, leur périple continuera affrontant une certaine épidémie avant de se rendre à Rondel où Lelei retrouvera sa demi-sœur et des étincelles seront alors de mises. Action et humour sont au sein de ces 3 tomes. On verra aussi la fameuse tête du dragon cracheur de feu arriver à la capitale de l’Empire ou encore le Prince Zorzal prêt à tout dégager sur son passage… Bref un coup d’état est sur le point d’arriver !

Je trouve l’intrigue de cette série toujours captivante, s’attardant sur bien des personnages, qu’ils soient des forces japonaises ou de l’Empire. Les rebondissements sont appréciables, les affrontements dynamiques et bien mis en avant au travers de dessins maîtrisés. J’ai d’ailleurs beaucoup apprécié le combat face au Minotaure, l’intensité y est bien présente et les dessins font honneur au travail de Satoru Sao. Par contre, bien que le combat soit intense, la violence n’est pas pour autant abusive. Au contraire ! Je dirai même qu’il y en a bien moins que sur les premiers tomes.

Sur les 3 tomes ici concernés, j’ai davantage apprécié les tomes 9 et 10, l’action y est bien plus présente et l’histoire nous offre de surprenantes révélations. Aussi, on écope de moins de fan service, alors certes il y en a toujours une peu mais bien moins que sur certains autres tomes. Non pas que je ne veuille pas vous en dire plus sur les événements qui se déroulent ici mais il serait plus judicieux de ne pas trop vous en dévoiler. Sachez par contre que de nouveaux personnages entrent en scène, dont celui de Wolf qui s’apprête à suivre un entraînement en tant qu’instructeur spécial aux côtés des soldats.

GATE mêle toujours aussi bien l’univers fantasy, que je n’ai pas pour habitude de suivre mais ce manga parvient à piquer mon intérêt tome après tome.

GeeKritique de Samy Joe

  
GATE Au-dela de la Porte T.8, T.9 et T.10
Scénario : Takumi Yanai
Dessins : Satoru Sao

Aucun commentaire:

Publier un commentaire