lundi 5 août 2019

[GeeKritique] Notre avis sur Murciélago Tome 4

On a quitté Kuroko dans une posture ma foi... très plaisante pour elle ! Qui plus est, accompagné de jeunes filles, plus jolies les unes que les autres. Il ne faut néanmoins pas oublier qu’elle est arrivée dans l’établissement des « Roses Vierges » pour retrouver Nanami, la petite sœur d’une amie de Chiyo. Bien évidemment tout ne se passera pas comme prévu...


Résumé de l’éditeur :
Quand les fleurs du mal peuvent aussi prendre l’apparence de la justice... 
Kuroko pénètre dans l’établissement des « Roses Vierges », une secte coupée du monde, pour aller secourir la jeune sœur d’une amie de Chiyo. Néanmoins, elle oublie vite sa mission en découvrant que ce lieu est uniquement peuplé de femmes : un vrai paradis !Pendant ce temps, Chiyo s’impatiente et décide de partir directement à la recherche de Kuroko qui ne donne plus aucun signe de vie. 
Quel est donc le destin qui attend les compagnes de Kuroko, perdues au milieu d’un domaine envahi par un étrange et envoûtant parfum de roses... ?

Nous voilà totalement reparti dans une nouvelle histoire, et il est clair que si vous aimez le fan service, vous allez être servi ! Comme on peut s’en douter, lorsque Kuroko arrive dans l’établissement rempli de femmes, ses instincts les plus primaires prendront le pas sur la mission qu’elle a ! Bien évidemment, certaines scènes pourront paraître totalement abusées pour leurs consonances sexuelles, mais pour une fois, cela va totalement servir le récit !

Car oui, quel est le meilleure moyen de venir à bout de Kuroko, elle que rien n’arrête, si ce n’est la présence de jolies jeunes femmes, toutes ouvertes aux propositions les plus salaces de cette dernière ? C’est à partir de ce moment que le fan service des autres tomes prend tout son sens ! Nous savons que Kuroko possède ce vice, qui en devient clairement son point faible, tout n’était pas écrit que par hasard et pour flatter la rétine lors de la lecture. C’est ce qui rend le tout très digeste finalement.

Alors oui, certains pourraient se plaindre de ce trop-plein de scènes à base de fan-service, mais quand on voit le résultat dans ce tome 4, on ne peut qu’apprécier la profondeur que cela apporte ! Quoi qu’il en soit, voici donc que Kuroko se retrouve dans une très mauvaise posture, celle-ci se voyant être à la limite d’être droguée, au point de ne plus savoir qui elle est réellement. Heureusement pour elle, Chiyo accompagné d’Hinako vont partir à sa recherche. Les raisons outre le fait qu’elle ne donne plus de signe de vie depuis une semaine ? Simplement la jalousie de Chiyo lorsqu’elle apprend que l’établissement des « Roses Vierges » est composé uniquement de femmes !

Pour une fois depuis le début du manga, nous arrivons donc dans un tournant très intéressant, permettant ainsi un retournement de situation ou Kuroko devient la personne à sauver. Chiyo et la sidekick rigolote Hinako (qui se voit être dessinée quasiment exclusivement en chibi), vont tout faire pour sauver l’héroïne des griffes de la secte. Permettant ainsi de voir de quoi elles sont véritablement capables ! Ce qui permet une construction de personnage très intéressante et surtout cela permet également de ne plus les relégués au second plan, mais faisant parti d’un trio complet !

L’histoire qui s’écrit petit à petit sur la secte des « Roses Vierges » est également très sympa, bien que glauque au possible ! Évidemment tout n’est pas... rose dans l’établissement et des secrets bien sombres et répugnants se cachent au fin fond de la secte.

Encore une fois nous avons là un tome complet, et surtout une histoire qui se termine avec la fin de ce tome. Nos personnages évoluent, d’ailleurs d’autres personnages croisés lors des tomes précédents rejoignent la bande ! Je trouve ça super bien, ça permet d’avoir une construction sur plusieurs tomes. Ça me donne une impression d’investissement dans l’histoire bien plus agréable et profonde. Maintenant, j’avoue être pressé d’avoir des histoires qui s’étalent sur plusieurs tomes. Un vrai arc narratif en soit, et pas seulement des petites histoires ici et là. Une construction narrative forte et puissante, avec plusieurs retournements de situations, cela permettra à l’histoire de s’enrichir.

D’ailleurs, je me suis fait une réflexion lors de la relecture des tomes, l’auteur dissémine plusieurs axes narratifs qui seront sans doute explorés dans le futur, et au vu de ce qu’il prévoit, je dois vous avouer que je suis terriblement impatient de voir le résultat !

GeeKritique de Mystic Falco

Murciélago Tome 4
de : YOSHIMURAKANA
Type : Seinen
Thème : Enquêtes, Crimes, Mafia, Société, Ecchi

Aucun commentaire:

Publier un commentaire