jeudi 20 juin 2019

[TEST] Persona Q2: New Cinema Labyrinthe sur 3DS

Bien le bonjour chers lecteurs assidus ! Aujourd’hui, moi Pikabsynthe, vais vous parler du dernier jeu que je possède sur notre petite 3DS. La pauvre elle commence sa retraite, mais pour moi elle finit en beauté avec le sujet de cet article : Persona Q2. Après le premier épisode en 2014 mélangeant les séries Persona 3 et 4 avec la série Etryan Odyssey, Atlus décide de remettre le couvert avec Persona Q2. Quel fan n’a pas rêvé d’avoir les personnages de Persona 3, 4 et 5 dans un seul jeu ? Moi oui en tout cas ! Bref j’arrête là et je vais vous donner mon avis concernant ce jeu.


Vous avez votre ticket ? Prenez place et bon film !
Bien, prenez place pour une histoire s’inscrivant (presque) parfaitement dans l’histoire de Persona 5. En réalité si vous n’avez pas fini le jeu, eh bien ici ça va quand même spoil certaines choses… Par exemple l’équipe complète. Mais passons... L’histoire commence quand nos Phantoms Thieves adorés (les héros du cinquième épisode) se lancent dans le Mementos (l’univers « particulier » de ce Persona 5). Cependant ils se retrouvent aspirer dans un film. Comment ? Pourquoi ? Et bien c’est ce qu’il faut découvrir.

Après certains combats qui serviront de tutoriel, notre équipe se retrouve dans un cinéma. Un bien étrange lieu habité par 3 protagonistes. Après une visite des lieux, permettant de vite repérer les différentes boutiques, votre objectif se révèle enfin : accomplir des actions dans les films afin d’ouvrir la porte du cinéma. En effet, la sortie est bloquée par 4 grandes chaînes. Mais est-ce que les Phantom Thieves suffiront ? À vous de le découvrir dans cet Etryan Odyssey-like à la sauce Persona.

Alors je ne dévoile pas tout mais sachez que pour les habitués de la saga Persona, l’histoire est presque du même niveau qu’un jeu de la saga originelle. Ce qui m’a déstabilisé c’est l’aspect chibi de nos héros. Mais on s’y fait vite. Par contre, premier point noir, le jeu met un long moment à se lancer réellement. Ah et tant que j’y suis, il est en anglais avec la possibilité de mettre les voix en japonais. Les allergiques à la langue de Shakespeare vont râler…


Quand Etryan Odyssey rencontre Persona...
Le mélange des deux sagas ravira les fans. D’un côté ceux d’Etryan Odyssey qui est un dungeon crawler à la base car les déplacements sont identiques. Comment vous faire imaginer ça… Vous voyez l’écran de veille de Windows 98 ? Le fameux labyrinthe ? Eh bien voilà comment vous vous déplacer dans Persona Q2. À cela près que la carte se dessine toute seule sur le second écran de la 3DS. Cela peut paraître anodin mais c’est la mécanique de gameplay la plus importante. En effet, grâce au tactile de la 3DS, nous avons la capacité d'annoter la carte comme bon nous semble : mettre un repaire de coffre, de raccourci (SURTOUT MÊME), d’une zone de loot ou quoi que ce soit qu’il vous semble important. De plus, un bonus vous est attribué si vous arrivez à découvrir 100 % de la carte. L’exploration est réellement récompensée.

De l’autre, les fans de Persona seront ravis de voir certaines mécaniques de combats débouler dans cet univers si particulier. Nous pouvons avoir au maximum 5 combattants dans notre équipe. Attention à bien l’équilibrer, sinon vous n’irez pas bien loin. En plus de ces combattants, un Navi (non pas la fée) pourra être nommé pour l’exploration et un différent pour les combats. Durant les combats au tour par tour, les faiblesses ennemies sont très importantes comme dans les épisodes principaux de Persona. Taper dans la faiblesse de votre adversaire permettra de lui faire perdre un tour et en plus le prochain sort que vous lancerez sera gratuit. Bien utile pour économiser des PM ou des HP. Parce que oui, vos attaques utilisent soit de la magie, soit votre propre vie.

Ce qui m’a davantage plu, c’est de voir l’arrivé du « Baton Pass ». Très utile pour transférer un sort gratuit à un allié. Aussi les finish à la Persona 5 avec les différents héros des autres jeux… Tellement classe, que l’aspect chibi ne gêne pas. Et ce n’est qu’un exemple. Je ne veux pas tout vous dévoiler, mais vous l’aurez bien compris, les fans des deux sagas trouveront leur compte. La seule chose je pense qui peut rebuter les non initié à Persona, c’est qu’ils ne prennent pas le temps d’expliquer les références. Mais si vous passez outre cet aspect, le gameplay est un bonheur à prendre en main. J’émets juste un bémol concernant la difficulté. Au départ je jouais en Normal. Jusque-là, aucune difficulté première, cependant au premier boss… J’avais bien pris le temps de monter mes personnages à la vue de ce combat mais malgré cela, j’ai dû baisser la difficulté au minimum pour le vaincre. Soit je suis vraiment nul, soit il faut des séances de level up assez longues pour passer sans problème.


You'll never see it coming!
Je ne l’avais pas vu venir. De quoi je parle ? De la durée de vie de ce titre. Elle est colossale !. Je vous donne un exemple : 7 heures. C’est le nombre d’heures que j’ai passé rien que pour le premier film. Et c’est le film le plus court ! Je ne vois pas le temps défiler avec tout ce qu’il y a à faire dans ce jeu. Entre collecter les différents Persona pour améliorer son équipe, découvrir toute les cartes pour avoir tous les bonus, farmer les matériaux pour débloquer les différentes armes à la boutique, fusionner les Persona pour en avoir de meilleurs… Bref la liste est longue.

Autre aspect faisant penser que ce spin off pourrait très bien être dans la saga de base : la musique. Un délice pour les oreilles. En fonction d’où vous en êtes dans l’aventure, vous débloquerez des musiques faisant clairement penser aux différents thèmes de chaque titre. Et puis passer des musiques de Persona 4 à Persona 3 en passant par une du 5, ça ne m’a absolument pas gêné.

En conclusion, je ne peux que recommander Persona Q2: New Cinema Labyrinthe. C’est un parfait mélange entre les deux sagas. Mais pour cela il faut deux choses : être initié à la saga Persona et ne pas être allergique à l’anglais. Sinon vous allez avoir du mal… Et ce serait dommage de gâcher le plaisir de jouer à un si bon titre.

Test Pikabsynthe

Ce qu'on a aimé :
  • Les héros de Persona 3, 4 et 5 réunis dans une aventure
  • Une histoire bien ficelée
  • L’aspect récompense et mise en avant de l’exploration dans ce dungeon crawler efficace
  • La BANDE SON
  • Les mécaniques de gameplay tirés des Persona et des Etryan Odyssey, donnant un mélange efficace
  • La durée de vie

Ce qu'on a moins aimé :
  • L’anglais omniprésent (pour les plus pointilleux)
  • La lenteur du titre à se mettre en place
  • La difficulté mal dosée si vous n’êtes pas un adepte du farm intensif


Prix : 39.99€
Genre : Aventure, RPG
Taille eShop : 21 718 blocs
Développeur / Éditeur : Atlus / Deep Silver

Test réalisé depuis une version presse gracieusement fournie. Les images publiées dans ce test sont issues d'un kit presse et la note attribuée reflète notre propre avis personnel.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire